RSS articles
Français  | 
#ActForClimateJustice // Actions call ! posté le 12/11/18 - Local
Belgique. Faut-il interdire le parti “Islam” ? posté le 11/11/18 - Local - 2 commentaires
Ainsi mourut l’état de droit. posté le 08/11/18 - Local
Une lettre, avec ou sans destinataire posté le 03/11/18 - Local - 10 commentaires
L’État est une construction théorique posté le 02/11/18 - Local

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7

En Israël, Charlie Facho transformé en tract électoral de l’extrême-droite
posté le 09/11/18 Mots-clés  antifa  médias 

VIDÉO - Un parti ultra-nationaliste israélien s’était vu interdire la distribution du « numéro des survivants » aux électeurs, dans le cadre de la campagne des législatives. La Cour suprême vient de lever l’interdiction, considérant que cette diffusion constitue « une propagande électorale légitime ».

L’édition post-attentats que les Français se sont arrachée en kiosque est devenue un symbole étonnant en Israël : celui de l’extrême-droite. Fin janvier, le chef de la diplomatie israélienne Avigdor Lieberman a invité ses partisans à acheter le « numéro des survivants » de Charlie Hebdo, publié le 14 janvier mais non diffusé en version papier en Israël, et à le distribuer aux électeurs. Le candidat aux législatives sous les couleurs du parti ultra-nationaliste Israël Beiteinou (« Israël notre maison ») réagissait à la décision d’une librairie d’annuler la vente du magazine satirique en magasin.

La librairie Steimatzky à Tel-Aviv avait choisi de proposer le numéro spécial de Charlie Hebdo uniquement en ligne pour éviter les débordements, à la suite d’une plainte du Haut Comité arabe. L’organe représentant la minorité arabe d’Israël avait mis en garde l’enseigne contre la « provocation » qu’aurait constitué la vente du journal. Un député arabe avait de son côté adressé une lettre au premier ministre Benyamin Nétanyahou pour lui demander d’intervenir contre la vente du magazine satirique. « Personne ne peut prédire les conséquences » de cette « grave, dangereuse et stupide provocation », écrivait le représentant de la Ligue arabe.

L’annulation de la vente avait suscité la colère d’Avigdor Lieberman. « Nous ne permettrons pas à l’islam extrémiste de terroriser Israël et d’en faire un État qui intimide et menace la liberté d’expression », avait-il affirmé. Les militants ont donc répondu à son appel, en distribuant gratuitement des exemplaires de Charlie Hebdo aux abords de la librairie. Mais le 4 février, la commission électorale a interdit cette distribution gratuite du journal, arguant que la distribution de cadeaux dans un lieu public était interdit aux partis pendant la campagne précédant les élections.

Tout en obtempérant, le candidat et ses partisans ont contourné l’interdiction. Au lendemain de la décision, postés au même endroit et arborant pour la plupart un scotch noir symbolique sur la bouche, ils proposaient aux passants de consulter les éditions du journal présentées sur un stand. En plus de la consultation du journal, les sympathisants d’Israël Beiteinou invitaient les passants à signer une pétition contre l’interdiction intitulée « Aujourd’hui un journal, demain l’hymne ». « C’est un sérieux coup porté à la liberté d’expression. Il s’agit d’une capitulation face au terrorisme de l’islam radical et à ses représentants à la Knesset (le parlement israélien, NLDR) », pouvait-on lire sur le document cité par YNetNews.

« Propagande électorale légitime »

En parallèle de cette opération, Avigdor Lieberman avait adressé un recours auprès de la Cour suprême israélienne pour contester cette interdiction. La plus haute instance judiciaire israélienne lui a donné raison, jeudi. « Dans le cadre de la propagande électorale, les plaignants ont le droit de distribuer le numéro spécial du magazine français Charlie Hebdo auprès des électeurs », a statué la Cour. « Il s’agit d’une propagande électorale légitime ». Dans le compte rendu de la décision, l’un des juges estime qu’interdire la distribution du magazine au parti « constituerait une violation excessive de la liberté d’expression », rapporte le quotidien israélien Haaretz .

L’affaire a suscité quelques critiques ironiques en Israël. « Des représentants d’Israël Beiteinou qui se battent pour la liberté d’expression et la démocratie en notre nom à tous ? On dirait que la fin du monde est arrivée », raillait ainsi une actrice arabe israélienne comme le relève Courrier International . En janvier, un dessinateur israélien soulignait qu’« en Israël, un hebdomadaire comme Charlie Hebdo ne pourrait pas exister » en raison d’une « loi interdisant d’offenser les sensibilités religieuses ». Reste que jusqu’à la date du scrutin, prévu le 17 mars, les militants d’Israël Beiteinou ont désormais le droit de distribuer Charlie Hebdo en guise de tract électoral.


posté le 9 novembre 2018 Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
dur_d_e_tre_aime(...).jpg


Commentaires

Les commentaires de la rubrique ont été suspendus.

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC Saint-Petersburg
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Île-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Arkansas Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymédia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.1.7 [23768]
Top