RSS artikels
Français  | 
Nederlands
Israël n’est pas notre État ! gepost op 21/07/18 - Lokaal
Infos à propos de l’ancien policier infiltré Mark Kennedy gepost op 13/07/18 - Lokaal - 10 commentaren
Inculpé.es de trafic d’êtres humains ! gepost op 28/06/18 - Lokaal
Des vigiles au Barlok gepost op 27/06/18 - Lokaal - 21 commentaren
Commune inhospitalière de Saint-Gilles gepost op 27/06/18 - Lokaal
Policiers coupables - verdict gepost op 22/06/18 - Lokaal
MAWDA, ASSASSINAT D’ÉTAT gepost op 20/06/18 - Lokaal
ÉVASIONS CENTRES FERMÉS gepost op 19/06/18 - Lokaal - 1 commentaar

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9

Haïti : Le soulèvement populaire annule la hausse des prix des carburants du FMI ! À bas le gouvernement fantoche de Jovenel !
gepost op 09/07/18 door Unité Internationale des Travailleurs (UIT-QI) Trefwoorden  luttes sociales 

Une augmentation de 38 % du prix de l’essence, 47 % du diesel et 51 % du kérosène, a généré une réponse massive de la population haïtienne qui, depuis le 6 juillet, est descendue dans les rues de Port-au-Prince, Cap-Haïtien, Petit Goave, Les Cayes et Jacmel. Deux commissariats de police ont été incendiés, de nombreuses barricades ont été érigées et les rues ont été reprises par les travailleurs, dans un véritable soulèvement contre la mesure convenue par le gouvernement avec le Fonds monétaire international en février dernier, dans le cadre d’un plan d’ajustement.

En particulier, l’augmentation du kérosène est une mesure profondément antipopulaire, car pour une grande partie de la population qui n’a pas accès au gaz domestique ou à l’électricité, c’est un combustible indispensable pour cuisiner.

Face à la pression populaire, des secteurs du parlement se sont manifestés contre l’augmentation des prix des carburants et le lendemain de l’explosion sociale, le gouvernement a annoncé que la mesure serait suspendue indéfiniment.

Le gouvernement de l’homme d’affaires de droite Jovenel Moïse est très faible. Il est arrivé au pouvoir après deux élections frauduleuses, l’une en 2015 et l’autre en 2016 ; toutes deux ont été contestées et répudiées par des grands mouvements de mobilisations. Il n’a prêté serment jusqu’en janvier de cette année. Il est l’héritier direct de plus de treize ans d’occupation militaire par les troupes de la Minustah, un contingent envoyé par l’ONU pour soutenir le régime issu du coup d’État contre Jean Bertrand Aristide en 2004. L’année dernière, la Minustah a annoncé sa dissolution pour faire place à un plus petit contingent de police multinational, les Minujusth. En outre, le financement du pétrole fourni par le gouvernement vénézuélien, subvention importante qui a bénéficié au régime héritier du coup d’État pendant plus d’une décennie, a diminué en raison de la crise dans ce pays d’Amérique du Sud.

À tout cela s’est ajoutée une crise dans les forces de police, qui se sont retirées dans leurs casernes, refusant de répondre aux ordres répressifs du gouvernement. Dans ce contexte, le mécontentement populaire a débordé et ne se limite pas à la question des carburants, mais exige la sortie du gouvernement fantoche du FMI et de l’impérialisme.

Les troupes d’occupation Minustah ont accumulé un terrible bilan de violations des droits de l’homme. Elles sont les responsables de l’émergence d’une épidémie de choléra et, aussi, d’abus sexuels. Ils étaient composés principalement de troupes latino-américaines fournies par les gouvernements "progressistes" du Brésil, de l’Argentine, de l’Uruguay, de l’Équateur et de la Bolivie, entre autres. La solidarité internationale est essentielle pour exiger que les Minujusth ne répriment pas le peuple haïtien et pour exiger leur retrait du pays.

Malgré lecaractère massif de la mobilisation, la révolte populaire manque de direction politique. Il est essentiel de construire des organismes autonomes de lutte qui développent un programme politique pour sortir Haïti de la terrible situation économique et sociale à laquelle il a été conduit par des siècles d’invasions et d’agressions militaires, de dictatures oligarchiques, de politiques de pillage et de surexploitation au service de la bourgeoisie et de l’impérialisme. Nous appelons à la solidarité de tous les travailleurs et peuples avec Haïti, pour défendre leur droit à l’autodétermination et à se libérer d’un gouvernement antipopulaire imposé par les troupes d’occupation. Pour une solution ouvrière et populaire à la crise qui a commencé par l’ignorance de la dette extérieure illégitime, dont l’origine perverse remonte aux représailles du colonialisme français contre la révolution haïtienne et à l’émergence de la première nation indépendante dans les Caraïbes.

Vive la lutte des travailleurs haïtiens !

A bas le gouvernement fantoche de Jovenel Moïse !

Pas d’intervention militaire étrangère en Haïti, que ce soit les Minujusths !

Unité Internationale des Travailleurs - Quatrième Internationale (UIT-QI)
7 juillet 2018


gepost op 9 juli 2018  door Unité Internationale des Travailleurs (UIT-QI)  Waarschuw het moderatiecollectief over de publicatie van dit artikel. Artikel afdrukken

Commentaren

Les commentaires de la rubrique ont été suspendus.

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC Saint-Petersburg
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Île-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Arkansas Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymedia (Independent Media Center). Behalve als de auteur dit anders vermeldt, zijn documenten op deze website vrij van rechten voor het kopiëren, afdrukken, redigeren, etc, voor elke publicatie op het internet of op een andere plek, op voorwaarde dat het een NIET-COMMERCIEEL gebruik betreft.

RSS artikelsRSS artikels |  Website gerealiseerd met spip 3.1.7 [23768]
Top