RSS articles
Français  | 
Avis de tempêtes #12 posté le 16/12/18 - Local
DROIT DE MANIFESTER - arrestations abusives posté le 15/12/18 - Local
Ennemi du Peuple posté le 14/12/18 - Local
Action anonyme ? posté le 14/12/18 - Local - 1 commentaire
Les Gilets Jaunes, l’économie morale et le pouvoir posté le 13/12/18 - Local - 6 commentaires
Ne filmons pas posté le 13/12/18 - Local
Procès contre des anarchistes en Belgique : la date est fixée. posté le 12/12/18 - Local - 2 commentaires
La pub, on accepte toujours pas posté le 10/12/18 - Local - 1 commentaire
Gilets jaunes : Feluy is burning posté le 10/12/18 - Local
[VIDEO] Ici on trie des êtres humains... posté le 08/12/18 - Local

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7

Loi TRAVAIL XXL : à L’EPREUVE de la RUPTURE
posté le 10/01/18 par https://blogs.mediapart.fr/laurent-degousee/blog/090118/loi-travail-xxl-l-epreuve-de-la-rupture Mots-clés  économie 

La DRH de la start-up nation l’avait promis : les ordonnances, c’est bon pour l’emploi.

vec la publication, le 22 décembre dernier, du décret « relatif à la mise en œuvre des ruptures d’un commun accord dans le cadre d’un accord collectif », le patronat a trouvé lui, avec la rupture conventionnelle collective, un moyen de se passer y compris des plans de licenciements collectifs, dont la contestation judiciaire est pourtant devenue résiduelle suite à la loi de « sécurisation de l’emploi ».

Ce nouveau dispositif fait suite au « succès » de la rupture conventionnelle individuelle, qui a précipité dans le chômage, depuis sa création en 2008, près de trois millions de salarié-es (et dont l’employeur est à l’origine huit fois sur dix). Le procédé s’apparente au Canada Dry : ça ressemble à un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) mais sans obligation de motivation économique, ni de reclassement et en allant plus rapidement : le rêve !Plus encore, en confiant à l’administration du travail le soin de l’homologuer, tout comme sa grande sœur (seules 5 % sont refusées), les futures ruptures collectives seront juridiquement sécurisées, contrairement aux plans de départs volontaires, et il ne sera également plus nécessaire d’attendre un an pour pouvoir réembaucher derrière.

Effet d’aubaine

L’encre du décret à peine sèche, la mesure fait déjà flores : c’est l’enseigne d’habillement Pimkie qui annonce la veille de Noël vouloir y recourir avec une première réunion qui a eu lieu le 8 janvier, emboitée par PSA et la revue Les Inrockuptibles. Pas sûr cependant qu’elle rencontre le même enthousiasme du côté des syndicats, d’autant qu’un accord majoritaire sera nécessaire : d’abord parce que ça n’est pas pareil de faire face à des destructions d’emplois que d’y être pleinement associé et que, plus souvent attachés aux conditions financières de départ des futurs licencié-es qu’à la défense de l’emploi, le compte risque de ne pas y être, la seule obligation légale étant de verser à ces derniers l’indemnité conventionnelle de licenciement.

De même pour les salarié-es qui n’auront pas accès, contrairement aux autres plans précités, à la convention de sécurisation professionnelle qui assure le maintien du salaire net pendant un an. Ce qui est certain, c’est que les ordonnances vont entrainer l’envolée des licenciements, à commencer chez Carrefour, premier employeur privé du pays, qui annoncera lui son plan de transformation le 23 janvier prochain et ce alors que, dans le même temps, les droits des chômeurs/euses seront sur la table : la contradiction promet d’être explosive.

Faisons un vœu

Et si le débat suscité autour de cette mesure permettait de relancer la mobilisation contre la loi Travail XXL ? D’abord parce que la procédure parlementaire nécessaire à leur donner pleine valeur législative n’est pas close (elles seront discutées au Sénat du 22 au 25 janvier). Ensuite parce que des mobilisations, souvent longues et déterminées, qu’elles soient locales (Vélib’, Sodexo, Holiday Inn, Mc Donald’s ou Onet) comme sectorielles (commerce, ONF ou dans les EPHAD), elles ne manquent pas dans la période. Aussi, rien de plus faux que de prétendre que les salarié-es ne veulent pas se battre, c’est bien en haut qu’il y a un problème de stratégie ! Ce vaste mouvement de grèves invisibles n’est pourtant pas sans rappeler celui qui a précédé un certain été 68…

L’explosion sociale, seule à même de mettre un terme à l’offensive sur nos droits, qui va résulter tôt ou tard de l’application de ces mesures et de celles à venir, encore faut-il la préparer et pas seulement l’appeler de ses vœux : le Front social, en proposant une journée d’action décentralisée samedi 20 janvier en direction du patronat pour reprendre « tout ce qu’ils nous ont volé », participe de cette volonté en répondant à l’émiettement des mobilisations par le regroupement de tous ceux et celles qui luttent, sans sectarisme ni arrière-pensées.


posté le 10 janvier 2018  par https://blogs.mediapart.fr/laurent-degousee/blog/090118/loi-travail-xxl-l-epreuve-de-la-rupture  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article

Commentaires

Les commentaires de la rubrique ont été suspendus.

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC Saint-Petersburg
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Île-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Arkansas Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymédia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.1.7 [23768]
Top