RSS articles
Français  |  Nederlands
Actions contre la Maxi-Prison de Bruxelles !
posté le 18/01/19 Mots-clés  répression / contrôle social  action  ZAD du Keelbeek 

Actions contre la Maxi-Prison de Bruxelles !
Février-mars 2019.

Chemin du Keelbeek, Bruxelles (Zad de Haren).

Après 9 ans de résistance, l’Etat belge et les entreprises s’obstinent en fixant les dates du début des travaux de la Maxi-Prison de Bruxelles. Fondations fin février et construction au printemps 2019. Ils peuvent planifier le début du chantier, ça ne signifie pas la fin de la lutte !
Ceci est un appel à intensifier la résistance, à tout type d’actions sur le chantier et contre les acteurs participant à ce projet de Maxi-Prison. On les mettra sous pression jusqu’à ce qu’ils arrêtent ce projet destructeur du social, de la nature et de toute perspective d’avenir appartenant au peuple !

Février 2019

Appel à actions contre le début des travaux. Le chantier se trouve au chemin du Keelbeek, 1000 Bruxelles (Haren). Si vous voulez vous joindre aux actions prévues ou/et pour plus d’infos : actionsagainstprisons@riseup.net.

Mars 2019

Festival anti-carcéral et mobilisation contre les acteurs (Etat belge et consortium Cafasso) participant à la construction de cette Maxi-Prison et pour les alternatives ! Du 22 au 27 mars, mobilisation, concerts, discussions, accueil prévu. Adresse de contact : alerte-keelbeek@riseup.net.

No prison, not in Haren, not anywhere !

Le projet de Maxi-Prison est né en 2008, au sein du conseil des ministres belges, assemblée opaque de centralisation de pouvoir. Il prévoit de détruire 19 hectares de terre arable, dernier poumon vert du nord de Bruxelles. Cette Maxi-Prison permettrait l’incarcération de 1200 personnes et, située en périphérie de Bruxelles, de les isoler loin de la ville, loin de la collectivité. Le chantier est commandé par l’Etat belge et est exécuté par Cafasso, un consortium d’entreprises abritant les multinationales les plus pourries, entre autres spécialistes de l’évasion fiscale. Aujourd’hui, le budget prévu est de plus de 3 milliards d’euros !

Contre cette Maxi-Prison, et contre toutes les taules ! Le système carcéral est un fléau !
Dans la vie quotidienne des détenu.e.s, il n’est que violence des matons, déshumanisation, isolement, stigmatisation et suppression de perspectives d’avenir.
Il nous arnaque car il fait croire qu’il règlera tous les problèmes sous un discours de sécurité, il est lâche car il impute une responsabilité individuelle lorsque nous sommes collectivement responsables, il n’est que vengeance car il obéit aux principes de punitions douloureuses.
Il s’agit d’une arme de guerre sociale, en s’attaquant à la même classe sociale, aux racisé.e.s, aux personnes refusant le formatage prévu par le système de domination et de production mis en place.
Lorsque l’on voit la répression grandissante face aux gilets jaunes, face à toute personne essayant de faire entendre sa voix, nous ne pouvons pas laisser cette prison se construire et se préparer à museler toutes les personnes désireuses de défendre leur droit !

Nous appelons à la résistance et aux actions contre la Maxi-Prison et contre toute forme de détention ! Février-mars 2019 !


posté le 18 janvier 2019 Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
save_the_dates_a(...).jpg
save_the_dates_c(...).jpg

Commentaires
  • communiqué 18 janvier 2019

    Depuis 10 ans, citoyen·ne·s, associations, expert·e·s, s’opposent au projet de mégaprison de Bruxelles-Haren. Mal pensé, mal conçu, entouré d’une opacité inacceptable, ce projet toxique affecterait gravement le fonctionnement de la Justice et la politique d’insertion des détenus. Il a d’ores-et-déjà un coût écologique exorbitant et constitue une insulte cinglante à la démocratie.

    La Régie des bâtiments avait annoncé que les travaux commenceraient au début du mois d’avril 2019[1], et que la bétonisation du Keelbeek, qui n’avait jamais été artificialisé au cours des dernières 4,5 milliards d’années, ne débuterait qu’après la dépollution du sol, la destruction de la source du Keelbeek et de son plan d’eau.

    Cafasso et la Régie des Bâtiments annoncent désormais que les travaux commenceront à la fin du mois de janvier[2]. L’évolution du dossier de la mégaprison devant le Conseil d’Etat peut expliquer ce changement de date.

    La première auditrice du Conseil d’Etat a en effet conclu à l’annulation des permis d’urbanisme et d’environnement, suivant en cela l’avis des avocats des citoyens qui ont introduit des recours en annulation de ces deux autorisations.

    Nous devons craindre que ce changement de calendrier place les magistrats devant le fait accompli. Ils pourraient alors être conduits à constater la destruction des 20 hectares de l’espace naturel du Keelbeek et la pose de pieux de bétons, et à considérer qu’il n’y a plus lieu d’annuler les permis, malgré l’avis de l’auditeur.

    Les opposants à la mégaprison s’étaient jusque-là refusés à communiquer sur l’avis de l’auditeur, considérant que le calme requis pour la conduite des débats devant le Conseil d’Etat imposait la retenue. Nous devons constater que la partie adverse s’efforce de tirer profit de notre retenue, en foulant au pied les principes élémentaires de la démocratie, et en présentant la mégaprison comme acquise et déjà réalisée, dans les médias comme sur le terrain. Nous avons par conséquent décidé de mettre en lumière l’attitude des promoteurs de ce projet, et de communiquer sur l’état actuel du dossier. L’arrêt du Conseil d’Etat n’ayant pas été rendu, les travaux doivent cesser pour garantir un fonctionnement normal de la justice.

    Le gouvernement Michel, son Ministre de la Justice qui a hérité de la tutelle de la Régie des bâtiments, le ministre président de la Région Bruxelloise, le bourgmestre de Bruxelles disposent chacun de moyens politique, administratif et juridique suffisants et praticables pour stopper le début de chantier.

    Le projet de mégaprison doit être arrêté tant que le Conseil d’Etat ne s’est pas prononcé, que l’ensemble des recours et action judiciaires n’ont pas été épuisés, et que des réponses satisfaisantes n’ont pas été apportées aux questions incontournables suivantes :

    Quel serait le coût réel de ce projet de prison ?
    Pourquoi la formule PPP a-t-elle été choisie sans évaluation préalable des coûts/bénéfices ? Une proposition de résolution déposée par l’opposition[3] est toujours pendante à la Chambre, elle doit être mise en œuvre sans délai, d’autant que la Cour des comptes a récemment rendu un rapport interpelant quant aux prisons actuellement gérées en PPP (nous reviendrons sur ce rapport dans les prochains jours).
    Où peut-on consulter le plan d’évacuation de la mégaprison en cas d’accident, par exemple d’un train de marchandises toxiques qui circulent au-dessus et à quelques mètres de l’enceinte envisagée pour la mégaprison ?
    Pourquoi l’espace vert exceptionnel du Keelbeek devrait-il être sacrifié pour construire cette mégaprison sans envisager d’autres solutions ?
    Quel est le bilan carbone de ce projet démesuré et comment s’intègre-t-il dans les objectifs de réductions des gaz à effet de serre de la ville et de la région ?

    Il est possible de désengager l’Etat d’un contrat opaque qui l’engage dans l’exploitation d’une prison surdimensionnée et mal localisée. Les indemnités de dédommagement en cas de rupture de contrat par l’Etat, au demeurant négociables, sont nécessairement inférieures au surcoût important que génèrent les prisons en PPP, a fortiori celle de Bruxelles qui devrait être la plus grosse du pays. Nous reviendrons aussi sur ce point dans les jours qui viennent.

    Enfin, le terrain du Keelbeek dépollué par Cafasso et la Régie des bâtiments peut accueillir une initiative agricole de réinsertion. Les exemples ne manquent pas de réalisations réussies de ce type, qui permettent de combiner respect de l’environnement et réinsertion sociale, à un coût extraordinairement moindre pour la collectivité.

    Pour répondre aux défis de notre époque, il est temps de choisir des solutions du 21ème siècle. Le projet de mégaprison est une idée d’un autre âge qui allie enfermement de masse, destruction écologique et effacement démocratique. Il faut abandonner le projet de mégaprison et sortir du désastre carcéral, c’est ce que nous rappellerons lors des élections de mai 2019.

    [1] www.rtbf.be/info/belgique/detail_la-prison-de-haren-coutera-un-milliard-a-l-etat?id=10072629
    [2] www.gevangenisharenprison.be/fr/lettre-dinformation-decembre-2018/les-travaux-de-fondation-commenceront-fin-janvier
    [3] Proposition de résolution du 11 janvier 2016 relative à la réalisation, par la Cour des comptes, de deux audits dans le secteur des établissements pénitentiaires liés à un Partenariat Public-Privé, Doc. Parl., Chambre, n°54-1568/001.

    Associations signataires :
    Comité de Haren, Centre d’Action Laïque, Mouvement Ouvrier Chrétien, Bruxelles Nature, Association Syndicale des Magistrats, L’Observatoire International des Prisons – section belge, Ligue des Droits Humains, Genepi Belgique, Bruxelles Laïque, Tuiniersforum des jardiniers, FIAN Belgium, Respire asbl, Haren Observatory.

  • Mais fermez là, vous connaissez quoi à la réalité carcérale bande de pd, moi j’ai déjà pris du ferme et je vais devoir y retourner et alors, meme si les conditions doivent s’améliorer c’est normal d’avoir des prisons sinon vous proposez quoi à la place bande d’idiots, je suis meme pour la peine de mort pour certains individus comme les pedophiles et terroristes
    ouais un site d’etudiants quoi ....

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC Saint-Petersburg
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Île-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Arkansas Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymédia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.2.5 [24404]
Top