RSS articles
Français  | 
A Gaza Israël frappe par peur de la détermination des Palestiniens démunis
posté le 16/05/18 par MARIE KORTAM Mots-clés  antifa 

En 2016, l’agence des Nations Unies aux réfugiés de Palestine, dénombre 3 millions 200 mille Palestiniens dans la bande de Gaza, dont 1 million 300 mille est des réfugiés. Les marches de retour à Gaza ont été lancées à la date de la commémoration de la journée de la Terre le 30 mars[1]de cette année. Cela ne va pas sans dire que la bande de Gaza subit depuis 2006, suite aux élections démocratiques remportées par le Hamas, un blocus et un siège qui suffoquent la population palestinienne.

Toujours est-il que ces marches de retour sont une forme populaire de résistance pour poser de nouveau sur la scène internationale, voire même arabe et palestinienne le droit au retour des réfugiés palestiniens.

Que discutons-nous aujourd’hui ? Les questions comme : qui finance ces manifestations ? Qui mobilise ces manifestants ? Ces jeunes, enfants et personnes âgées qui protestent dans des tentes tout le long de la ligne d’armistice et qui réclament par des marches pacifistes leur droit au retour qu sein de leur foyer dùorigine, qu’ils ne peuvent plus rester éternellement des réfugiés sans protection.

Que cherchons-nous à expliquer ? Qui cherchons-nous à accuser ? Le Hamas ce n’est une récence.

Mais pour une fois, posons les bonnes questions. Pourquoi les Palestiniens sont-ils arrivés à se sacrifier pour défendre la terre et le droit, pour se défendre ?

Ce n’est pas une révélation que l’administration israélienne est encore une fois perdue et perturbée par la force des mobilisations populaires à Gaza. Les réfugiés ont su se rendre visibles en occupant l’espace public sous les regards du monde entier et cela dérange Israël, défigure son image d’un État démocratique à un État totalitaire, d’un État moderne à un État d’apartheid, raciste et criminel.

En accusant le Hamas d’être le moteur de ces marches de retour, encore une fois Israël cherche à se justifier devant la communauté internationale en rationalisant sa barbarie et se défendre contre ces crimes de guerre.

Il est hallucinant que les pays prétendant être des pays de droit soient les premiers à justifier les horreurs et les massacres de la suprématie israélienne exercée sur les Palestiniens.

À ces pays qui se placent comme garant de droits et qui ne ratent pas une occasion pour rappeler à l’ordre les pays qui violent le droit international, ils doivent se rappeler que le droit au retour des réfugiés palestiniens est prohibé et violé par Israël et qui est à l’origine de toutes les crises au Moyen-Orient.

En effet, conformément au droit international, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté la Résolution 194 le 11 décembre 1948. Le paragraphe 11 stipule que « les réfugiés [palestiniens] désireux de rentrer chez eux et de vivre en paix avec leurs voisins devraient être autorisés à le faire et une indemnisation devrait être versée pour les biens de ceux qui choisissent de ne pas revenir et pour la perte ou les dommages à des biens qui, selon les principes du droit international ou dans l’équité, devraient être réparés par les gouvernements ou les autorités responsables ».

La résolution 194 de l’Assemblée générale des Nations Unies a été confirmée par l’ONU plus de 110 fois depuis son instauration en 1948 avec un consensus universel, sauf pour Israël et les États-Unis. Cette résolution a été précisée par la résolution 3236 de l’Assemblée générale des Nations Unies, qui réaffirme au paragraphe 2 : « Le droit inaliénable des Palestiniens au retour dans leurs foyers et les propriétés dont ils ont été déplacés et déracinés ».

[1]Depuis 1976, les Palestiniens commémorent tous les ans leurs martyrs, civils et paysans, tués par les forces d’occupation israélienne, alors qu’ils manifestaient contre la confiscation de leurs terres par l’administration israélienne.


posté le 16 mai 2018  par MARIE KORTAM  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
256396053-medium(...).jpg


Commentaires

Les commentaires de la rubrique ont été suspendus.

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC Saint-Petersburg
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Île-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Arkansas Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymédia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.1.7 [23768]
Top