RSS articles
Français  |  Nederlands
Article refusé par les modérateurs
Raison du refus :
troll
C.C. KALI,J.O.C LIEGE, l’église rouge et verte !
posté le 30/11/18 par JGM Mots-clés  Liège 

C.C.KALI/Co-collectivisme coco socialo-catho, masque écolo et financements du culte occulte.Les ardentes ferveurs liégeoises...
Idiocratie ou aveugle fidélité ?
Dans la grande saga liégeoise qui oppose les anarchistes autonomes et les habitués de la cafétéria collective Kali, voici l’épisode de “qui est qui”, une enquête menée en profondeur vous permet de savoir qui sont les “éminences grises “ de ce bunker du catholicisme post -bobo liégeois,dont la philosophie est toute droit issue du néo-communisme chrétien, cette béquille foireuse pour partis communistes et églises en mal de “dévots”.
Menaces divines et communisme chrétien ;les foudres rouges de dieu
Lorsque , comme me le suggérai le “fondateur “ de la cafétéria collective Kali,Eric Collard,l’on se penche sur l’organigramme dominant de l ‘endroit, on va de surprise en surprise.En effet, puisque ce personnage, que l ‘on ne menace pas,nous l ‘avait conseillé, nous avons poussé plus loin notre investigation quant aux parties qui se dissimulent derrière le collectif qui mène la danse , rue Saint Thomas , à Liège.Un endroit ou, nous en sommes persuadés par les témoignages recueillis,se réunit et agit le blog “VEILLE ANTIFA LIEGE”,ce vilain corbeau anonyme et diffamateur, enfant du sieur Collard, qu’il renie aujourd’hui,

SUIVANT LA TECHNIQUE De la veille antifa LIEGE, nous livrons ici le comité par lequel "tout arrive"

mais aussi ,le dernier venu du paysage “communiste libertaire” liégeois, l’Alternative libertaire, venue en ligne droite de France, et de Bruxelles, “imposer “sa vue racoleuse pour ultra-gauchistes déçus du P.T.B ou du PS.Voire de l ‘ex parti communiste de Belgique, et consorts(P.S.L, redfoxes,etc...).Malgré les protestations d’usage et autres communications téléphoniques de dissuasion, issues des “décideurs” de ce lieu mystérieux, il est évident qu’aux cotés d ‘A.S.B.L aussi diverses que “ D’ une certaine Gaieté”,”Voix de femmes”,et autres acteurs (habituels)de la théâtralité associative liégeoise,on retrouve aussi la J.O.C (jeunesse ouvrière chrétienne),la honteuse, qui ,lourde de son passé catholique scout,mais aussi de colonisateurs du Congo, a , depuis, choisi de transformer son nom en “jeunesse organisée et combattante”, une pirouette tout aussi racoleuse, que ne le sont les diverses activités proposées au travers de cet endroit, financé par les subsides régionaux et fédéraux,mais aussi par les donations ecclésiastiques, voire l’ argent du culte...Des moyens “occultes”, qui,ont de quoi faire douter quant au but “révolutionnaire” prétendu de cette buvette néo bobo !
,Ptb, FGTB,P.S,et A.L, la valse liturgique rouge et verte

LE CAMOUFLAGE ,une nouvelle religion ?
Que penser du fait que les membres fédérateurs de cette “collection “d ‘associations,comptent parmi eux quatre “sympathisants “officiels du mouvement “Véga”*(voir lien), ce minime microcosme “socialiste vert”, effacé lors des dernières élections par son équivalent écolo(le parti...)inavoué ,”Vert ardent” ?
*1-http://www.dhnet.be/regions/liege/liege-vega-presente-une-liste-complete-avec-marcel-cools-5b6dab6955324d3f13dddbd2#.XAA45mp8LAc.gmail
A la tête de” Véga”,l’on retrouve l’ancien élu , François Schreuer*1,évincé lors de ces dernières élections, qui n ‘est autre (un crucifix vert passe...)que le fils “rebelle “ de l ‘ancien président liégeois du Mouvement Ouvrier Chrétien(M.O.C),monsieur Schreuer Jean-Marie*2https://www.lesoir.be/art/799075/article/actualite/regions/liege/2015-02-19/moc-destitue-jean-marie-schreuer
, depuis, évincé du mouvement prolo-catho,et de ses nombreuses ramifications financières,sur des soupçons de détournements et de malversations...Somme toute , c’est aussi à un potager monastique auquel nous sommes ici, confrontés !Le mouvement Véga, qui ,toujours lors de ce dernier scrutin communal,était frappé de plein fouet par le scandale de mœurs qui frappait l ‘un de ses candidat(un second crucifix vert passe...), le bien nommé “père” Germain Dufour, accusé de paternalisme plus que bienveillant(voir lien ci inclus*),on y retrouve aussi monsieur Antaki, personnage liégeois sulfureux, lui aussi soupçonné de détournements, à l époque du "cirque divers",et candidat Véga déçu,et président d honneur d’une association œuvrant au sein du C.C. KALI.

*Germain Dufour -Vega-https://www.google.be/url?sa=i&source=images&cd=&cad=rja&uact=8&ved=0ahUKEwj41o6FpfreAhWSaVAKHY_GCo8QMwhpKB0wHQ&url=https%3A%2F%2Fwww.lameuse.be%2F291243%2Farticle%2F2018-10-11%2Fliege-une-asbl-accuse-germain-dufour-de-faits-de-moeurs&psig=AOvVaw31zxeCg1yoH7_g-BbcF9Y2&ust=1543604510175172&ictx=3&uact=3.
Autre personnage Multi-casquettes des lieux, central, Marc Monaco,ancien collègue radiophonique de Eric Collard*, co-fondateur lui aussi du début de la C.C.Kali, prétendu altermondialiste,journaliste obscur sportif(proche du fan coaching du Standard)proche de Marc Gobelet,ancien ponte de la F.G.T.B, et candidat au scrutin , du P.S.,lui aussi , sympathisant officiel du mouvement Véga.Il est aussi celui qui menace des foudres “hooliganistiques” du Hell -side(dont un des membres, Pierre Etienne,dit Pavé, officie souvent avec “d une autre gaieté”,asbl du C.C.Kali, et est candidat du P.T.B(sic)) ceux qui osent défier la toute puissance du lieu Kali, et l initiateur (la charité , vieux cheval de bataille catholique racoleur)du projet ewecorante, initiative pour douches publiques et lavoir social...(*voir lien suivant) http://blablaxpress.org/ewecorante/
Cathopportunisme, cocopportunisme et pognonisme
Un local , cette cafétéria, décidément social-bio équitable et sous bénédiction communale ,qui fort de ses multiplicités ardentes de la cité, peut se targuer d’être une façade pour , non seulement ,une certaine gauche écolo-catholique locale,mais aussi ,une certaine mouvance “socialiste alternative”,proche par intérêt, d’un autre édifice déserté par ses “ouailles”, comme le sont les maisons du peuple, j’ai cité l’Eglise...Un local aussi, ou l ‘argent du culte, et le denier du public,semblent largement pillés, tel un tronc des pauvres sans cadenas !
Toute cette débauche d’argent dilapidé ne se résume t ‘elle pas pourtant au domaine du mécanisme de financement BIS des partis ?
Son double usage flagrant , n ‘est il qu’un des rouages du financement occulte de la politique et des cultes(catholique, ici, en l ‘occurrence),sous couvert d’une “place to be”pour adolescents boutonneux , issus des meilleurs milieux de l “élite” bourgeois bohème socialiste, mais aussi du moyenâgeux carcan de l’église la plus oppressante qui soit ?Ce retour du duo “socialo-catho” , et ses manœuvres racoleuses pour notre jeunesse locale , sont ils aussi des signes d’une nouvelle période “sombre” et répétitive de notre histoire socio-culturelle ?

rien de bien local, juste une "direction" , venue de haut, pour la JOC , and consorts....
D’après les maîtres locaux de la cafétéria collective Kali, il semble que seul dieu,et son fils Karl Marx, soient aptes à répondre de manière bio , à ces questions...
Mais attention aux infidèles, et autre incroyants, qui pourraient alors recevoir la visite musclée des “hooligans “rouge et blanc de Jésus !
Ne croyez surtout pas à notre paranoïa anarchiste ,susurrée par ces grenouilles rouges de bénitiers, le Vatican lui-même , s ‘accorde , ces derniers temps à parler autant d’écologie que de communisme, surement par “solidarité” forcée avec ces grands nouveaux perdants de popularité des masses.

même d ’autres torchons en attestent, la bible sera le petit livre vert , du rouge !

Une vaste “mise en accusation” , loin d ‘être terminée , de cette “élite” dominante du culturel et du social locaux, que nous, Liégeois Laïques et Libertaires, nous mettons en devoir de poursuivre.
@MEN et à suivre...
JACQUES guy MARTIN pour L.L.L et la C.N.T b


posté le 30 novembre 2018  par JGM  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
capturecc_z.png

Commentaires
  • 30 novembre 2018 01:02, par JGM

    MORDEZ MORDEZ MES POISSONS ARGENTES ;o)

  • 30 novembre 2018 01:10

    JACQUES guy MARTIN = jack tatoo = facho identitaire ami des néo-nazi-e-s

  • 30 novembre 2018 01:20, par anti catho

    depuis, le mouvement Végaz, est devenu le mouvement "demain" , et demain ?

  • 30 novembre 2018 01:21

    sans rentrer dans cette parano/règlement de compte

    sur la méthode (et la lisibilité) : avantage clair et net à VEILLE ANTIFA LIEGE - https://veilleantifaliege.noblogs.org/

  • 30 novembre 2018 01:34

    par exemple,

    rien de factuel ou d’étayé ne permet d’écrire :

    • ( financé par les subsides régionaux et fédéraux,mais aussi par les donations ecclésiastiques )

    Des insinuations sans preuve ?

    Des insinuations sans preuve ?

    Des insinuations sans preuve ?

  • 30 novembre 2018 10:52

    Depuis déjà quelques jours, les gilets jaunes font couler énormément d’encre sur eux/elles et cela pour de plus ou moins bonnes raisons. Ils/elles sont tantôt décrit·e·s comme des réacs racistes, sexistes et homophobes (et cela à cause de plusieurs évènements révoltants survenus surtout en France), tantôt comme des « casseur·euse·s » violent·e·s qui s’opposent aux forces de l’ordre ou tantôt encore comme des citoyennistes pacifistes à la ligne politique floue.

    Alors qui sont vraiment les gilets-jaunes ? Personnellement, plutôt que de me fier aux médias dominants, j’ai préféré me mêler au mouvement (auquel je prends déjà part depuis quelques jours).

    Cependant, il faut d’abord se poser la question des raisons qui ont poussé à cette mobilisation : c’est-à-dire une augmentation du prix du carburant. Pour beaucoup, cela peut paraître ridicule (surtout dans un contexte de casse continue de nos conquêtes sociales) mais à y regarder de plus près, les choses sont plus complexes. Tout d’abord, énormément de personnes sont dans l’obligation d’utiliser très fréquemment (et pour de longues distances) leur voiture. On peut penser en l’occurrence aux personnes qui vivent à la campagne ou à celles qui travaillent loin de leur domicile (et pour beaucoup, il est clair que les transports en commun offrent de moins en moins une alternative suffisante). En bref, pour énormément de personnes, il s’agit d’un énième coup dur au porte-feuille (et visiblement, il s’agit du coup de trop).

    Directement, sur les réseaux sociaux, des appels à se mobiliser ont été lancés (comme en France) et force est de constater qu’ils ont été suivis ! A Feluy, à Sclessin, à Wandre, à Erquellines, à Wierde ou encore à Tertre, des groupes s’organisent spontanément sur les réseaux sociaux et se relayent de jour comme de nuit pour bloquer l’accès aux dépôts (en prenant parfois part à d’autres actions comme des barrages filtrants sur les autoroutes).

    Très vite (presque directement en fait), la colère ne se cristallise plus uniquement sur la question du prix du carburant mais plutôt sur la baisse du pouvoir d’achat en général (d’ailleurs, c’est quelque chose qui revient souvent dans les discussions que j’ai pendant les blocages, cette fameuse « goutte d’eau qui a fait déborder le vase »).

    Au début, le mouvement est plutôt pacifiste et citoyenniste. On y retrouve des personnes de toutes les classes sociales : du/de la petit·e patron·ne à l’ouvrier·e en passant par le/la travailleur·euse sans emploi ou encore le/la cadre moyen·ne. Cependant, il est important de noter que la majeure partie des personnes présentes font quand même partie de la classe des travailleur·euse·s et des précaires (qui est évidemment la plus durement toucher par les mesures autoritaires ainsi que par ces nouvelles taxes). D’ailleurs, j’entends assez souvent une grande indignation à l’encontre du gouvernement et du fait que ce dernier est à la solde des plus nanti·e·s (au détriment des travailleur·euse·s). Alors, même si la colère est bien présente, il est encore difficile de savoir où va le mouvement (faute d’homogénéité, de politisation et d’organisation mais cela pourrait très vite changer).

    D’ailleurs, lors des blocages, on constate déjà des cassures et des évolutions dans le mouvement. Tout d’abord, il y a régulièrement des désaccords sur les méthodes à employer dans la lutte : certain·e·s veulent respecter les règles et d’autres préfèrent une rupture nette, quitte à employer des méthodes plus dures, voir illégales. Personnellement, j’ai la certitude que si le mouvement décide de rester dans les clous, il est condamné à sa perte (car les huissier·e·s et les flics viennent empêcher, de plus en plus souvent, les blocages dans la journée comme dans la nuit).

    Toujours dans la même idée, il y a énormément de discussion autour du rôle de la police. Certain·e·s ont encore beaucoup de sympathie pour ces dernièr·e·s (j’entends assez souvent l’argument qui dit « oui, mais c’est des travailleur·euse·s comme nous et eux/elles aussi subissent l’austérité »). D’autres, par contre, s’ils/elles ne sont pas forcément en rupture totale avec les forces de l’ordre, sont choqué·e·s et en colère de voir la police matraquer (ou arrêter arbitrairement) d’autres gilets-jaunes et continuer à lever leur blocage. Manifestement, beaucoup ne comprennent pas encore exactement que la police rempli justement son rôle et que son rôle est antagoniste aux intérêts de notre classe et que par conséquent, ils/elles sont les ennemis naturel·e·s de tout mouvement social (mais les flics, à coup de matraque et d’auto-pompe, clarifient doucement la chose).

    En bref, si on devait définir les gilets-jaunes, on pourrait dire qu’il s’agit d’un mouvement social spontané extrêmement hétérogène dont la ligne politique (et idéologique) ainsi que les revendications sont assez floues. Cependant, j’aimerais bien ne pas arrêter mon compte-rendu à cela et justement plaider pour cette cause.

    Tout d’abord, même si pas mal d’éléments réactionnaires sont présents dans le mouvement, ce dernier est à l’image de notre société. C’est certain que dans le contexte présent, il y a du sexisme, du racisme et de l’homophobie dans la classe des travailleur·euse·s et des précaires mais c’est justement d’autant plus important de participer à ce mouvement afin d’y amener des éléments de féminismes, d’anti-racisme, d’anti-fascisme, d’anti-capitalisme, etc.

    Ensuite, même si j’ai vu, essentiellement sur les réseaux sociaux, des choses moches (comme ce groupe de gilets-jaune, qui en France, a arrêter un camion qui transportait des migrants pour les livrer à la police), on ne peut pas l’imputer au mouvement en tant que tel (car il n’est ni homogène, ni organisé, ni centralisé). Au-delà de ça, j’ai aussi assister à de très beaux actes de solidarité lors des blocages : des gens qui se relayent pour nous amener de la nourriture et des boissons chaudes ainsi que des palettes et des pneus pour tenir nos barricades, des habitant·e·s du quartier nous apporter du thé ou de la soupe et des mots de soutien, des jeunes du coin, parfois eux aussi racisé·e·s (et justement en colère contre une police qui les stigmatise) venir se mêler au mouvement.

    Bref, il s’agit d’un mouvement de colère légitime qu’on doit absolument, je pense, soutenir. Qu’il soit désorganisé, qu’il y ait des éléments réactionnaires ou autre devrait justement nous motiver d’autant plus à le rejoindre afin d’amener à certaines discussions importantes autour des valeurs et des pratiques du mouvement (et cela justement afin de parer certains éléments réactionnaires). Si on continue de le snober comme on le fait, on laisse un boulevard à la droite et à l’extrême droite pour le récupérer (pour l’exemple, Nation a dans un premier temps mépriser le mouvement pour finalement décider d’y apporter son soutien ainsi que ses idées puantes et réactionnaires). De plus, le danger de ce rapprochement des fascistes est d’autant plus important dans une situation de désorganisation et de flou idéologique (car actuellement, lors des blocages, il s’agit encore souvent du règne de la grande-gueule et des chef·fe·s autoproclamé·e·s).

    Par contre, il est sûr que si ce mouvement veut survivre, il devra s’organiser et se structurer démocratiquement (comme en France où dans plusieurs endroits des assemblées générales ont eu lieu et des groupes ont commencer à se structurer). Il est aussi certain que si on veut voir ce mouvement aller dans le bon sens, il devra éliminer ses éléments les plus réactionnaires en clarifiant sa ligne idéologique et politique (et ça, on peut y aider en entrant dans la lutte et en amenant une solidarité effective entre la gauche et le mouvement).

    En réalité, ce mouvement est extrêmement important et il s’agit de voir la force et l’intensité qu’il a pris en quelques jours pour s’en rendre compte. Il s’agit actuellement d’un débordement de colère à l’état brut (avec très peu de politisation derrière) mais il s’agit d’une colère motivée par des choses juste ! C’est pour ça qu’il est important que la gauche révolutionnaire (et syndicale) participe au mouvement afin de soutenir les efforts légitimes d’une classe en lutte qui en a marre de se faire fouler du pied par des dirigeants fantoches au service du grand patronat.

    De plus, énormément de personnes durant les blocages (surtout parmi les plus âgé·e·s qui ont connu·e·s énormément de défaites du mouvement syndical) ont manifesté de la déception et de la colère à l’encontre des syndicats par qui elles estiment avoir été trahies et abandonnées ces-derniers (je pense notamment à un ex-métallo avec qui j’ai discuté et qui garde une grande amertume quant à ce qu’il a vécu comme une défaite et une trahison à Arcelor Mittal).

    Bref, prouvons leur par l’exemple que les syndicalistes combatif·ve·s se soucient de leurs luttes et sont prêt·e·s à se battre au sein de ce mouvement ! Désormais, si on ne veut pas voir ce mouvement de grogne spontané mourir dans l’œuf et générer pour une énième fois de la rancœur et du pessimisme, nous, syndicalistes combatif·ve·s et militant·e·s de la gauche révolutionnaire, devons absolument bâtir une solidarité effective dans cette lutte sans plus attendre de mot d’ordre de nos directions.

    https://albruxelles.wordpress.com/2018/11/23/pour-des-gilets-rouges-et-noirs/

  • 30 novembre 2018 11:58, par JGM

    ET POUR CERISE SUR LE GATEAU, des abrutis de gauchos qui se disent alternative libertaire et agitent un paysage de gilets jaunes, ou le mouvement Nation a toutes ses aises...Vous etes vraiment trop cons mes petits veilleurs antifa !

  • 30 novembre 2018 12:00, par JGM

    hahahahahaha, quels ploucs ces gauchos !

  • 30 novembre 2018 17:11, par anti catho

    Véga,J.O.C,M.O.C,Demain,P.t.b, H-S 81,alternative libertaire...le catholicisme communiste vert hooligan vegan est né !Rue Saint Thomas à Liège, la Cafétéria Collective Kali, une façade multiple ?entre église et pré fleuri, l’éco-catholicisme, le nouvel invité du C.C. KALI ?L’exemple cathobobo de la Schreuer Family.C’est un nouveau miracle de l ’église du Kremlin, pour les camarades de Jésus Marx !

  • JACQUES guy MARTIN = jack tatoo = facho identitaire ami des néo-nazi-e-s

  • 30 novembre 2018 17:18

    jack tatoo = JACQUES guy MARTIN = facho identitaire, nationaliste identitaire compagnon et ami des néo-nazi-e-s

  • 30 novembre 2018 17:21

    trollage de fachos liègois !

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC Saint-Petersburg
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Île-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Arkansas Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymédia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.2.5 [24404]
Top