RSS articles
Français  | 
Infos à propos de l’ancien policier infiltré Mark Kennedy posté le 13/07/18 - Local - 9 commentaires
Inculpé.es de trafic d’êtres humains ! posté le 28/06/18 - Local
Des vigiles au Barlok posté le 27/06/18 - Local - 21 commentaires
Commune inhospitalière de Saint-Gilles posté le 27/06/18 - Local
Policiers coupables - verdict posté le 22/06/18 - Local
MAWDA, ASSASSINAT D’ÉTAT posté le 20/06/18 - Local
ÉVASIONS CENTRES FERMÉS posté le 19/06/18 - Local - 1 commentaire
Saint-Gilles contre les migrants posté le 14/06/18 - Local - 3 commentaires

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9

Palestine 2017. Survivre est une résistance. (2)
posté le 06/01/18 Mots-clés  antifa  Peuples indigènes 

Prolongeant la domination anglaise, la politique israélienne sur la Palestine a pris tous les caractères de l’apartheid. La colonisation expansive tient la population en dessous du minimum vital. En toute impunité. Cette suite de billets relaie des informations sur les conditions faites aux Palestiniens. Politique doublement critiquable, car Israël qui se veut Etat religieux, y perd son âme.

(suite) de mai à septembre 2017

8 mai 2017

"Israël a établi un système judiciaire à deux vitesses, l’un garantissant une impunité pour les Israéliens ayant commis des crimes contre des Palestiniens et l’autre criminalisant toute résistance palestinienne (99,74% des Palestiniens inculpés sont condamnés !)

Actuellement, plus de 6.500 Palestiniens, dont 62 femmes et 300 mineurs (garçons et filles), sont emprisonnés par Israël.

500 d’entre eux sont sous le régime de détention administrative qui permet une incarcération sans procès ni inculpation.

Depuis 1967, 850 000 Palestiniens ont été emprisonnés par les autorités israéliennes. L’emprisonnement massif est un outil de l’oppression de l’État d’Israël sur le peuple Palestinien."

"Grève de la faim illimitée de 1500 détenus palestiniens dans les prisons israéliennes

A l’appel de Marwan Barghouti, les prisonniers palestiniens ont entamé une grève de la faim illimitée depuis le 17 avril ! Victimes de tortures, de traitements dégradants, inhumains et de négligence médicale, Ils se battent pour leur dignité, pour le respect du droit international et humanitaire bafoué par l’Etat israélien.

Alors que la santé des grévistes de la faim se dégrade, les dirigeants du mouvement sont placés en isolement, les organisations internationales comme la Croix-Rouge, les avocats et les familles sont interdits de visite aux prisonniers grévistes ! Une loi israélienne autorise l’alimentation forcée, mais les médecins refusent pour le moment car cet acte est assimilée à la torture.

Des manifestations de soutien ont lieu dans toute la Palestine et aussi par solidarité à l’international."

COLLECTIF 69 DE SOUTIEN AU PEUPLE PALESTINIEN 8 mai 2017


Message transféré ----------
De : "ziad medoukh"
Date : 19 juin 2017 23:23
Objet : Deux heures d’électricité par jour pour Gaza : Inimaginable !

Depuis plus d’une semaine, la bande de Gaza vit une véritable crise d’électricité, avec de longues coupures de courant, jusqu’à 22heures par jour, ce qui signifie que chaque maison et chaque quartier a le droit à deux heures d’électricité par jour. Impensable !

Les forces de l’occupation israélienne ont décidé récemment de réduire la fourniture d’électricité à cette région sous blocus.

Cette décision aggrave la crise humanitaire dans une région en souffrance permanente, et met en danger les infrastructures sanitaires et en particulier les hôpitaux .

Cette pénurie d’électricité a des conséquences grave sur tous les secteurs vitaux dans cette région qui a subi trois offensives militaires en cinq ans.

Vous imaginez ? Plus de deux millions habitants privés d’électricité pendant des jours et des jours ! Surtout durant ce mois de Ramadan et ce début de cette saison d’été. Terrible !

La seule centrale électrique de Gaza qui a été bombardée lors de la dernière agression israélienne en 2014 fonctionne avec seulement 10% de sa capacité.

Outre ces coupures, en plein été, à Gaza, c’est la pénurie d’eau. Tous les puits municipaux qui approvisionnent les habitants fonctionnent à partir du courant électrique.

Vous imaginez ? Des foyers privés d’eau pendant des jours et des jours ! Incroyable !

Cette situation est liée au manque de fioul et de carburant qui entrent normalement dans la bande Gaza par Israël. La quantité qui entre par jour ne suffit pas à faire face à cette vague de chaleur.

Cette pénurie a des conséquences dramatiques sur la vie quotidienne des habitants de cette région sous blocus, et paralyse tous les secteurs économiques Imaginez-vous une terre sans électricité, sans eau et sans carburant ? Nous sommes en 2017 quand même ! Inimaginable !

Israël refuse l’entrée de matériel et de pièces de rechanges pour cette centrale endommagée par les multiples bombardements, notamment lors de sa dernière offensive contre Gaza en 2014.

Beaucoup d’usines ont fermé leurs portes, des milliers de travailleurs se retrouvent au chômage, ce que aggrave la situation déjà délicate des habitants de cette prison à ciel ouvert.

Les hôpitaux et les centres médicaux sont les plus touchés, beaucoup d’opérations chirurgicales sont annulées, beaucoup d’appareils médicaux sont en panne, la vie de centaines de patients est menacée.

L’état d’urgence a été décrété dans la bande de Gaza et même les quelques générateurs qui continuent de fonctionner vont être arrêtés, faute de fioul.

Les Palestiniens de Gaza même avec leur patience extraordinaire et leur adaptation avec ce contexte particulier, continuent leur souffrance à cause de cette crise.

Devant cette crise, les Palestiniens de Gaza s’interrogent :

Où sont les organisations de droits de l’homme ?

Où est le monde dit libre ?

Jusqu’à quand cette souffrance ?

Jusqu’à quand ce blocus israélien inhumain contre la population civile de la bande de Gaza ?

Et jusqu’à quand cette injustice ?

Honte à ce blocus israélien inhumain !

Honte à cette occupation illégale !

Honte à cette communauté internationale officielle complice !

Vive la solidarité.

Gaza la vie résiste, existe et persiste !

La justice triomphera !

https://www.mediapart.fr/journal/international/280617/amichai-la-nouvelle-colonie-israelienne-contestee

9 août 2017 Quatre raids israéliens sur Gaza

L’armée de l’occupation israélienne a blessé cinq palestiniens partout dans la bande de Gaza ce mercredi 9 août 2017 lors des bombardements qui ont visé plusieurs régions dans cette prison à ciel ouvert.

Les avions militaires israéliens ont mené quatre raids sur différents lieux dans la bande de Gaza.

C’était dans les villes de Gaza, et de Beit –Hanoun et Beit Lahya au nord de la bande de Gaza.

Le Bureau national AFPS
7 septembre 2017

Issa Amro, coordinateur de Youth Against Settlements (La jeunesse contre les colonies) et ancien chercheur pour l’ONG israélienne B’Tselem (Centre d’information israélien pour les droits humains dans les territoires occupés), a été arrêté le 4 septembre par les services de l’Autorité palestinienne pour avoir critiqué sur Facebook l’arrestation d’un journaliste palestinien par ces mêmes services.

Ce militant est depuis longtemps harcelé par les autorités d’occupation pour le travail remarquable qu’il effectue à Hébron pour faire connaître les méfaits de la colonisation et la réalité de l’apartheid israélien. Il est aujourd’hui sous le coup de 18 chefs d’inculpation de la part de la "justice" israélienne.

En juin dernier, cela lui avait valu le soutien de 32 parlementaires américains qui condamnaient l’acharnement dont il est victime de la part d’Israël pour des griefs dépourvus de tout fondement.

Leader de la résistance non-violente à l’occupation, Issa est victime d’une atteinte inadmissible à la liberté d’expression, d’ailleurs dénoncée par un très grand nombre d’ONG palestiniennes, remarquablement actives dans la défense des droits de l’Homme. Nous l’assurons de la totale solidarité de l’Association France Palestine Solidarité et demandons sa libération immédiate.

Sa place est sur le terrain dans la lutte contre l’occupation, pas dans les prisons palestiniennes.

Collectif Rhône de soutien au peuple Palestinien

29 novembre 2017 Communiqué : La France doit obtenir la libération immédiate de l’avocat franco-palestinien militant et notre ami Salah Hamouri arrêté le 23 août 2017 sans motif

Nous répondons à l’appel du comité national de soutien à Salah Hamouri (à lire ci-dessous) qui appelle à une mobilisation accrue lors des 100 jours de sa détention arbitraire et injuste.

Nous voulons assurer de toute notre sympathie sa femme Elsa, qui pendant ces cent jours, a vu sa vie et celle de son fils bouleversée par l’absence et l’incertitude du lendemain. Nous recommandons de regarder sa vidéo où elle s’adresse avec une grande dignité au Président de la République.

Nous avons également été particulièrement touchés par la lettre que Salah a écrit de sa prison, elle traduit l’homme qu’il est que et décrit ce que doivent endurer les prisonniers politiques palestiniens.

Nous connaissons bien Salah qui a été emprisonné en Israël injustement pendant sept ans, nous avons participé à son comité de soutien dans le Rhône et avons mené campagne contre sa détention. La ville de Grigny dans le Rhône a fait de Salah citoyen d’honneur de la ville. Nous avons reçu Salah le 24 avril 2012 après sa libération, dans cette même ville .

D’autre part nous connaissons les pratiques israéliennes d’arrestation et d’emprisonnement massives des Palestiniens dès qu’ils s’opposent ou sont soupçonnés de s’opposer à la colonisation.

C’est pourquoi :

nous demandons aux autorités françaises d’agir sans attendre pour obtenir la libération immédiate de notre concitoyen.
nous demandons à tous les élus du Rhône de manifester leur solidarité en rejoignant les 1000 élus soutenant Salah
nous continuerons nos actions d’information et de solidarité.
30 novembre 2017

L’armée de l’occupation israélienne a blessé des palestiniens partout dans la bande de Gaza ce jeudi 30 novembre 2017 lors des bombardements qui ont visé plusieurs régions dans cette prison à ciel ouvert.

Les avions militaires israéliens ont mené dix raids sur différents lieux dans la bande de Gaza. C’était dans les villes de Gaza , de Buriej au Centre , de Beit-Hanoun au nord, et de Rafah au sud de la bande de Gaza.

Les agressions israéliennes contre les civils palestiniens se poursuivent dans tous les territoires palestiniens .

Ce bombardement s’ajoute aux différentes mesures atroces de l’occupation israélienne contre la population civile de cette région abandonnée : fermeture des passages, réduire l’électricité et interdire les malades de se soigner à l’étranger.

Rien ne semble changer pour les Palestiniens de Gaza trois ans après la dernière offensive militaire israélienne de 2014, et deux mois après l’accord de la réconciliation palestinienne : blocus, agressions, incursions, bombardements , morts, blessés et souffrance.

L’armée israélienne veut provoquer les factions palestiniennes et freiner les efforts de la réconciliation palestinienne.

Quelle honte de bombarder cette région sous blocus en pleine période de fête !

Devant le silence complice de cette communauté internationale officielle.

Et devant l’absence des médias qui occultent cette réalité.

Gaza et la Cisjordanie défient l’occupation !

La Palestine occupée résiste !

https://blogs.mediapart.fr/michel-lyon/blog/100517/palestine-2017-survivre-est-une-resistance-2


posté le 6 janvier 2018 Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article

Commentaires

Les commentaires de la rubrique ont été suspendus.

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC Saint-Petersburg
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Île-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Arkansas Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymédia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.1.7 [23768]
Top