RSS articles
Français  | 
Btenez un crédit à court ou à long terme posté le 20/06/18 - Local
MAWDA, ASSASSINAT D’ÉTAT posté le 20/06/18 - Local
ÉVASIONS CENTRES FERMÉS posté le 19/06/18 - Local - 1 commentaire
Saint-Gilles contre les migrants posté le 14/06/18 - Local - 3 commentaires
Réponse à une provocation policière posté le 08/06/18 - Local
Transphobie à la piscine de St-Gilles posté le 05/06/18 - Local - 1 commentaire
(Dans la série Actions Mai Rouge et Noir) posté le 02/06/18 - Local - 1 commentaire
Affiches #JusticeforMawda posté le 31/05/18 - Local - 1 commentaire
BOZAR OCCUPIED BY ISRAEL posté le 25/05/18 - Local - 13 commentaires
En correctionnel pour l’eau ! posté le 22/05/18 - Local - 3 commentaires

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9

Btenez un crédit à court ou à long terme posté le 20/06/18 - Global

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 100

La société civile tunisienne lance un appel au Boycott Académique et Culturel d’Israël
posté le 13/01/18 Mots-clés  antifa  Peuples indigènes  solidarité 

La société civile tunisienne lance un appel au Boycott Académique et Culturel d’Israël au 7ème anniversaire de la révolution de la liberté et de la dignité en Tunisie

Une centaine d’universitaires, artistes, intellectuels et journalistes tunisiens ont lancé un appel au Boycott Académique et Culturel d’Israël. Sa publication correspond au 7ème anniversaire de la révolution de la liberté et de la dignité qui a ouvert la voie à l’avènement d’un système démocratique en Tunisie.

L’appel stipule dans son préambule que « la reconnaissance récente par le président américain Trump de Jérusalem comme capitale d’Israël avec la complicité et le soutien avérés de certains régimes arabes, est venue rappeler aux citoyens arabes avec une cruauté salutaire, les progrès de la normalisation rampante des relations du monde arabe avec l’État colonial sioniste. »

Répondant à l’appel de la société civile palestinienne au Boycott, au Retrait des Investissements et aux Sanctions contre Israël (BDS), les signataires déclarent leur adhésion à la Campagne internationale pour le boycott académique et culturel d’Israël (PACBI) et en particulier au mouvement international BDS.

L’appel a été signé par d’éminents universitaires, des artistes d’une grande renommée et d’importants responsables politiques et syndicaux. La société civile et particulièrement les femmes tunisiennes sont bien représentées parmi les signataires. Des responsables d’importantes organisations et associations de la société civile ont adhéré à cet appel, comme l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT), l’Association Tunisienne des Femmes Démocrates (ATFD) et la Fédération Internationale des Droits de l’Homme (FIDH).

Les signataires s’engagent à combattre toutes les formes de normalisation des relations du monde arabe avec l’État colonial sioniste. Ils invitent leurs collègues de la communauté tunisienne en Tunisie et à l’étranger :

à s’abstenir de participer à toute forme de coopération académique et culturelle, de collaboration et de communauté de projet avec les institutions et les organismes de recherche israéliens ;
à prôner un boycott complet des institutions israéliennes aux niveaux national et international, y compris l’arrêt de toutes formes de financement et de subventionnement de ces institutions ;
à œuvrer dans le sens de la condamnation de la politique israélienne, en exerçant des pressions pour que les associations et organisations académiques, professionnelles et culturelles adoptent des résolutions conformes aux principes de PACBI et de BDS ;
à défendre le droit à l’éducation et la liberté académique des Palestiniens ainsi qu’à soutenir le personnel et les étudiants des universités palestiniennes dans la défense de ces droits ;
à soutenir les institutions culturelles et les artistes palestiniens dans leur lutte contre l’occupation, la discrimination et l’apartheid israéliens et à promouvoir la production culturelle palestinienne en Tunisie.

Inspiré par le mouvement anti-apartheid sud-africain, la campagne internationale BDS, pilotée par la société civile palestinienne, vise à intensifier la pression économique et politique sur Israël jusqu’à ce qu’il reconnaisse les droits inaliénables du peuple palestinien et se conforme entièrement aux préceptes du droit international.

La professeure de droit public Hafidha Chekir, vice-Présidente de la Fédération Internationale des Droits de l’Homme (FIDH), « espère que cet appel contribuera à créer encore plus de solidarité avec le mouvement BDS à travers le monde, à soutenir le peuple palestinien dans sa lutte pour la reconquête de ses droits à la dignité, à la liberté et à l’autonomie et réussira surtout à convaincre les dirigeants arabes à accompagner et à soutenir les revendications légitimes de ce peuple ».

Le professeur Larbi Chouikha de l’Institut de Presse et des Sciences de l’Information de la Manouba estime que « toute personne éprise de justice, de liberté, du respect du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, indépendamment de ses appartenances confessionnelles, identitaires, de sa nationalité et de ses engagements politiques se doit de défendre la Cause palestinienne qui est une Cause juste et légitime, et de dénoncer l’Etat colonial sioniste et son régime d’apartheid contre le peuple palestinien ; c’est le sens même des valeurs qui sous-tendent la Révolution Tunisienne ».

La professeure Nihel Ben Amar de l’Institut National des Sciences Appliquées et de Technologie de l’Université de Carthage a déclaré que « Israël bafoue impunément le droit à l’éducation et la liberté académique. Ses attaques dangereuses et incessantes contre la liberté académique n’épargnent ni les étudiants internationaux et universitaires qui voyagent en Palestine pour étudier et travailler dans des institutions universitaires palestiniennes, ni même les universitaires israéliens qui osent critiquer la politique coloniale et l’apartheid israélien. Celles et ceux souhaitant défendre la liberté académique pour tous devraient soutenir le boycott des institutions universitaires israéliennes tant qu’Israël ne reconnaît pas les droits du peuple palestinien tels que consacrés par le droit international ».

L’universitaire et militant politique et syndical Jounaïdi Abdeljaoued considère que « le boycott académique et culturel des institutions sionistes et le rejet de la normalisation avec Israël ne doivent pas signifier une quelconque rupture des relations avec les Palestiniens vivant sous le joug du colonialisme dans les territoires occupés. Bien au contraire, c’est notre façon à nous, universitaires, intellectuels, artistes et syndicalistes de lever l’embargo imposé à ce peuple frère et amener le régime sioniste d’apartheid à respecter la légalité internationale et à se plier aux résolutions onusiennes qui répondent aux droits du peuple palestinien, et en premier lieu son droit de retour à ses terres spoliées ».

Le professeur Baccar Gherib, ancien Doyen de la Faculté des Sciences Juridiques, Économiques et de Gestion de Jendouba, « signe [l’appel] parce que, par cette position, les sociétés civiles, les universitaires, les intellectuels et les artistes du monde entier, épris des valeurs humanistes universelles, attachés aux droits des peuples et à leur dignité, rappellent que la politique d’Israël dans les territoires palestiniens occupés est une politique raciste et colonialiste et que toutes les atteintes aux droits élémentaires des Palestiniens qui ont trop duré doivent cesser ».

Le mathématicien Ahmed Abbes, du Centre National de la Recherche Scientifique à Paris, a déclaré que « le mouvement BDS est par essence centré autour des sociétés civiles dans le monde. Il puise sa force aux valeurs de respect des droits de l’Homme et du droit international, ainsi qu’à sa volonté de combattre toutes les formes de racisme. Il a trouvé un écho considérable en Europe et aux USA, mais reste à ce jour assez peu développé dans le monde arabe. Cet appel qui amorce l’adhésion de la société civile tunisienne est un nouveau jalon pour le mouvement BDS que nous espérons sera suivi d’autres dans tout le monde arabe ».

L’appel peut être consulté et signé par les universitaires, les artistes, les intellectuels et les journalistes tunisiens à l’adresse suivante : tacbi.org


posté le 13 janvier 2018 Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
tacbi-logo_1.jpg(...).jpg


Commentaires

Les commentaires de la rubrique ont été suspendus.

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC Saint-Petersburg
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Île-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Arkansas Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymédia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.1.7 [23768]
Top