RSS articles
Français  | 
Btenez un crédit à court ou à long terme posté le 20/06/18 - Local
MAWDA, ASSASSINAT D’ÉTAT posté le 20/06/18 - Local
ÉVASIONS CENTRES FERMÉS posté le 19/06/18 - Local - 1 commentaire
Saint-Gilles contre les migrants posté le 14/06/18 - Local - 3 commentaires
Réponse à une provocation policière posté le 08/06/18 - Local
Transphobie à la piscine de St-Gilles posté le 05/06/18 - Local - 1 commentaire
(Dans la série Actions Mai Rouge et Noir) posté le 02/06/18 - Local - 1 commentaire
Affiches #JusticeforMawda posté le 31/05/18 - Local - 1 commentaire
BOZAR OCCUPIED BY ISRAEL posté le 25/05/18 - Local - 13 commentaires
En correctionnel pour l’eau ! posté le 22/05/18 - Local - 3 commentaires

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9

Btenez un crédit à court ou à long terme posté le 20/06/18 - Global

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 100

Article refusé par les modérateurs
Raison du refus :
troll
Islamo-gauchisme : Défense de la laïcité ou intolérance religieuse ?
posté le 11/01/18 Mots-clés  antifa  Peuples indigènes  répression / contrôle social 

J’aurais aimé réagir au billet de Christian Delarue posté le 30 décembre 2012 sur Médiapart, mais il a fermé les commentaires. Je ne fermerai pas, en ce qui me concerne, les commentaires en réponse à mon billet, mais j’espère que la symétrie des formes sera respectée. Il serait paradoxal qu’une réaction contraire à ce qui est écrit puisse être postée sous un billet et pas sous l’autre.

Le point de départ du billet est un commentaire de la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) publié sur un site dont la référence est certes donnée, mais avec désactivation du lien hypertexte.

Afin que chacun puisse juger sur pièces, je le mentionne

Le texte d’Hubert Sage.

Avec celui de la page d’accueil du site :

Laïcité et république sociale.

Il faut dire que ça commence fort1 :

« Ces articles ont été le plus souvent parus sur des journeaux électroniques en ligne comme Riposte Laique (à l’exception des articles sur la conception républicaine de la nation qui sont parus en 2007 sur le journal électronique Respublica avant que celui-ci soit accaparé par une équipe ayant fait alliance et allégeance à la mouvance des « Indigènes de la République » aux objectifs avérés antilaiques). »

Ce genre d’outrance fera bien rire tous ceux, extérieurs au « Indigènes » et à « Respublica » et qui connaissent un tant soit peu la ligne politique des deux organisations. Je pense que ça fera éventuellement rire aussi du côté du PIR, mais pas chez « Respublica. »

Le texte, dont la forme est très éloignée de celle d’un commentaire de jurisprudence, contient aussi un certain nombre de contre-vérités :

« Nous avons en premier lieu les islamogauchistes , qui sont d’ailleurs arrivé à cannibaliser le MRAP avec l’entrisme d’authentiques islamistes, et qui, prenant prétexte que l’Islam politique combat le capitalisme anglosaxon2, soutiennent sans états d’âme toutes les revendications antilaiques et antirépublicaines des organisations musulmanes. On les retrouve dans tous les mouvements gauchistes et d’extrême-gauche, surtout au soit-disant NPA, dans la nébuleuse « verts-écologie »,mais aussi dans de larges franges du PC, et de la LDH »

Diogène pourra chercher longtemps avec sa lanterne des « islamo-gauchistes » (c’est quoi, d’ailleurs ?) et islamistes au MRAP (et ailleurs) avant d’en trouver.

« Nous avons aussi les partisans d’authentiques « systèmes laicistes a minima » comme les philosophes-maisons de l’UFAL (Union des Familles Laïques) et de la revue ProChoix qui les concoctent en remettant au goût du jour de vieilles théories défendues par des inspecteurs généraux de l’Education Nationale de l’entre-deux-guerres dans lesquelles la laïcité (hormis l’application étatique stricte de la loi de séparation des églises et de l’état de 1905) ne s’applique qu’à l’école et non dans l’espace public en général ; »

Je ne sais pas ce que racontaient les inspecteurs généraux de l’EN, mais je sais qu’un fonctionnaire doit faire appliquer la loi telle qu’elle est, et non pas telle qu’il la rêve ou ne la rêve pas.

La laïcité française, c’est un ensemble cohérent de textes de « droit positif », c’est-à-dire d’interprétation stricte. C’est tellement vrai que certains ont cru bon d’invoquer un « principe de laïcité », en clair leur conception personnelle de la place des religions dans la société, quand ils ont compris que le corpus des lois laïques ne permettait pas de justifier leurs projets.

En France, sont laïques, c’est-à-dire garantissant l’indépendance des pouvoirs publics par rapport aux religions, et partant, l’égalité entre les citoyens, les lois organisant :

- l’état-civil (c’est historiquement la première loi laïque, qui permet à chacun de se marier quoiqu’en pensent le curé, le pasteur, etc.)

- les cimetières (chacun peut se faire enterrer dans le cimetière municipal)

- l’école publique et gratuite.

La loi de 1905 assure la liberté de conscience et garantit le libre exercice des cultes. Simplement, l’État ne salarie pas les cultes.

Et il n’existe aucune loi interdisant l’expression de convictions religieuses dans l’espace public.

Hubert Sage le sait, mais opère ensuite un glissement épistémologique quand il affirme :

« la neutralité confessionnelle de l’Etat (mais ce qui ne signifie en aucun cas la neutralité absolue de l’Etat par rapport aux exigences communautaristes des religieux fanatiques et sectaires ) qui ne reconnaît donc ni ne salarie aucun culte. »

Tout simplement parce qu’il qualifie « d’exigence communautariste des religieux fanatiques » des revendications d’application des lois laïques et de respect de la liberté religieuse, qui est aussi celle de se vêtir comme on le souhaite.

« l’espace public en général jusqu’aux parties ouvertes au public dans les gîtes ruraux : cf affaire dite du gîte des Vosges de Fanny Truchelut condamnée pour discrimination (!) après la provocation d’une militante islamique) »

Dans cette affaire, la thèse de la provocation a été avancée par certains, sans aucun élément de preuve. De plus, il faudrait être particulièrement habile pour, habitant en région parisienne, réserver une location avec sa mère à 400 km de là, dans un gîte inconnu de tous, loin de tout, et, bingo, se voir opposer un refus de vente à cause de ses convictions religieuses.

Hubert Sage définit alors une « Ordre public laïque » comme notamment la « liberté pour chacun de ne pas suivre tout précepte édité par une quelconque communauté, religieuse ou autre » en oubliant que c’est aussi la liberté de « suivre etc.. ».

Il affirme que toutes les organisations musulmanes françaises s’opposent à la laïcité et aux valeurs républicaines, cela ne repose sur rien, et c’est faux.

A cet « ordre public laïque », il oppose un ordre public islamique, en amalgamant des situations très différentes selon les pays.

Autant d’approximations polémiques, d’erreurs factuelles qui ne témoignent pas de la rigueur intellectuelle nécessaire à des commentaires de jurisprudence.

Et on n’est pas déçu. Il oublie que, si la CEDH a validé certains cas d’interdiction du port de tenues religieuses, malgré ce texte de la Convention européenne des droits de l’homme.

article9 : alinéa1/ Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction, ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction individuellement ou collectivement, en public ou en privé, par le culte,

l’enseignement, les pratiques et l’accomplissement des rites.

alinéa 2/ La liberté de manifester sa religion ou ses convictions ne peut faire l’objet d’autres restrictions que celles qui , prévues par la loi, constituent des mesures nécessaires, dans une société démocratique, à la sécurité publique, à la protection de l’ordre, de la santé ou de la morale publiques, ou de la protection des droits et libertés d’autrui. :

c’est pour des raisons, bonnes ou mauvaises, détaillées dans une étude (une vraie étude de jurisprudence, celle-là) de la Cour de cassation publiée en septembre 2010 :

Analyse de la Cour de cassation

mais qui n’ont rien à voir avec la constatation « d’une provocation et d’agression islamique ».

Dans chaque cas, la CEDH considère la liberté religieuse comme un principe premier, et les limitations de cette liberté doivent être motivées précisément.

Et il est fort probable qu’une interdiction généralisée du port, motivé par des convictions religieuses, d’une tenue quelconque serait condamné. Et c’est déjà arrivé :

http://lesactualitesdudroit.20minutes-blogs.fr/archive/2010/02/28/cedh-la-loi-anti-burqa-peut-aller-se-rhabiller.html

(Arrêt également analysé, dans le même sens, par la Cour de cassation).

Mais l’auteur du billet sur Mediapart va encore plus loin. Il parle de « signes extériorisés d’une manière agressive pouvant servir de pression envers une population ; ».

En quoi une kippa est-elle plus agressive qu’un chapeau tyrolien ? J’attends qu’on m’explique. Je croise souvent des femmes voilées, je n’ai jamais été agressé et n’ai jamais été victime de pressions. Si on veut éradiquer toute trace de religion dans l’espace public, il faudra aussi interdire les bières d’abbaye, le saint-nectaire, abattre les calvaires, etc..

PS : la photo, c’est pour Narcisse...

1 Avec l’orthographe d’origine pour les citations

2 Les Saoudiens et Quatariotes opposés au capitalisme anglo-saxon, qui le croit ? Hubert Sage ou les « islamo-gauchistes » ?

https://blogs.mediapart.fr/francois-munier/blog/301212/defense-de-la-laicite-ou-intolerance-religieuse


posté le 11 janvier 2018 Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
ed5b1222ab964087(...).jpg


Commentaires

Les commentaires de la rubrique ont été suspendus.

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC Saint-Petersburg
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Île-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Arkansas Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymédia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.1.7 [23768]
Top