RSS articles
Français  | 
DROIT DE MANIFESTER - arrestations abusives posté le 15/12/18 - Local
Ennemi du Peuple posté le 14/12/18 - Local
Action anonyme ? posté le 14/12/18 - Local - 1 commentaire
Les Gilets Jaunes, l’économie morale et le pouvoir posté le 13/12/18 - Local - 5 commentaires
Ne filmons pas posté le 13/12/18 - Local
Procès contre des anarchistes en Belgique : la date est fixée. posté le 12/12/18 - Local - 1 commentaire
La pub, on accepte toujours pas posté le 10/12/18 - Local - 1 commentaire
Gilets jaunes : Feluy is burning posté le 10/12/18 - Local
[VIDEO] Ici on trie des êtres humains... posté le 08/12/18 - Local

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7

Article refusé par les modérateurs
Raison du refus :
incompréhensible
TINTIN à L YSER -SUR -CONGO(14/18 noires années)
posté le 14/11/18 par JACK MARTIN Mots-clés  histoire / archive 

CENT ANS APRES,le saviez vous ? (Yser -sur-Congo 1914/1918) LES OUBLIS COLONIAUX
JACQUES GUY MARTIN·WEDNESDAY, NOVEMBER 14, 20188 Reads
Les commémorations en “grandes pompes “ nous laisse , à nous , belges, notre lot d’hommage et de mémoire, mais ,une fois n ‘est pas coutume au Royaume de Léopold,de “hontes nationales “. Qu’un monument , un discours, ou simplement une reconnaissance ne ramène pas à la vie ,ceux que ces usages visent d ‘habitude, c ‘est un fait que nous, anarchistes, mettons souvent en avant .
Cette fois , c’est un autre fait que nous dénonçons au travers de ce “petit cahier parallèle d ‘histoire belge”,que nous voulons mettre en lumière , avant tout ,malgré notre anti-militarisme sans faille,rendre à des soldats noirs dont le sang étaient aussi rouge que celui des blancs tombés à leurs côtés lors du premier conflit mondial.Un oubli qu ‘assume notre pays ,au travers d’un silence total quant au souvenir mérité d’une nation ingrate pour ces hommes venus d’Afrique , libérer un pays qui les avait enchaînés,massacrés et colonisés.

La surréalité belge est souvent bien loin de la réalité congolaise...
En effet, lors des fastes officiels , ceux du centenaire de l ‘armistice de la première guerre mondiale, pas un mot, pas une allusion et encore moins de mémorial ,ou de gerbes fleuries, n’ont fusé des instances en présence ,venues pourtant honorer les “morts pour la patrie”.
Nous considérons qu’il s ‘agit là d’un oubli à classer avec celui du massacre colonial et royal lors de la “prise” du Congo,bien plus énorme encore ,que celui perpétré par nos huiles militaires , et leurs amis politiciens , trucidant ici une seconde fois,par leur bévue ,ceux venus des “colonies”, sauver la “mère patrie “.Passons si vous le voulez bien à la relecture de “Tintin à l’Yser-sur Congo”,suivez le guide !

SE SOUVENIR C EST SOUVENT DECRIPTER L HISTOIRE OFFICIELLE BELGE
Au même titre que leurs amis soldats belges, il convient pourtant de rendre hommage à ces “oubliés de l ‘histoire”, tombés pour une certaine liberté, non seulement au “champ d’honneur”,ce terme superbement idiot,en l ‘espèce celui de l’ Yser.
https://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/article/detail/1147959/2010/08/22/Dix-anarchistes-liegeois-arretes-en-possession-de-matraques.dhtml
Nous avions ,à l époque(lien ci dessus) , menée une action contre les rassemblements néo fascistes qui se perpétraient à l ‘époque sur les lieux des commémorations du front de l ‘Yser,avec le rassemblement séparatiste flamand de Dixmude,ou figuraient les figures de proue de l ‘extrême -droite mondiale.Notre action , connue sous le titre journalistique “ de l ‘attaque des dix anarchistes liégeois” avait dés lors permis de faire cesser le financement communal et culturel de ce “podium néo -fasciste “, toléré alors par l autorité .
Nous ferons une action, toujours au même endroit, afin d ‘attirer le pouvoir à réparer cet oubli honteux,cette fusillade posthume bis d’un pan oublié de notre histoire,afin que “justice” soit rendue à ces “héros “ d’un autre temps.(Action anti-totalitaire Liège)
D’une autre couleur,culture et histoire, aussi, les faits nous le rappellent !
Belge souviens toi, sur quel terreau gorgé de sang , ton pays peut se transformer en cimetière de la justesse et de l égalité,pour devenir alors, un “champ d ‘horreur”...
Gloire aux oubliés et honte aux oublieux.Et vive l ‘anarchie.

la honte belge, un de nos moteurs !
J.Martin pour LIEGE LIBRE

(petit erratum historique et documenté) parGriet Brosens
Griet Brosens est historienne à l’Institut des Vétérans - Institut national des Invalides de Guerre, Anciens Combattants et Victimes de Guerre (IV-INIG) à Bruxelles.

En 1916, Pierre Orts, conseiller auprès du ministre belge des colonies, Jules Renkin, propose à ce dernier de ramener des soldats du Congo et de les enrôler sur le front de l’Yser. Selon lui, l’armée congolaise est la plus grande de la région et ses soldats disposent déjà d’une expérience de la guerre. Il rappelle que la Grande-Bretagne et la France ont déjà fait venir de leurs colonies respectives d’importants contingents de soldats : les spahis marocains, les zouaves et les tirailleurs d’Afrique du Nord et de l’Ouest, les sikhs d’Inde, ainsi que des soldats originaires du Canada, d’Australie, de Nouvelle-Zélande, etc. Pourquoi pas les Congolais ? Mais Renkin balaie la proposition : « (...) personnellement, je ne suis pas favorable à l’engagement de troupes coloniales hors de l’Afrique. La colonie a déjà consenti de grands sacrifices pour cette guerre. Ensuite, je répugne à l’idée d’entraîner nos Noirs dans des combats entre Européens. Ce n’est pas bon pour leur civilisation ni pour le prestige de la race blanche en Afrique. Il y va même de notre obligation morale de ne pas associer à cette mêlée infernale les peuples que nous avons la charge de protéger. Enfin, je partage l’opinion du gouverneur général, M. Henry, concernant le retour au pays de tous ces Noirs qui seraient venus combattre sur les fronts européens et asiatiques » [1][1] VANGANSBEKE J., « Afrikaanse verdedigers van het Belgisch.... Ce qu’il signifie par cette dernière phrase est que les Blancs perdraient leur autorité morale sur le Congo si les Noirs apprenaient que Blancs et Noirs ont pataugé côte à côte dans la boue jusqu’aux genoux. Le dossier est classé.
2
Le 2 janvier 1918, avant la fin de la guerre donc, l’état-major militaire belge pose la question suivante aux commandants de toutes les divisions de l’armée : combien de Noirs ont servi dans vos unités et combien celles-ci en comptent-elles actuellement ? Musée royal de l’Armée et de l’histoire militaire,... En toute logique, au vu de la position tranchée de Renkin, la réponse devrait être « zéro ». Et pourtant. La première division déclare en avoir eu quatre, dont deux sont toujours sous les drapeaux. Le commandant de la deuxième division croit – sans en être certain – en avoir eu deux. La troisième division a compté trois combattants noirs, dont un seul est encore présent en 1918. Chacune des sept réponses reçues mentionne la présence d’au moins un Noir. L’état-major note, en conclusion, qu’au cours de la Première Guerre mondiale, 27 soldats noirs ont servi dans les rangs de l’armée belge.Le chiffre est erroné. Certains corps de l’armée, notamment les troupes auxiliaires, n’ont pas reçu la demande. Sans compter que l’administration militaire éprouve manifestement des difficultés à écrire certains noms congolais. Des soldats congolais qui se sont distingués dans le courant du conflit n’apparaissent pas dans la liste ; d’autres y sont mentionnés deux fois. D’autres encore, tombés au champ d’honneur avant la fin du conflit, sont déjà oubliés en janvier 1918.
CONGO -SUR- YSER parGriet Brosens


posté le 14 novembre 2018  par JACK MARTIN  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
loadimgdd.jpg

Commentaires
  • qui est l’auteur de ce texte confus ?

    Jack "tattoo " MArtin l’ami des néo-nazi-e-s ? Celui qui est informateur de police ?

    https://veilleantifaliege.noblogs.org/post/2018/09/10/du-beau-monde-derriere-liege-calling/

  • basta les identitaires ...

    basta les nationalistes ( un texte qui commence par : nous belges...)

  • l’anonymat serait de mise lorsqu’on se traine un tel passif mr Martin

  • 14 novembre 22:06

    Les "décolonialistes" sont aussi des nationalistes, des fachos et des identitaires

  • 15 novembre 08:38

    ça pue le plan com’

  • 15 novembre 13:25

    https://veilleantifaliege.noblogs.org/post/2018/09/10/du-beau-monde-derriere-liege-calling/

    Jacques Guy Martin, autoproclamé ancien facho.

    Jacques Guy Martin, alias Jack Tatoo, est un ancien "bonehead" (skinhead nazi) qui prétend ne plus l’être et qui s’attaque régulièrement aux anarchistes et antifascistes à Liège.

    Alors qu’il se prétend antifasciste et anarchiste, il s’est spécialisé dans les attaques contre l’ensemble du milieu antifasciste (qui l’a toujours rejeté), les collectifs anarchistes (dont il n’a jamais pu faire partie), les squats (dont il est banni), les groupes féministes (qu’il appelle évidement « féminazies »), et des structures telles que la JOC ou la Maison de la Laïcité (notons par ailleurs qu’il accusait, sans preuve, le compagnon d’une personne y travaillant d’être fan de Skrewdriver, ce groupe tatoué sur son ami John).

    Pendant longtemps il a joué les juges et vengeurs sur de prétendus infiltrés dans les milieux antifascistes et anarchistes dans les quatre coins de la Wallonie, étendant ses pratiques jusqu’en France.

    Il associe en permanence le féministe à du sexisme, le mettant au même rang que le machisme.

    Notons qu’il est vérifié que ce personnage a commis plusieurs agressions, sexuelles ou non, à l’encontre de plusieurs femmes. La notion de consentement lui passe par dessus la tête.

    Imagerie

    Pour les personnes qui connaissent Jacques, son style graphique est reconnaissable entre tous. Il permet d’ailleurs de reconnaître ses multiples pages sur Facebook (réseau dont il use à outrance, diffusant sa prose tout en se répondant à lui-même avec ses nombreuses pages et profils).
    Mais nous ne nous arrêterons que sur une image, assez récente, celle du “Scandale Crew”, un des multiples essais pour rassembler du monde autour d’une thématique (ici une tentative de crew avec quelques jeunes skins à tendance faf). Le logo est fait à partir de la Croix de Bourgogne, celle-là même qui a été reprise par Léon Degrelle, faisant ainsi de cette croix l’équivalent local de la croix gammée.

    Anti-antifasciste

    Il attaque systématiquement les contre rassemblements des antifascistes ainsi que leurs positions. Il a par exemple inondé les réseaux sociaux d’une diatribe contre les antifascistes liégeois lors d’un contre rassemblement lorsque Nation avait prévu de venir faire une action contre « Liège Ville hospitalière » au conseil communal et a également pris position en faveur de la presse accusée par les antifascistes de faire de la publicité pour Nation. Il a alors rédigé des articles pour se distancer des pratiques antifascistes.

    Flic, indic, balance ?

    Alors qu’il a accepté plusieurs discussions avec les Renseignements Généraux et autres services de police /et/ou/ gendarmerie, il accuse les anarchistes, antifascistes et squateurs/euses liégeois.es d’être des indics ou des flics infiltrés, mais aussi des pédophiles, des violeurs, des balances, des collabos, voir même d’être propriétaires des lieux squattés…


    Divers

    De la même manière qu’il associe le féminisme au machisme, Jacques aime associer le socialisme au fascisme, l’antifascisme au fascisme, écoute et partage de la musique faf,… et, alors qu’il annonçait lancer un parti politque, “Liège Libre”, se définit comme un “identitaire anarchiste” !

  • 15 novembre 14:47, par JACK VOTRE ENNEMI

    je lache un texte sur un sujet hors contexte, et hop, qui revoilà ?les geeks trolliens sans occupation qui déblatèrent à tout va, sans argumenter, ni même signer franchement leurs textes.Pauvres larves, pauvres collabos, pauvres idiots sans jugeotte qui tombent dans tout les pièges à cons , pour se ridiculiser et montrer qui , en étant seul, déchaîne la haine d’une troupe de sans courage, lâchement cachée et inutilement occupée...

  • 15 novembre 14:59
    • l’anonymat serait de mise lorsqu’on se traine un tel passif mr Martin
  • 15 novembre 15:17, par https://www.cairn.info/revue-cahiers-bruxellois-2014-1F-page-251.htm

    Le bout d’article qui a été (mal) copié / collé, mérite d’être cité https://www.cairn.info/revue-cahiers-bruxellois-2014-1F-page-251.htm

  • 15 novembre 16:50

    casse toi jacky, jette toi dans la meuse

  • 15 novembre 17:41, par Ostende révolutionnaire club

    qu’est ce que l’inverse de l’anonymat ? la starification/personnification ?

    Les phrases nationalistes ( Belge souviens toi, Nous Belges etc) puent !

    Merci aux gen-te-s d’avoir retrouvé le texte original détourné par ce sinistre personnage

  • même l’illustration est natio

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC Saint-Petersburg
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Île-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Arkansas Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymédia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.1.7 [23768]
Top