RSS articles
Français  | 
Le nationalisme nucléaire « hors la loi »
posté le 26/12/17 par http://www.cla01.lautre.net/Le-nationalisme-nucleaire-hors-la Mots-clés  antimilitarisme  environnement  nucléaire 

Le 6 octobre 2017, le prix Nobel de la paix a été attribué à l’ICAN (Campagne Internationale pour l’Abolition de l’Arme Nucléaire), regroupement de 460 ONG ayant mené de larges campagnes de sensibilisation depuis une dizaine d’années, sauf dans les pays nucléarisés où elles n’ont trouvé que très peu de relais.

En France on ne peut pas dire que cette distinction ait soulevé l’enthousiasme des foules. Il faut dire que les médias ont relaté l’information le plus discrètement possible et les milieux politiques, toutes tendances confondues, n’ont pas jugé utile de s’interroger sur leur positionnement. Le nucléaire militaire reste un sujet tabou y compris dans de nombreux réseaux antinucléaires civils. Les chiens de garde sont bien disciplinés.

- > Rappelons quand même que c’est le vendredi 7 juillet 2017 que l’ONU a adopté un traité d’interdiction des armes nucléaires. Le texte a été voté par 122 pays, les Pays Bas, membres de l’OTAN ayant voté contre.

L’État français a refusé de participer aux négociations comme les autres puissances nucléaires : États-Unis, Russie, Royaume Uni, Chine, Inde, Pakistan, Corée du Nord et Israël.

Tous les pays signataires se félicitent, quant à eux, d’un texte fondateur d’une civilisation débarrassée de la terreur atomique. Le traité préconise une interdiction totale du développement, du stockage et de la menace d’utilisation d’armes nucléaires.

Il est ouvert à la signature depuis le 20 septembre 2017 et entrera en vigueur dès sa signature par 50 pays.

De ce fait les pays possédant des armes nucléaires seront hors la loi, au moins moralement.

En réponse à ce traité, les pays nucléarisés soulignent que cette initiative « ignore clairement les réalités de l’environnement sécuritaire international » et ressortent leur chimère de « désarmement progressif ». Sauf que le traité de non-prolifération nucléaire (TNP) de 1968 n’a jamais été respecté. Les pays nucléarisés n’ont réduit leur arsenal que lorsque les évolutions techniques ont permis d’augmenter leur puissance de mort. Il y a toujours au moins 15 000 têtes nucléaires qui nous menacent, plus puissantes que jamais.

Aujourd’hui, le risque de conflit nucléaire n’a jamais été aussi élevé. La Corée du Nord accélère son programme d’armement balistique et intercontinental. Quant au programme de l’Iran, gelé pour le moment, il pourrait bien être réactivé si les États-Unis continuent leur petit jeu de pyromane.

L’État américain semble tout à fait disposé à troquer l’actuelle « protection militaire globale » du Japon et de la Corée du sud contre le développement local de l’arme atomique. C’est trop cher parait-il, alors que chacun se paye sa bombe atomique. Cela ferait voler en éclat le traité de non-prolifération avec tous les risques que cela induirait.

Déjà l’État japonais, en embuscade, ne cache plus, lui non plus, son souhait de l’obtenir, le pays possédant déjà toutes les infrastructures nécessaires. Ne manque que l’opinion publique.

En tant qu’anarchistes, nous comprenons bien que nous sommes encore loin de la suppression des armées, de toutes ses industries de mort et de son idéologie totalitaire.

N’empêche que ce traité traduit le lent mûrissement du rejet des armes et de la violence parmi les populations du monde. Cela mérite d’être souligné.


posté le 26 décembre 2017  par http://www.cla01.lautre.net/Le-nationalisme-nucleaire-hors-la  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article

Commentaires

Les commentaires de la rubrique ont été suspendus.

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC Saint-Petersburg
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Île-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Arkansas Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymédia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.1.7 [23768]
Top