RSS articles
Français  | 
Fossoyeurs posté le 17/11/18 - Local - 1 commentaire
Avis de tempêtes #11 posté le 16/11/18 - Local - 1 commentaire
19e Festival du Cinéma d’Attac posté le 15/11/18 - Local
#ActForClimateJustice // Actions call ! posté le 12/11/18 - Local
Belgique. Faut-il interdire le parti “Islam” ? posté le 11/11/18 - Local - 7 commentaires

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7

COMMUNISTES = PEDOPHILES
posté le 07/06/18 Mots-clés  antifa  féminisme  genre / sexualité  histoire / archive  libération animale 

Pédophilie et paraphilie, ou la confusion persistante de Gilles Dauvé

L’article « Ami(e)s pédophiles bonjour » (paru dans La Banquise n° 2 en 1984) n’est pas disponible sur le site de Gilles Dauvé : troploin. On le trouvé cité partiellement dans des textes de Didier Daeninck (4) - dont la probité intellectuelle et politique est plus que sujette à caution - et sur le site Wikipedia (notamment ces deux passages : « combien de meurtres commis par des pédophiles auraient pu être évités, si la pédophilie, " épisode particulier des relations adultes-enfants " était moins dramatisée ? » et : « Un pédagogue libéral américain n’explique-t-il pas que le principal traumatisme que subit l’enfant "victime" d’un satyre provient de ses parents qui en font tout un plat, alors que lui, s’il n’y a pas eu violence, aurait plutôt tendance à s’en foutre ? » Si tout l’article était reproduit sur le Net par son ou ses auteurs, plutôt que ces interrogations provocatrices propices aux pires accusations, il serait plus facile d’avoir un jugement équilibré. Mais une certaine ultragauche préfère se réfugier dans sa tour d’ivoire...

Malheureusement, il semble que cette confusion ultragauche face à la pédophilie continue à sévir aujourd’hui comme en témoigne le texte signé en 2001 par J.-P. Carasso, G. Dauvé, D. Martineau et K. Nesic sur les rapports entre adultes et enfants intitulé « Autre temps », mais dont on ne trouve bizarrement sur le Net qu’une version abrégée en anglais et signée du seul Dauvé « Alice in the monsterland » http://libcom.org/library/alice-monsterland-troploin.>

Pour éviter toute mésinterprétation, nous reproduirons des extraits du texte de Dauvé en anglais puis notre propre (re)traduction en français : « The question : What would become of child-adult relation in "communism" ?, can only be answered by questioning the question. Marx opposed ideal Utopian plans (which often contained illuminating insights) with the critique of the existing social and mental order : critique of philosophy and Law, critique of the Jewish question, critique of economy... Any present solution to the problem is wrong, because it is based on "child" and "adult" as they are currently defined. All we know is that a child is not a miniature adult. An insurmountable difference separates and binds them. » Soit en français : « A la question : "Que deviendront les relations entre les enfants et les adultes sous le ‘communisme’ ?" on ne peut répondre qu’en remettant en cause la question elle-même. Aux plans idéaux des utopistes (plans qui comprenaient souvent des intuitions fulgurantes) Marx opposait la critique de l’ordre social et moral existant : la critique de la philosophie et du droit, la critique de la question juive, la critique de l’économie... Toute solution actuelle au problème est erronée. Tout ce que nous savons c’est qu’un enfant n’est pas un adulte en miniature. Une différence insurmontable les sépare et les relie. »

Il est pour le moins étonnant que 2500 ans de réflexion philosophique et anthropologique (de Socrate à...Dauvé) n’aboutissent qu’à un résultat théorique aussi maigre (« un enfant n’est pas un adulte » !), et qu’il nous faille de surcroît attendre patiemment l’avènement d’un hypothétique communisme mondial pour prendre une position claire sur la pédophilie sous prétexte que nous serions tous des « paraphiles » (traduire : des partisans de pratiques sexuelles non reconnues par la morale dominante)... Où l’on voit que le contenu réel du radicalisme hypercritique des « provocateurs » de La Banquise est toujours aussi superficiel. Leur élitisme ne peut qu’entretenir la confusion. C’est ainsi que Dauvé écrit : « This society holds as a principle that sexual consent on the part of a child is not valid, because he can’t know what he really wants and needs. But his needs and wants are considered valid when they concern his right to buy and enjoy. » (« Cette société considère, par principe, que le consentement sexuel d’un enfant n’a aucune validité parce qu’il ignore quels sont ses désirs et ses besoins. Mais ceux-ci sont considérés comme valides lorsqu’ils concernent son droit à prendre du plaisir en achetant. »)

Pas étonnant que les Banquisards aient publié en 1983 un texte intitulé « Le roman de nos origines » et non « Une analyse critique de nos origines », bilan qui aurait été et serait pourtant fort utile aux jeunes générations exposées à toute la propagande conspirationniste, antisémite, citoyenniste, nationaliste, tiersmondiste sur le Net.

http://mondialisme.org/spip.php?article1960

« Libé » en écho d’un vertige commun.
A la fin des années 70, la pédophilie est une déviance écoutée.
http://www.liberation.fr/france/2001/02/23/libe-en-echo-d-un-vertige-commun_355723

Souvenirs : des célébrités signent pour la décriminalisation de la pédophilie .
https://aivi.org/vous-informer/actualites/1856-.html

L’anti-âgisme, prétexte à la pédophilie
https://www.libertaire.net/discussion/lanti-agisme-pretexte-a-la-pedophilie.20981/

Apologie de la pédophilie sous couvert de débat, bravo Claude Guillon
http://www.acontrario.fr/2015/03/30/apologie-pedophilie-claude-guillon-anarchiste-cautionne-debat/

Réflexions au sujet du livre La Domination adulte d’Yves Bonnardel
https://www.oveo.org/reflexions-au-sujet-du-livre-la-domination-adulte-dyves-bonnardel/

... Insoumission à l’école obligatoire de Catherine Baker, publié en 1985, cf. le chapitre "Contre l’assujettissement du sexe mineur" (à noter que les références à L’École en bateau et à son fondateur concernant la sexualité ont été retirées lors de la réédition de 2006). Et je constate que ce courant, dont le livre d’Yves Bonnardel est la manifestation la plus récente, ne prend pas en compte le rapport de pouvoir existant, et la participation des agresseurs à ce combat censé être pour la liberté des mineurs, puisqu’il écrit en conclusion de ces luttes en France : « Cela a fini avec la récupération institutionnelle de la Charte des Enfants en 1980, puis noyé [sic] dans l’élection de Mitterrand et l’intégration sociale-démocrate qui a signé l’arrêt de la mort des luttes et de l’esprit des années 1970. » (P. 38.)

Je suis d’accord sur le ralentissement de beaucoup de luttes dans la période 1980, mais, pour celle-ci, il y a eu aussi le fait que l’âge de la majorité avait été abaissé à 18 ans, puis l’uniformisation des âges d’accès à la sexualité entre hétérosexualité et homosexualité. Une partie de la revendication a donc été satisfaite. De plus, les non-agresseurs se sont rendu compte que « l’alternative entre la violence et le consentement fait ici l’économie d’un troisième terme, qui ne se confond ni avec l’un, ni avec l’autre : le pouvoir » (cf. De la libération des enfants à la violence des pédophiles. La sexualité des mineurs dans les discours politiques des années 1970) et ont arrêté de prêter main-forte aux agresseurs en cautionnant des actes pédophiles comme illes l’avaient fait avec la pétition "Les enfants aussi ont droit au plaisir" le 27 janvier 1977. Et c’est dommage qu’il n’y en ait pas encore plus qui s’en soient retirés, ou qui aient fait la critique de la liberté des agresseurs, comment les détecter et les arrêter, car L’École en bateau, lancée en 1969, a fonctionné jusqu’à 2002, et il y a eu de la sexualité d’adultes envers des enfants, connue d’autres personnes dont Catherine Baker qui en parle à mots couverts dans Insoumission à l’école obligatoire page 85 (retiré de la réédition de 2006 publiée par tahin party). Plusieurs de ces enfants ont porté plainte pour viol dès qu’illes ont pu, et leur combat a fini par aboutir récemment. Le témoignage de Benoît est un exemple éloquent de la fabrique du consentement. Il est donc fort dommage qu’une tenante de la liberté des enfants et du respect d’elleux comme Catherine Baker, qui dénonce à juste titre les bisous imposés, tous les gestes intrusifs que l’on s’autorise envers les enfants, n’ait pas perçu ce faux consentement obtenu des enfants à L’École en bateau et ait aidé leur agresseur au lieu de les aider. ...

De la libération des enfants à la violence des pédophiles. La sexualité des mineurs dans les discours politiques des années 1970)
https://gss.revues.org/3134


posté le 7 juin 2018 Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article

Commentaires

Les commentaires de la rubrique ont été suspendus.

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC Saint-Petersburg
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Île-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Arkansas Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymédia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.1.7 [23768]
Top