RSS articles
Français  | 
Appel à contributions pour des journaux muraux partout posté le 12/10/18 - Local - 2 commentaires
Le bâteau, occupation récemment expulsée posté le 09/10/18 - Local
Parce que la loi antisquat nous fait peur. posté le 05/10/18 - Local - 1 commentaire
Crash-Birthday ! posté le 02/10/18 - Local - 1 commentaire
Fréquence des contrôles de métro dans le réseau stib à Bruxelles posté le 27/09/18 - Local - 2 commentaires
Campagnes électorales fachos posté le 27/09/18 - Local - 6 commentaires
Le parti “Islam” : on nous prend vraiment pour des con-ne-s … posté le 27/09/18 - Local - 38 commentaires

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9

À une jeune militante posté le 14/10/18 - Global

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 100

Kobanê a vaincu, Afrîn vaincra
posté le 29/01/18 par Alternative libertaire Mots-clés  antifa 

Alternative libertaire condamne l’attaque turque et islamiste, lancée avec le feu vert de Poutine, contre le Rojava/Fédération démocratique de Syrie du Nord. Solidarité internationale avec la gauche kurde ! Quelques explications et hypothèses sur ce nouveau tournant dans la guerre civile syrienne.

- Après des mois à piaffer d’impatience, l’armée turque et ses supplétifs islamistes basés dans la région d’Idlib ont lancé l’assaut contre le canton d’Afrîn, un des « cantons kurdes » historiques, qui a déclaré son autonomie démocratique en juillet 2012, et est aujourd’hui un pilier de la Fédération démocratique de Syrie du Nord.

    • Pourquoi Erdoğan attaque maintenant

L’État turc déteste la gauche kurde, dont le centre de gravité est le PKK, et raserait volontiers tout le Kurdistan syrien s’il en avait le pouvoir, comme il a mis le Kurdistan turc à feu et à sang depuis l’été 2015.

Il ne supporte pas l’idée que se constitue, sur sa frontière méridionale, une entité politique dominée de facto par la gauche kurde.

L’aventure impérialiste d’Erdoğan en Syrie depuis 2011 est un échec : Bachar el Assad est toujours en place ; l’État islamique, qu’il avait épaulé, est à terre ; les milices islamistes qu’il parraine dans la région d’Idlib n’ont pas d’avenir, et sont bombardées par les Russes.

Erdoğan est par ailleurs excédé que les États-Unis appuient militairement cette Fédération démocratique de Syrie du Nord, pour des raisons impérialistes qui leur sont propres – gêner l’influence iranienne dans la région.

    • Pourquoi Afrîn ?

Le canton d’Afrîn est considéré comme le « maillon faible » de la Fédération démocratique de Syrie du Nord par l’État turc, parce qu’il est séparé du reste du Kurdistan syrien par la zone d’occupation turque.

La conquête du canton d’Afrîn peut offrir une porte de sortie aux milices islamistes aujourd’hui cernées dans la région d’Idlib, et élargir la zone d’occupation turque en Syrie du Nord. Après Afrîn, l’un des objectifs avoués d’Erdoğan est la ville de Manbij.

    • Pourquoi Poutine laisse-t-il faire ?

Face aux menaces turques, l’intégrité du canton d’Afrîn était, jusqu’ici, garantie par l’armée russe, qui en contrôle l’espace aérien, et y disposait d’une base.

Or les forces russes ont évacué Afrîn, et ont même autorisé l’aviation turque à bombarder le canton. Pourquoi cette volte-face ?

Selon la presse turque, Erdoğan aurait exigé de Moscou carte blanche pour envahir le canton, faute de quoi Ankara ferait échouer les pourparlers de paix en Syrie.

Selon Aldar Xelîl, un des responsables du Mouvement Tev-Dem [1], les Russes ont demandé à l’Auto-administration kurde, le 19 janvier, de laisser l’armée de Bachar el Assad prendre le contrôle d’Afrîn, faute de quoi ils autoriseraient l’attaque turque. Les forces kurdes ont nettement refusé ce chantage. D’où le feu vert russe à Ankara.

Il est possible que la haine obsessionnelle d’Erdoğan contre la gauche kurde serve in fine les intérêts de Moscou : les milices islamistes d’Idlib et leur chaperon turc se ruant contre les milices de la gauche kurde, c’est l’affaiblissement simultané de plusieurs adversaires du régime sanguinaire de Damas.

    • Pourquoi Afrîn peut tenir

Afrîn est une région montagneuse, dans laquelle les blindés turcs pénétreront moins facilement qu’en rase campagne.

Les Forces démocratiques syriennes (FDS) s’attendaient depuis des mois à cette offensive, et ont eu le temps de préparer la défense.

Quoique isolée, Afrîn peut recevoir des renforts via un « corridor » actuellement contrôlé par le régime de Damas. Celui-ci le laissera sans doute ouvert tant qu’il jugera utile que les milices islamistes d’Idlib s’épuisent en attaquant Afrîn.

L’armée turque et ses milices islamistes supplétives n’ont pas particulièrement brillé par leur efficacité lors de la campagne « Bouclier de l’Euphrate », fin 2016. Daech les a tenus en échec pendant trois mois devant Al-Bab. Que feront-elles face à Afrîn que, déjà, la population du Kurdistan syrien appelle à défendre avec le même héroïsme que Kobanê ?

La solidarité s’impose ! Alternative libertaire appelle toutes et tous les anticolonialistes et les anti-impérialistes à se joindre aux manifestations de protestation à l’appel du Conseil démocratique kurde en France (CDKF).

On s’est levé pour Kobanê, levons-nous pour Afrîn !


posté le 29 janvier 2018  par Alternative libertaire  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
defend_afrin.jpg(...).jpg


Commentaires

Les commentaires de la rubrique ont été suspendus.

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC Saint-Petersburg
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Île-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Arkansas Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymédia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.1.7 [23768]
Top