RSS articles
Français  | 
Article refusé par les modérateurs
Raison du refus :
spam
« Radicalisation de la laïcité » , sans blague !
posté le 13/01/18 par Charles Arambourou Mots-clés  réflexion / analyse 

Vite, Monsieur le Président, des centres de déradicalisation des laïques ! Les militants de l’UFAL demandent à être fichés « L »

Un communiqué de l’AFP (repris par Le Figaro et l’Obs, notamment), nous apprend que « devant les représentants des six principales religions (catholique, protestante, orthodoxe, musulmane, juive et bouddhiste), Emmanuel Macron a souligné que “la République est laïque”, mais “non la société”. » « Il a parlé de “RADICALISATION DE LA LAÏCITÉ” », selon le grand rabbin de France, Haïm Korsia. »

Que la République soit laïque, et non la société, personne n’en doutera ici. Étant tout de même rappelé que la société est régie par des lois laïques, donc indépendantes de tout dogme religieux — à commencer par, l’état civil, l’école publique, le mariage, la procréation, les funérailles, etc. Même si beaucoup reste encore à faire…

Or justement, dans une « République laïque », on ne peut pas parler de « représentants des religions », pire, « des principales religions ». Voilà qui nous renvoie
fâcheusement à la triste période du Concordat de Bonaparte (1801-1905). Pourquoi ?

  • Il ne saurait y avoir de « représentants des religions », puisque « la République ne reconnaît aucun culte » (art. 2 de la loi de 1905). En revanche, il existe des responsables des cultes, qui en assurent l’exercice (art. 1 et 4 de la loi de 1905). Mais ils ne « représentent » que « l’exercice de leur culte », en aucune manière leur religion, encore moins leurs adeptes — sauf à considérer que la majorité des catholiques, par exemple, se sentent « représentés » par un Magistère pontifical qui interdit la contraception et l’IVG ! Qui dit « représentants » suppose des « cultes reconnus »… comme sous le Concordat et/ou en Alsace-Moselle.
  • La notion de « principales religions » n’a dès lors aucune pertinence autre que sociologique : ou on les reçoit toutes (et l’Élysée n’y suffirait pas !), ou en n’en reçoit aucune — telle est la solution de la laïcité, qui est d’abord séparation. C’est le Concordat de 1801 qui reconnaissait le catholicisme comme « religion de la majorité des Français » : grâce à quoi, au bout d’un siècle, l’Église était devenue le plus dangereux adversaire politique de la République, qui a dû adopter la loi de 1905 !

Quant à la dénonciation d’une supposée « radicalisation de la laïcité », cela relève au mieux de la démagogie, histoire de caresser les cultes dans le sens du poil (osons, c’est fête !). Il y a quand même lieu de se préoccuper quand le Président d’une République laïque suggère qu’elle serait trop laïque !

Au pire, le chef de l’État croit à ce qu’il dit : et alors c’est carrément glaçant. Si la radicalisation est partout, elle n’est plus nulle part, et l’État n’a plus à la combattre là où elle se trouve. Or c’est la radicalisation politico-religieuse du terrorisme djihadiste qui a tué en France environ 250 personnes depuis 2012, sans compter les blessés graves.

En revanche, aucun mort, jamais, n’a été à déplorer du fait d’une prétendue « radicalisation de la laïcité ». Mais si le ridicule tuait, il y en aurait désormais un : Emmanuel Macron.


posté le 13 janvier 2018  par Charles Arambourou  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article

Commentaires

Les commentaires de la rubrique ont été suspendus.

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC Saint-Petersburg
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Île-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Arkansas Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymédia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.1.7 [23768]
Top