RSS articles
Français  | 
Avis de tempêtes #18 posté le 16/06/19 - Local
Tous les jeudis, 18h carré de moscou posté le 10/06/19 - Local - 1 commentaire
Enfilons l’habit noir (attention spoiler de Game of Thrones) posté le 02/06/19 - Local - 3 commentaires
A qui tu parles, camarade bourgeois ? posté le 01/06/19 - Local - 2 commentaires
À nos amis des villes posté le 31/05/19 - Local
DES MÉDIAS SOUS INFLUENCE, EN BELGIQUE AUSSI posté le 31/05/19 - Local - 1 commentaire
Rendu du procès contre 12 anarchistes posté le 29/05/19 - Local
Quelques stratégies futures suite au 26 mai posté le 28/05/19 - Local
Procès contre nos luttes posté le 23/05/19 - Local
Justice pour Mawda ! Liberté pour toutes ! posté le 21/05/19 - Local

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8

Article refusé par les modérateurs
Raison du refus :
troll
Veille antifa Liège,des cathos infiltrés par le biais de la JOC...
posté le 10/01/19 par anti joc jo Mots-clés  Liège 

Il est dorénavant clair que les corbeaux galeux de la veille antifa Liège, ce torchon anonyme ,et les dirigeants de la cafétéria Kali de Liège , alias LA J.O.C LIEGE,ne sont que les mêmes personnes.Il sera donc de ce fait donnés nommément suite aux faits de calomnie et de "fake news" qui sont attribués à ce blog haineux, fascisant et sous l ’égide du clergé local,qu’on se le dise messieurs COLLART et MONACO, le masque est tombé, bientôt le couperet !


posté le 10 janvier 2019  par anti joc jo  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
sharp_skin_head_(...).tif

Commentaires
  • 11 janvier 01:15

    on dirait un trollage des neonazis

  • Jacques Guy Martin l’ancien (?) facho raciste mais toujours fasciste !

    https://bruxelles.indymedia.org/spip.php?article23556

    Jacques Guy Martin, alias Jack Tatoo, est le président de l’ASBL. C’est un ancien bonehead (Skinhead néonazi) qui prétend ne plus l’être et qui s’attaque régulièrement aux anarchistes et antifascistes à Liège.

    Alors qu’il se prétend antifasciste et anarchiste, il s’est spécialisé dans les attaques contre l’ensemble du milieu antifasciste (qui l’a toujours rejeté), les collectifs anarchistes (dont il n’a jamais pu faire partie), les squats (dont il est banni), les groupes féministes (qu’il appelle évidement « féminazies »), et des structures telles que la JOC ou la Maison de la Laïcité (notons par ailleurs qu’il accusait, sans preuve, le compagnon d’une personne y travaillant d’être fan de Skrewdriver, ce groupe tatoué sur son ami John).

    Pendant longtemps il a joué les juges et vengeurs sur de prétendus infiltrés dans les milieux antifascistes et anarchistes dans les quatre coins de la Wallonie, étendant ses pratiques jusqu’en France.
    Il joue également à pousser des plus jeunes à prouver leur valeur (viriliste) en allant faire des faits de violences contre des fafs. Seule manière d’être accepté, sans cela le rejet se faisait : bobo, anarchiste de canapé et autres conneries.

    Il associe en permanence le féministe à du sexisme, le mettant au même rang que le machisme.

    Notons qu’il est vérifié que ce personnage a commis plusieurs agressions, sexuelles ou non, à l’encontre de plusieurs femmes. La notion de consentement lui passe par dessus la tête.

    Imagerie

    Pour les personnes qui connaissent Jacques, son style graphique est reconnaissable entre tous. Il permet d’ailleurs de reconnaître ses multiples pages sur Facebook (réseau dont il use à outrance, diffusant sa prose tout en se répondant à lui-même avec ses nombreuses pages et profils).

    Mais nous ne nous arrêterons que sur une image, assez récente, celle du “Scandale Crew”, un des multiples essais pour rassembler du monde autour d’une thématique (ici une tentative de crew avec quelques jeunes skins à tendance faf). Le logo est fait à partir de la Croix de Bourgogne, celle-là même qui a été reprise par Léon Degrelle, faisant ainsi de cette croix l’équivalent local de la croix gammée.

    Soutien à La Souris Déglinguée

    La Souris Déglinguée est un vieux groupe de rock de la fin des années 70, qui est toujours resté ambigü et n’a jamais voulu se positionner sur une partie de son public, clairement d’extrême droite.

    En 2015, le groupe a joué dans l’arène de Fréjus, concert organisé par la mairie Front National par l’entremise d’une association dirigée par un ancien mercenaire d’extrême droite, connu pour avoir été militant chez les néo-nazis de la FANE et proche du GUD.

    La billeterie était tenue par une société appartenant au clan Chatillon (Frédéric Chatillon est un ancien Président du GUD, actuellement conseillér de Marine Lepen, proche des néofascistes de la Casa Pound en Italie, s’occupe de la communication de Bachar el-Assad en France via différents sites de “réinformation”, proche de cadres du Hezbollah et du président Aoun – Liban -).

    La première partie du concert était assurée par In Mémoriam, l’un des principaux et plus connus groupes de rock identitaire français. La Souris Déglinguée n’avait jamais voulu prendre position, voilà qui était chose faite.

    Beaucoup ont depuis pris leurs distances avec ce groupe. Jacques, lui, soutient La Souris Déglinguée, essaye de créer un groupe de soutien liégeois et envisage même d’organiser un concert.

    Les fréquentations de Jacques, finalement, rappelent ce que La Souris Déglinguée chantait « peu importe leurs idées, puisqu’il y a l’amitié ».

    Evil Skins

    Ce groupe dont Jacques est fier c’est Evil Skins, un groupe des années 80, dont la formation s’est faite autour de la bande de Serge Ayoub à cette période. Le premier nom du groupe était Zyklon B et la bande formée par ses membres et leurs fans/amis s’appellait la Zyklon Army. La Zyklon Army est vite devenue le Nazi Klan et le groupe a changé de nom pour celui de Evil Skins. Les deux, toujours très proches (le guitariste était le second d’Ayoub dans les Jeunesses Nationalistes Révolutionnaires) utilisaient la rune d’Odal comme symbole. Si aujourd’hui certains membres d’Evil Skins ont évolué et quitté l’idéologie fasciste, le groupe reste mythique pour les néonazis.

    Anti-antifasciste

    Il attaque systématiquement les contre rassemblements des antifascistes ainsi que leurs positions. Il a par exemple inondé les réseaux sociaux d’une diatribe contre les antifascistes liégeois lors d’un contre rassemblement lorsque Nation avait prévu de venir faire une action contre « Liège Ville hospitalière » au conseil communal et a également pris position en faveur de la presse accusée par les antifascistes de faire de la publicité pour Nation.

    Il a alors rédigé des articles pour se distancer des pratiques antifascistes.

    Alors qu’il a accepté plusieurs discussions avec les Renseignements Généraux, il accuse les anarchistes, antifascistes et squateurs/euses liégeois.es d’être des indics ou des flics infiltrés, mais aussi des pédophiles, des violeurs, des balances, des collabos, voir même d’être propriétaires des lieux squattés…

    Divers

    De la même manière qu’il associe le féminisme au machisme, Jacques aime associer le socialisme au fascisme, l’antifascisme au fascisme, écoute et partage de la musique faf,… et, alors qu’il annonçait lancer un parti politque, “Liège Libre”, se définit comme un “identitaire anarchiste” !

    Nous avons vu plus haut qu’il continue non seulement de fréquenter des personnes se revendiquant néonazies, mais également qu’il organise des concerts avec au moins l’une d’entre elles.

    Nous demandons aux salles de prendre le temps de se poser la question.

    Les membres de l’association organisatrice leur semblent-t-ils acceptables ?

    Connaissent-elles les groupes invités ?

    À quels publics pensent-t-elles avoir affaire ?

    Quels sont les risques que des militants d’extrême droite ne se connaissant pas aient des lieux de fête pour se retrouver, faire connaissance, échanger leurs contacts ?

    Édit du 22 octobre :

    Jacques Guy Martin

    Jacques crée régulièrement de nouveaux groupes musicaux.
    L’un s’appelle « Hargne ». Celui-ci a été créé avec Régis du Havre*, un ancien membre d’Evil Skins.
    Une amitié qui n’est pas nouvelle.

    On peut voir sur la photo Jacques et Régis, la légende « United Evil Skins and Fous du Rois in Hargne » faisant référence à un ancien groupe de Jacques « Les Fous du Roi » et au nouveau avec Régis : Hargne.
    « Brothers in Hargne » aux couleurs des drapeaux belge et français.

    Hargne poste également des visuels et commentaires antiféministes.

    Dans les nombreuses publications de Jacques sur Facebook, reprenons également celle-ci : une publication récente d’août 2018 où il se vante d’avoir invité le groupe « œil pour oeil » à Liège. Groupe RAC également, sur la pochette de l’album duquel on peut voir le slogan « Antifa ha ha ha » bien connu et utilisé par les groupes néonazis. On y voit également une femme venant vraisemblablement d’être violée.

    https://veilleantifaliege.noblogs.org/post/2018/09/10/du-beau-monde-derriere-liege-calling/

  • aucune preuve = délire ou / et diffamation

  • Il y a des jours de plus en plus nombreux où on se demande s’il y a encore une équipe en place assez disponible et nombreuse derrière Indymedia...

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC Saint-Petersburg
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Île-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Arkansas Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymédia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.1.7 [23768]
Top