RSS articles
Français  | 
Avis de tempêtes #12 posté le 16/12/18 - Local
DROIT DE MANIFESTER - arrestations abusives posté le 15/12/18 - Local
Ennemi du Peuple posté le 14/12/18 - Local
Action anonyme ? posté le 14/12/18 - Local - 1 commentaire
Les Gilets Jaunes, l’économie morale et le pouvoir posté le 13/12/18 - Local - 6 commentaires
Ne filmons pas posté le 13/12/18 - Local
Procès contre des anarchistes en Belgique : la date est fixée. posté le 12/12/18 - Local - 2 commentaires
La pub, on accepte toujours pas posté le 10/12/18 - Local - 1 commentaire
Gilets jaunes : Feluy is burning posté le 10/12/18 - Local
[VIDEO] Ici on trie des êtres humains... posté le 08/12/18 - Local

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7

N’obéis jamais posté le 16/12/18 - On the web (non modéré)

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 3261

En Afrique comme en France, un même combat contre le système capitaliste. Macron dans les pas du colonialisme français. Le pillage de l’Afrique continue .
posté le 26/12/17 par https://journal.lutte-ouvriere.org/2017/12/06/en-afrique-comme-en-france-un-meme-combat-contre-le-systeme-capitaliste_100053.html Mots-clés  économie 

Il faut tout le cynisme d’un Macron pour oser déclarer, comme il vient de le faire la semaine dernière lors de son déplacement en Afrique, qu’il n’y avait plus de « politique africaine de la France ».

    • Depuis 2014, plusieurs milliers de soldats français sont engagés au Mali dans une guerre qui, au nom de la lutte contre le terrorisme, fait régulièrement des victimes dans la population civile. L’armée française est présente en permanence dans plusieurs pays africains, y compris au Burkina Faso où Macron a prononcé son discours. Dans cette ancienne colonie française, la France n’a jamais cessé d’intervenir depuis l’indépendance, appuyant des coups d’État militaires et des dictateurs prêts à servir docilement les intérêts de l’impérialisme français.
  • Macron a déclaré qu’il était « d’une génération de Français pour qui les crimes de la colonisation européenne sont incontestables et font partie de notre histoire ». Si Macron est trop jeune pour avoir connu le temps des colonies, il est tout de même dans la lignée de tous les dirigeants politiques qui ont permis à la bourgeoisie française de s’enrichir grâce à la conquête coloniale.

- La pauvreté de l’Afrique et la misère de l’écrasante majorité de sa population ne sont ni naturelles, ni une fatalité ; elles sont le résultat de siècles de pillage et de colonisation, dans lesquels la bourgeoisie française a une responsabilité de premier plan.

- Les fortunes de nombreuses grandes familles bourgeoises ont été constituées grâce au commerce de millions d’Africains réduits en esclavage et vendus pour servir de main-d’œuvre dans des plantations en Amérique et aux Antilles. La colonisation, le pillage des matières premières, le sang et la sueur de millions d’exploités d’Afrique sont à l’origine des profits de bien des grandes entreprises et banques françaises. L’économie des colonies a été organisée pour répondre aux seuls intérêts des groupes capitalistes français, comme Lesieur avec les plantations d’arachide ou Boussac avec la culture du coton. Aujourd’hui, après avoir accédé à l’indépendance, les pays africains continuent d’être dépendants de l’impérialisme et victimes de sa barbarie.

Pour se démarquer de ses prédécesseurs, Macron reconnaît dans ses discours les crimes de la colonisation commis il y a plus d’un siècle. Mais, à la suite de tous les précédents gouvernements, il remplit son rôle de défenseur de l’ordre impérialiste et de ses crimes actuels. Si l’armée française mène la guerre dans cette partie de l’Afrique, ce n’est pas pour protéger sa population contre le terrorisme, comme Macron l’a encore répété. C’est pour défendre les intérêts d’Areva, de Bouygues, de Bolloré et de tous les capitalistes français qui font des profits dans cette région, qui reste une chasse gardée de l’impérialisme français.

- Cette histoire nous concerne, car elle est aussi la nôtre, à nous travailleurs, ici en France. Les bourgeois qui ont tiré profit du pillage de l’Afrique, ce sont les mêmes qui ont imposé des journées de travail de plus de 10 heures dans les mines et les usines sidérurgiques, dans les filatures du Nord et de Lorraine. Les travailleurs européens ont payé de deux guerres mondiales la volonté de leur propre bourgeoisie de dominer le monde et de se repartager les colonies. Depuis deux siècles, c’est la même oppression impérialiste qui broie les travailleurs, en Europe comme en Afrique.

- Le système capitaliste entretient le sous-développement des pays les plus pauvres et plonge dans la misère des millions de femmes et d’hommes. Ici, en France, nous avons à nous défendre contre un patronat qui condamne des millions de personnes au chômage et qui rêve de faire reculer la condition ouvrière à ce qu’elle était au 19e siècle, quand les travailleurs étaient privés de droits et vivaient au jour le jour, sans aucune sécurité.

Alors, nous débarrasser du capitalisme, ôter aux grandes entreprises leur mainmise sur toute l’économie, c’est vital pour mettre fin aux inégalités et à l’exploitation du travail salarié. C’est l’intérêt des travailleurs et de tou-te-s les exploité-e-s.

Il est essentiel qu’il y ait des femmes et des hommes pour affirmer autour d’eux, dans les entreprises et dans les quartiers populaires, que les travailleurs constituent, par-delà les frontières, la couleur de peau ou la nationalité, une même classe sociale qui est la seule à pouvoir en finir avec ce système injuste et barbare.


posté le 26 décembre 2017  par https://journal.lutte-ouvriere.org/2017/12/06/en-afrique-comme-en-france-un-meme-combat-contre-le-systeme-capitaliste_100053.html  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article

Commentaires

Les commentaires de la rubrique ont été suspendus.

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC Saint-Petersburg
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Île-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Arkansas Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymédia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.1.7 [23768]
Top