RSS articles
Français  | 
DROIT DE MANIFESTER - arrestations abusives posté le 15/12/18 - Local
Ennemi du Peuple posté le 14/12/18 - Local
Action anonyme ? posté le 14/12/18 - Local - 1 commentaire
Les Gilets Jaunes, l’économie morale et le pouvoir posté le 13/12/18 - Local - 5 commentaires
Ne filmons pas posté le 13/12/18 - Local
Procès contre des anarchistes en Belgique : la date est fixée. posté le 12/12/18 - Local - 2 commentaires
La pub, on accepte toujours pas posté le 10/12/18 - Local - 1 commentaire
Gilets jaunes : Feluy is burning posté le 10/12/18 - Local
[VIDEO] Ici on trie des êtres humains... posté le 08/12/18 - Local
Manif gilet jaune 8/12 posté le 07/12/18 - Local

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7

Faux djihadiste, mon cul ! posté le 16/12/18 - On the web (non modéré)

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 3259

A propos de l’agression de l’armée turque sur le canton d’Afrin (Rojava)
posté le 21/02/18 par Tristan Leoni Mots-clés  luttes sociales  répression / contrôle social  solidarité 

Commentaires de Tristan Leoni (auteur de la série de textes « Califat et Barbarie ») publiée sur https://ddt21.noblogs.org/?page_id=1906#comment-4276 »

Depuis le 20 janvier la Turquie a lancé l’opération « Rameau d’olivier » contre l’enclave kurde d’Afrin avec l’appui de plusieurs milices islamistes syriennes (dont certaines portant l’étiquette ASL). L’offensive turque n’est pas une surprise : les accrochages entre YPG et pro-Turcs étaient monnaie courante depuis des mois, et depuis plusieurs semaines l’armée turque déployait des troupes et du matériel autour de l’enclave. De leur côté les YPG s’y préparaient en construisant fortifications et tunnels sur leurs frontières.
48 h avant de lancer leur opération, les généraux turcs se sont rendus à Moscou ; il s’agissait au minimum d’obtenir la non-intervention de la Russie qui contrôle l’espace aérien syrien et disposait de troupes à Afrin afin, justement, d’empêcher (par leur présence) une attaque turque. 24 h avant l’attaque les soldats russes ont quitté Afrin.

Le PYD a cherché à se ménager des alliances contradictoires avec divers acteurs du conflit syrien (Washington, Moscou et Damas), ça ne pouvait pas durer. Les YPG se sont beaucoup trop rapprochés des Américains qui les poussent à une quasi-sécession territoriale (qui n’est initialement pas le projet du PYD) avec divers projets : formation d’une armée de gardes-frontière de 30.000 combattants au « Rojava », aide financière pour la reconstruction et le « nation building ». De quoi courroucer davantage Damas et Moscou.

Pour ces dernières, l’attaque turque est l’occasion de rappeler aux Kurdes quels sont les réels rapports de force dans la région. L’arrivée de renforts YPG (en provenance de l’Est de la Syrie) n’a ainsi été possible que grâce au soutien de Damas qui les a autorisés à transiter par les zones loyalistes.
Dès les premiers jours de l’opération « Rameau d’olivier » les rumeurs se sont multipliés à propos de discussions entre le régime d’Assad, la Russie et les YPG pour une intervention de l’armée syrienne à Afrin afin d’arrêter l’offensive turque. Ce ne serait pas surréaliste. Déjà, en mars 2016, lors de l’opération « Bouclier de l’Euphrate » les YPG avaient cédé plusieurs zones à l’ouest de Manbij aux troupes d’Assad afin d’arrêter l’offensive turque (au même moment que les troupes américaines se déployaient elles au nord de Manbij).

Il est probable que l’offensive turque a davantage pour objectif de créer un cordon sécuritaire le long de la frontière que de conquérir toute l’enclave d’Afrin ; mais depuis le début, l’ALS et les TAF (Turkisharmed forces) piétinent. Les YPG avaient eu tout le temps de fortifier leurs frontières avec des réseaux de tunnels et de bunkers, et ils ne se privent pas non plus d’utiliser les missiles antichars offerts par les armées occidentales. Néanmoins, Afrin n’est pas Kobané : si en 2014 les YPG avaient réussi à repousser les troupes de l’Etat islamique c’est surtout grâce à l’appui de l’aviation et des forces spéciales américaines (sinon la ville serait tombée). Il n’en va pas de même à Afrin où là ce sont les YPG qui subissent les bombardements aériens. Malgré une farouche résistance, les troupes des YPG sont condamnées à reculer progressivement face à l’armée turque et ses supplétifs, et les civils condamnés à s’enfuir vers les zones tenues par Damas. D’où la recherche d’une solution politique ou d’un soutien extérieur qui devient urgente. Cette fois la cavalerie américaine ne viendra pas au secours. L’arrivé de l’armée loyaliste syrienne est donc une possibilité ; mais elle ne sera pas « gratuite » et, si tel est le cas, les YPG devront en échange renoncer à leur autorité sur l’enclave d’Afrin.

T.L. 19 février 2018


posté le 21 février 2018  par Tristan Leoni  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
guernica.jpg


Commentaires

Les commentaires de la rubrique ont été suspendus.

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC Saint-Petersburg
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Île-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Arkansas Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymédia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.1.7 [23768]
Top