RSS articles
Français  | 
Solidarity with Egypt’s LGBTQ posté le 18/10/17 - Local - 1 commentaire
Liberté pour Georges Abdallah posté le 17/10/17 - Local - 1 commentaire
Des affiches pour le 1er novembre ! posté le 17/10/17 - Local
Comment empêcher une expulsion ? posté le 17/10/17 - Local

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

LA CAMPAGNE BDS FRANCE, POURQUOI ? posté le 24/10/17 - Global - 2 commentaires
BDS : Balai-de-chiottes De Sac-à-merde posté le 23/10/17 - Global - 8 commentaires
L’individualisme contre l’anarchisme posté le 22/10/17 - Global - 2 commentaires

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 15

Le métissage : tissé de racisme ? posté le 23/10/17 - On the web
Les dégâts collatéraux de la politique du PIR posté le 22/10/17 - On the web - 14 commentaires
“Exotisme” et “Racisme”, même combat ? posté le 22/10/17 - On the web - 8 commentaires
La chute du "Sphinx" ? ( Tariq Ramadan ) posté le 22/10/17 - On the web - 13 commentaires

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 198

Festival Nyansapo - Feu nourri contre l’autonomie des luttes d’émancipation
posté le 31/05/17 Mots-clés  antifa  féminisme  genre / sexualité  répression / contrôle social 

"Je condamne avec fermeté l’organisation à Paris de cet événement interdit aux blancs." "Je demande l’interdiction de ce festival. Je vais saisir le Préfet de police en ce sens." C’est à l’envoi d’un florilège de tweets acerbes dont nous nous garderons bien de reproduire ici l’intégralité, autant de coups de mentons virtuels et ostentatoires assénés à peu de frais à l’encontre du festival afroféministe européen Nyansapo, que l’équipe de communication de la maire de Paris Anne Hidalgo (PS) a passé le plus clair de son temps ces derniers jours.

À l’origine de cette indignation, nous dit-on, le choix politique « anti-républicain » du festival d’organiser son travail en quatre espaces : un non-mixte femmes noires, un non-mixte personnes noires, un non-mixte femme racisées et un dernier ouvert à tous.

Cette prise de position n’est pas si surprenante de la part de celle qui avait promu avec autant d’ardeur Tel-Aviv sur Seine en Août 2015, et fait voter en février 2016 un vœu du conseil de Paris condamnant BDS. Preuve, si le besoin s’en faisait encore sentir, que sionisme et haine de l’antiracisme politique sont les deux revers de la même médaille – et ratissent large sur l’échiquier politique. On notera à ce propos que Wallerand de Saint-Just, président du groupe FN au Conseil régional d’Île-de-France et figure emblématique de la frange la moins "dédiabolisée" du parti, lui a d’ailleurs volé la politesse en se réservant la primeur des larmes de crocodiles indignées. Sinistre exemple d’une course à l’échalote entre gauche libérale et droite dure qui nous rappelle avec amertume que, dans ce pays, l’agenda politique du FN est en position de force.

Dans la croisade contre le racisme anti-blanc (sic), aujourd’hui cristallisée par le Festival Nyansapo après l’avoir été hier par le camp d’été décolonial, l’extrême-droite a trouvé dans la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (LICRA) un autre allié objectif. Son inénarrable président, Alain Jakubowicz, a déploré que "que le combat antiraciste soit devenu l’alibi d’un repli identitaire" et a dénoncé un événement "terrifiant et désespérant" - rien que ça ! - où "des gens qui se sentent victimes du racisme ou de discrimination ne trouvent pas d’autre issue que l’entre-soi". (Source à consulter)

L’autonomie des luttes d’émancipation, quelles qu’elles soient, a toujours inquiété et dérangé les privilégié-e-s - c’est à dire celles et ceux qui appartiennent au groupe majoritaire - qui ne pouvaient dès lors plus exercer la moindre forme de contrôle. La non-mixité est autant un espace politique qu’une stratégie en cela qu’elle permet à des populations victimes de discriminations spécifiques d’en discuter et de s’organiser pour y répondre, en toute sécurité et selon leurs propres termes. C’est le sens de la notion anglo-saxonne de "safe space" (espace sûr).

Alors que l’on cherche une fois encore à confisquer la parole des premier-e-s concerné-e-s en faisant le jeu de l’extrême droite, l’UJFP apporte sa solidarité pleine et entière aux organisatrices du festival, le collectif afroféministe Mwasi.

Le Bureau national de l’UJFP, le 30 mai 2017

http://www.ujfp.org/spip.php?article5664


posté le 31 mai 2017 Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
arton_boucher_re(...).jpg

Commentaires
  • "La ségrégation, c’est-à-dire la séparation imposée, l’accès réservé à certaines places ou certains espaces sociaux, est une des principales formes que prend la domination – que ce soit la domination des riches sur les pauvres, celle des hommes sur les femmes ou celle des blancs sur les non-blancs. Mais ce n’est pas la seule : de nombreux mécanismes de domination perdurent au sein même des espaces sociaux mixtes, malgré la mixité, voire parfois grâce à elle. C’est ce que montre Christine Delphy dans le texte qui suit : la mixité n’est pas en elle-même un bien qu’il faudrait opposer sans discernement à une non-mixité forcément « enfermante » et « étouffante » ; la non-mixité n’est en fait oppressante que lorsqu’elle est subie, au même titre que peut être oppressante une mixité ou une proximité subie. Et si la mixité choisie (ou plus exactement : la possibilité de choisir – ou pas – la mixité) constitue un objectif pour les dominé-e-s, le chemin qui y mène passe nécessairement par des moments de non-mixité choisie."

    Voir le texte :

    http://lmsi.net/La-non-mixite-une-necessite

  • de mieux en mieux ...

  • Il existe une confusion entretenue autour de la question des premiers concernés sur laquelle il va falloir revenir brièvement.

    Que la formulation des revendications et la direction politique des mouvements d’émancipation soient le fait des groupes concernés par la forme de domination spécifique dont il est question c’est, en effet, un principe de base de l’autonomie politique pour des raisons qu’on pourrait évoquer mais qui ne sont pas le propos ici.

    Qu’on reconnaisse que les dominés jouissent, en matière d’analyse critique de leur propre domination, d’un biais positif leur permettant, toute chose étant égale par ailleurs, de voir a priori un peu mieux le rapport de domination comme étant un rapport de domination : certes, c’est une considération épistémologique de base.

    Mais le problème survient lorsqu’on confond le champ politique et le champ scientifique, et qu’on cherche à appliquer à ce dernier des considérations morales : lorsqu’il est question d’élaboration critique il ne s’agit pas d’être concernés ou pas, il s‘agit de rigueur méthodologique.

    Des choses tout à fait pertinentes ont été analysées sur le racisme notamment par des blanches comme Colette Guillaumin, ou encore par Christine Delphy pour ne citer qu’elles.

    Il ne s’agit pas de légitimité à donner son avis : la légitimité est une notion philosophico-morale, donc normative, elle n’est donc pas un critère critique. Il est question de la pertinence de cet avis, et celle- ci se juge à l’aune de la méthode.

    Bref, les non-concernés n’ont pas vocation à donner une direction politique aux mouvements ne les concernant pas et ne peuvent qu’y jouer un rôle de soutiens politiques, certes. En revanche ils peuvent bel et bien avoir vocation à donner leur avis sur le plan théorique, et celui- ci peut même être tout à fait intéressant et pertinent, dès lors qu’ils font preuve du minimum de rigueur méthodologique, en sachant simplement qu’ils souffrent d’un biais méthodologique supplémentaire qui les fait partir d’un peu plus loin.

    https://mignonchatonblog.wordpress.com/2016/07/23/la-question-des-premiers-concernes/

  • les racialistes sont persuadé-e-s ...

  • La maire de Paris, Anne Hidalgo a fait savoir sa volonté de faire interdire le festival afro-féministe européen NYANSAPO organisé à Paris par le collectif afro-féministe MWASI, sous prétexte que celui-ci serait « interdit aux blancs ». Cette annonce fait suite à une polémique lancée sur les réseaux sociaux par l’extrême-droite et relayé par la suite par la LICRA.

    Le NPA tient à condamner fermement cette menace d’interdiction et apporte son soutien au collectif MWASI.

    Le festival n’est en réalité pas interdit aux blancHEs, comme on tenterait de nous le faire croire, mais contient différents espaces de non-mixité, dont un espace non-mixte pour les femmes noires.

    Nous rappelons que de tout temps les dominants ont tenté d’empêcher aux oppriméEs de s’organiser entre eux et elles-mêmes. C’est pourquoi la non-mixité fait partie des outils de prise de conscience et d’émancipation collective.

    La non-mixité blanche ou masculine existe dans de nombreuses sphères dirigeantes de notre société, et nous n’avons pas vu Anne Hidalgo s’en offusquer, c’est la non-mixité des dominés qui s’organisent pour lutter contre leur oppression qui inquiète.

    Nous rappelons que le racisme anti-blanc n’existe pas comme il n’existe pas d’oppression des hommes. Le racisme est un système d’oppression qui s’est nourri de la colonisation, de l’esclavagisme, se manifeste dans des discriminations structurelles (emploi, avancement, logement...) et des violences d’Etat, et dont se sert la classe dirigeante pour diviser le camp des exploitéEs

    Cette menace d’interdiction se fait dans un climat particulièrement nauséabond, raciste et islamophobe, où les violences policières restent impunies, où le Front National a fait 10 millions de voix au second tour des élections présidentielles.

    Nous réaffirmons que dans cette situation nous serons de celles et ceux qui combattront les attaques racistes et islamophobes d’où qu’elles viennent.

    https://blogs.mediapart.fr/jean-marc-b/blog/300517/non-l-interdiction-du-festival-afro-feministe-nyansapo

Avertissement commentaires

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif


Saisissez votre commentaire

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC Saint-Petersburg
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Île-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Arkansas Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymédia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.1.3 [23214]
Top