RSS articles
Français  | 
L’automne est là. posté le 25/09/17 - Local
Manif + appel à hébergement posté le 21/09/17 - Local - 1 commentaire
ALERTE : Expulsion collective vers RDC (et Guinée ?) ce 26/09/2017 posté le 19/09/17 - Local - 1 commentaire
Fête des Possibles [du 18 au 30 septembre] posté le 18/09/17 - Local
Pétition contre les voitures de société posté le 18/09/17 - Local
Le projet de loi anti-squat risque passer bientôt ! posté le 16/09/17 - Local - 1 commentaire
Pochoires contre la loi anti-squat posté le 13/09/17 - Local

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Elisabeth Badinter : « L’élection de Marine Le Pen peut être une victoire du féminisme »

Poursuite de la dérive Elisabeth Badinter ce matin sur France Inter. Entre deux invectives islamophobes (notamment sur le ramadan, pourtant passé depuis plus de 6 mois), et une défense de la femme de Pénélope Fillon ("Ce qui arrive à Mme Fillon suscite chez moi quelque compassion ; c’est terrible ce qui lui arrive"), Elisabeth Badinter a affirmé :

« L’élection de Marine Le Pen peut être une victoire du féminisme, pas de la démocratie »... Vous avez bien lu, une "victoire du féminisme"...

Rappel sur de précédentes déclarations d’Elisabeth Badinter :

"En dehors de Marine Le Pen, plus personne ne défend la laïcité" (septembre 2011)

"Il ne faut pas avoir peur de se faire traiter d’islamophobe" (janvier 2016)

(Reprenant une proposition de Marine Le Pen qui veut interdire les "signes religieux" dans les lieux publics) : "Dans les lieux publics et en particulier dans les écoles, on doit observer une neutralité" (janvier 2016)


posté le 13 février 2017 Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • Ca bouge dans le féminisme mainstream... Les positions de plus en plus islamophobes et identitaires d’Elisabeth Badinter passent de plus en plus mal. Alors que Badinter était il y a encore quelques années une icône quasiment intouchable parmi les féministes traditionnelles, elle est maintenant de plus en plus critiquée. D’abord par les féministes dites intersectionnelles (comme Christine Delphy, Rokhaya Diallo, Sihame Assbague...etc), mais aussi par des figures majeures du féminisme "blanc" anti-voile.

    Hier soir dans l’émission On N’est Pas Couché de Laurent Ruquier, Caroline De Haas (cofondatrice d’Osez le Féminisme) a clairement dénoncé les récents propos d’Elisabeth Badinter, sur le voile (De Haas dit que la critique du voile ne doit pas tomber dans l’insulte envers celles qui le portent), et sur l’Eglise catholique qui selon Badinter n’aurait plus de problèmes avec l’égalite femmes-hommes. De Haas a également critiqué l’hypocrisie de Badinter, rappelant que Publicis (dont Badinter est 1ère actionnaire et présidente du Conseil de Surveillance) est actuellement chargé de la communication de l’Arabie Saoudite pour améliorer son image en France.

    Si Caroline De Haas continue d’avoir une vision très négative et très occidentale sur le voile, c’est toutefois une évolution non négligeable.

    Voir le passage : https://www.youtube.com/watch?v=YfPYhfQiIrs

    http://cinquiemecolonne.canalblog.com/archives/2016/04/10/33646419.html

  • Ce que j’ai apprécié, dans sa prise de parole, c’est qu’elle a présenté son rapport au voile comme SON rapport au voile, justement. Et même là, elle a parlé de ralentissement vers l’égalité, et non d’impossibilité, ce qui tend à prouvé que son avis est sans doute plus nuancé que ce qu’elle pouvait exprimer dans le peu de temps qui lui était imparti. Elle a également mis au même plan (en tout cas c’est l’impression que j’ai eue) le voile et le fait que les femmes, dans notre pays qui se veut si "progressiste" et "égalitaire" n’ont pas non plus droit à l’égalité. J’ai surtout aimé sa conclusion, selon laquelle, au bout d’un moment, quand quelqu’un dit des bêtises plus grosses que lui, faut peut-être arrêter de le prendre trop au sérieux ^^

    Badinter fut un grand nom du féminisme en son temps, mais là, clairement, elle ne porte plus ces valeurs, et il est dommage que tant de gens se rallient à un nom avant d’analyser clairement les idées que ce nom émet. On n’est pas féministe parce qu’un jour on l’a été, c’est un combat de tous les instants dans lequel on ne peut pas se reposer sur ses lauriers et dire "non, c’est bon, je suis féministe, regardez, j’ai gagné mon pin’s féministe donc tout ce que je dis est féministe". Ca ne marche pas comme ça.

    Les luttes contre les inégalités doivent marcher main dans la main, on ne peut pas se dire féministe et taper sur les groupes racisés...

  • on peut se dire féministe et taper sur les groupes racistes

    on peut se dire féministe et taper sur les groupes fascistes

    on peut se dire féministe et taper sur les groupes sexistes

    on peut se dire féministe et taper sur les groupes homophobes

    on peut se dire féministe et taper sur les groupes réactionnaires

  • 15 février 23:22

    On imagine Caroline Fourest et Élisabeth Badinter très fières de voir la nouvelle première dame du monde libre, Melania Trump, tenir son rôle de potiche bling-bling : elle ne porte ni voile ni burkini, elle ! Idem pour Penelope Fillon : cette mère de famille catholique a su rester dans l’ombre des ambitions de son petit mari tout en palpant de confortables émoluments parlementaires, ce qui prouve qu’elle est quand même plus « classe » que les pauvres bonnes femmes arabes ataviquement soumises à leur sournoise religion et à leurs fourbes époux [1].
    En revanche, Fourest et Badinter ont sûrement bondi à la vue de ces musulmanes en foulard montant à la tribune lors de la manifestation des femmes contre Trump. Elles ont dû s’étrangler en écoutant Angela Davis clamer l’urgence de résister et de s’unir contre l’exploitation capitaliste, la misogynie, l’antisémitisme, le racisme et l’islamophobie. Phobie confirmée quelques jours plus tard par le décret présidentiel interdisant l’entrée du territoire US aux citoyens de sept pays musulmans. Donnant du chien au concept universitaire d’intersectionnalité, Davis a par exemple invité ses camarades féministes à s’impliquer dans la lutte des Noirs contre les violences policières. Elle a également appelé à la désobéissance civile contre le projet d’oléoduc à nouveau imposé aux Sioux de Standing Rock.

    À l’heure où les immensément riches mettent en scène pleins feux la pornographie de leur toute-puissance – après Berlusconi, Trump tient à démontrer que l’oligarchie n’est jamais mieux servie que par elle-même –, puisse le vent de dignité semé par la militante afro-américaine récolter une belle tempête de colères convergentes. Puisse-t-il aussi traverser l’Atlantique et venir balayer les zizanies du progressisme qui, depuis deux décennies, ont morcelé le paysage en autant de chapelles et de fonds de commerce idéologiques.

    http://cqfd-journal.org/Au-sommaire-du-no150-1787

  • faire parler des adversaires politiques pour projeter ses propres fantasmes = chien rouge

  • 19 février 18:07

    Les islamophobes, mais qu’est-ce qu’on va faire d’eux ?

    Êtes-vous atteint d’islamophobie ? Les symptômes [1] sont multiples et aisément décelables. Vous vous plaignez de ne plus trouver de l’andouille de Guémené à moins de 5 kilomètres de votre HLM, celle-ci ayant été remplacée chez le boucher par des saucissons de dinde hallal ? Vous êtes scandalisé que votre enfant au retour de l’école vous jure « sur le Coran » qu’il n’a aucun devoir à faire à la maison – au lieu de jurer « sur la tête de [sa] mère » comme il serait convenable de le faire ? Vous souffrez silencieusement de ne pas pouvoir déguster une binouze avec votre kebab-salade-tomates-oignons-sauce-blanche, parce que le restaurateur l’a déclarée « haram » dans ses murs ? Vous ressentez une frustration aiguë à la vue de ces jeunes filles qui portent le hijab comme pour vous signifier spécifiquement que toute histoire sentimentale entre elles et vous est impossible – à moins que vous ne vous laissiez pousser une barbe sans moustache et que vous revêtiez un joli qamis saoudien modèle Sultan Al-Khayr (prix conseillé 17,96 euros) ?

    Si vous êtes sensible à une ou deux de ces manifestations d’humeur, c’est que vous vous affligez – comme 60 % de nos compatriotes à en croire les sondages biaisés du Figaro – des progrès de l’islamisation « sans-gêne » dans la société française, européenne, occidentale, civilisée, tolérante et de bon goût.

    Depuis quelques années, une crispation ouvertement « islamophobe » a le vent dans les voiles. Blogs et sites pullulent sur la toile : novopress, fdesouche, riposte laïque, observatoire de l’islamisation, enquête & débat, etc. Comme dans le cochon tout est bon, la blogueuse Christine Tasin, grande exaltée de cette nébuleuse, a récemment cherché à instrumentaliser le débat sur le mariage gay pour tenter de le dresser contre l’islam. Poussant à la surenchère, elle met « au défi Charlie Hebdo de montrer Mahomet en train de se faire sodomiser », reprochant aux pas-si-téméraires caricaturistes de l’hebdo de Charb de ne s’attaquer qu’à l’église catholique, qui est bonne fille comme on le sait, mais pas assez aux mahométans, qui eux foutent vraiment les chocottes avec leur barbe teinte au henné et leur poignard incurvé qui a l’air de faire très très mal.

    Ex-chevènementiste, Tasin est – avec Pierre Cassen, débonnaire correcteur de presse proche de la LCR, animateur de Riposte laïque – l’organisatrice de la marche contre le « fascisme islamique » qui a réuni un petit millier de ces nouveaux croisés à Paris le 10 novembre. Les slogans, du style « La police avec nous contre les islamo-racailles », « La charia ne passera pas », ou encore « UOIF, frères musulmans, salafistes, tous ça c’est des racistes et des fascistes » ont paru convaincre jusqu’aux quelques crânes rasés qui accompagnaient le défilé. Comme l’affirme Cassen, qui fait l’apologie de l’action des identitaires sur le toit de la mosquée de Poitiers le 18 octobre, ce qui compte c’est l’« union des patriotes » car face à l’urgence les « divergences sont totalement secondaires ».

    Ainsi, cette nouvelle passion française cherche à rassembler bien au-delà des clivages traditionnels en créant une passerelle entre certains laïcards affolés et les authentiques fachos. Parmi ces obsessionnels, abusivement autoproclamés résistants, on trouve aussi quelques poignées de militants se revendiquant du féminisme, du républicanisme jacobin, du gaullisme, du catholicisme, de la cause homo, de l’ultra-sionisme, de l’athéisme, voire du marxisme, etc. Leur angoisse commune ? Tous se sentent menacés par le « communautarisme », cet autre élément de langage qui sert de « métaphore au racisme respectable » (Tévanian), c’est-à-dire joue comme un « moyen de désigner, sans avoir à le nommer, un groupe racialisé, le plus souvent les Arabes, les Noirs et/ou les musulmans. » [2]

    Avant-poste de la concrétisation du « choc des civilisations », ou simple prurit compulsif ? L’expression idéologique de ces démangeaisons malsaines fait office en tous cas de laboratoire inavouable dans lequel Jean-François Copé et autres « briseurs de tabou » [3] médiatiques vont puiser leurs arguties paranoïaques sur le péril islamique qui menacerait le pays du saucisson et du pinard.

    Notes

    [1] Les observations suivantes sont de véritables choses vues ou entendues.

    [2] Sylvie Tissot, « Qui a peur du communautarisme ? ». http://lmsi.net/Qui-a-peur-du-communautarisme

    [3] Voir l’article de Sébastien Fontenelle ici. http://cqfd-journal.org/Iconoclaste-Non-xenophobe

    http://cqfd-journal.org/Les-islamophobes-mais-qu-est-ce-qu

Avertissement commentaires

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif


Saisissez votre commentaire

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC Saint-Petersburg
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Île-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Arkansas Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymédia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.1.3 [23214]
Top