RSS articles
Français  | 
DROIT DE MANIFESTER - arrestations abusives posté le 15/12/18 - Local
Ennemi du Peuple posté le 14/12/18 - Local
Action anonyme ? posté le 14/12/18 - Local - 1 commentaire
Les Gilets Jaunes, l’économie morale et le pouvoir posté le 13/12/18 - Local - 5 commentaires
Ne filmons pas posté le 13/12/18 - Local
Procès contre des anarchistes en Belgique : la date est fixée. posté le 12/12/18 - Local - 1 commentaire
La pub, on accepte toujours pas posté le 10/12/18 - Local - 1 commentaire
Gilets jaunes : Feluy is burning posté le 10/12/18 - Local
[VIDEO] Ici on trie des êtres humains... posté le 08/12/18 - Local

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7

Dans le "nouveau monde" de Macron, les proviseurs sont des gendarmes ; RE, n° 177, novembre/décembre 2018
posté le 23/11/18 Mots-clés  alternatives  luttes sociales  médias 

Bonjour, Voici en pdf, le No 177, novembre/décembre 2018, du petit journal mobile recto-verso A4 "RESISTONS ENSEMBLE" du réseau contre les violences policières et sécuritaires. Il est destiné à être photocopié et à être diffusé localement, si le journal vous plaît. Vous êtes invitEes à participer à son élaboration, à sa rédaction, à se joindre à l’équipe de rédaction. Nous attendons vos contributions, propositions, critiques ...

à bientôt.
L’équipe de rédaction

Bulletin numéro 177, novembre/décembre 2018, du réseau Résistons Ensemble. Formé en 2002, Résistons Ensemble a pour but d’informer, de briser l’isolement des victimes des violences policières et sécuritaires et de contribuer à leur auto organisation.

Le bulletin no 177, novembre/décembre 2018 du petit journal mobile recto-verso A4 du réseau Résistons ensemble contre les violences policières et sécuritaires est sorti. Pour lire l’intégralité et télécharger ce bulletin mis en page au format pdf : http://resistons.lautre.net/spip.php?article587

Dans le « nouveau monde » de Macron,
les proviseurs sont des gendarmes

Dans le dernier numéro du bulletin RE nous étions déjà inquiets d’apprendre que les revendications des professeurs du lycée Utrillo de Stains (93) portant sur davantage de moyens humains et matériels avaient trouvé pour seule réponse le recrutement par le rectorat de Créteil d’un ancien gendarme en guise de proviseur adjoint.

La réalité est bien plus grave : ce proviseur n’est autre qu’un chef d’escadron de gendarmerie détaché dans ce lycée afin de faire son sale boulot répressif sur au moins tout le nord-ouest du département en liaison avec la préfecture depuis l’intérieur même de l’établissement. Le fait est sans précédent. Après l’envoi de CRS au sein de l’université de Nanterre pour évacuer une AG, Macron a décidé d’en finir définitivement avec l’idée d’une école « sanctuaire », inaccessible à la police et à l’armée. Les conséquences de cette nomination sont absolument désastreuses. D’abord pour tous les élèves des quartiers populaires, clairement désignés comme délinquants potentiels et plus encore pour ceux d’entre eux qui commettent des délits avérés comme les élèves sans-papiers ou encore les élèves bloqueurs et militant-e-s.

Et, attention, cette initiative n’a rien d’un fait isolé : elle n’est que la suite logique de la politique menée par le gouvernement dans le domaine de l’éducation. Les suppressions massives de postes et les « réformes » du lycée professionnel et du lycée général qui leurs sont associées vont achever d’ôter tout espoir de réussite sociale aux élèves des quartiers populaires, alors, comment maintenir le calme si on ne peut plus rien espérer de l’école ? Le désespoir causera encore plus de colère, et cette colère il faudra la mater : d’où le proviseur-gendarme et son escadron de professeurs sous surveillance militaire. En effet, dans ces conditions, quel prof osera encore protester ? Comment prétendre encore transmettre des savoirs ? Enfermés dans ces « camps de redressement » à la Macron, comment encore convaincre les élèves qu’un prof n’est pas un flic ?
Le cas d’Utrillo a assurément valeur d’expérimentation, parions qu’il a vocation à s’étendre. La preuve ? Fin octobre , l’affaire de la professeure du lycée Branly de Créteil « braquée » par un élève brandissant un flingue postiche alors qu’elle était en train de relever les absences sur internet ( fonction policière s’il en est), a constitué pour le ministre Blanquer l’occasion d’ annoncer son plan : il suffira désormais à la « communauté éducative » d’en faire la demande pour obtenir qu’un flic s’installe au sein d’un établissement.

C’est terrible, mais c’est vrai depuis que le « nouveau monde » de Macron est devenu notre monde.
Les professeurs d’Utrillo ont répondu à cette nomination par la grève, la mise en ligne d’une pétition (« de vrais moyens pour Utrillo » sur change.org ) et d’une caisse de grève (https://www.lepotcommun.fr/pot/udxsg8y1) ; des dizaines de lycées ont voté des communiqués pour les soutenir ; un rassemblement de plus de 200 personnes a eu lieu le 14 novembre devant la basilique de Saint Denis. Cela suffira-t-il ? L’enjeu est de taille, car chasser ce proviseur-gendarme c’est mettre à bas l’un des piliers du monde tel qu’il est désormais. Alors, il faut que tous et toutes, professeurs, élèves, parents d’aujourd’hui, d’hier et de demain, nous mettions du cœur à l’ouvrage.

Dans le « nouveau monde » de Macron, les proviseurs sont des gendarmes

> chronique de l’arbitraire
L’État attaqué pour contrôle au faciès
À Bure (Meuse), la stratégie de l’asphyxie policière et judiciaire
Mort pour vol à l’étalage
Arrêt cardiaque ? Et le Taser ?
Course poursuite avec la BAC
Au départ, un refus d’obtempérer...
Dernière tendance en matière de répression
3 mois de sursis pour deux yeux crevés
Un logement pour tous les baras !
A Marseille, la politique du logement fait 8 morts

> agir
Pour lancer une campagne nationale contre les armes de police,
Babacar Gueye on oublie pas !
Après l’adoption définitive de la loi ELAN
Pour la libération de Georges Abdallah


posté le 23 novembre 2018 Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article

Commentaires

Les commentaires de la rubrique ont été suspendus.

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC Saint-Petersburg
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Île-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Arkansas Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymédia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.1.7 [23768]
Top