RSS articles
Français  |  Nederlands
Site web de la Zablière posté le 02/11/19 - Local - 1 commentaire

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8

Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter
posté le 08/02/19 Mots-clés  antifa  médias 

Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des internautes". Question : Existe-t-il une parade ? Réponse : Oui, heureusement, le CLV (Clic sur Lien pour Vérifier - copyright Le Grand Soir). Démonstration.

Le 2 avril a été repris ici intégralement un article intitulé « Le Grand Soir : analyse des dérives droitières d’un site alter » signé par Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet (se réclamant de CQFD et ACRIMED) et d’un mystérieux Joe Rashkounine et publié le 28 mars sur Article XI. L’article de ce site et les commentaires d’un de ses auteurs sont en partie des resucées, des coupés/collés d’un texte non signé paru dans CQFD N° 84 (décembre 2010), rubrique « Faux amis » et signé par « l’Equipe de CQFD ». Les deux articles sont similaires sur le fond, la forme, les amalgames, les exsudations haineuses, les liens. Mais Le Grand Soir n’était pas encore cité dans le premier article. Lacune comblée.

Nous aurions pu, comme dans le passé, ignorer ce genre de littérature et nous concentrer sur notre raison d’être. Si nous revenons sur cet « article », c’est pour deux raisons :

1) Ce texte n’apporte strictement rien de nouveau par rapport à des écrits anonymes postés ici ou là . C’est néanmoins la première fois que le loup sort du bois et que de telles allégations sont signées et revendiquées par un site.

2) Le texte constitue un modèle du genre dans la manipulation du lecteur. Un cas à soumettre à ACRIMED, par exemple.

Depuis, nous observons avec un oeil amusé les tentatives de Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet et d’Article XI pour limiter les dégâts. Et nous constatons d’un autre oeil, moins amusé, avec quelle facilité les lecteurs ont été bernés.

L’article est accompagné d’un nombre invraisemblable de commentaires : plus de 500. Premier record, dans la catégorie « flood » (technique qui consiste à submerger un forum de commentaires - souvent répétitifs et inutiles - pour rendre un forum difficilement lisible et noyer toute tentative de réponse). Sur ces 500 commentaires, plus de 100 sont signés Marie-Anne Boutoleau. Voilà un deuxième record, cette fois dans la catégorie « pipelette ».

Les falsifications - dont Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet semble être une habituée - sont tellement maladroites qu’il a fallu choisir un acronyme pour désigner cette méthode. Nous l’avons baptisée « la méthode MAB » (en honneur de son inventeur, Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet). Elle aurait pu être baptisée Article XI (en honneur du site qui l’a publié sans rien vérifier). Ou CQFD, chez qui elle semble avoir été ébauchée.

Pour qu’une telle falsification puisse fonctionner, il faut absolument compter sur un élément important : « l’inertie du lecteur ». C’est cette inertie (la vôtre cher lecteur...) qui permet à de tels charlatans de balancer une « information » et d’indiquer un lien qui... démontre le contraire. Incroyable culot, mais ça marche.

Pour découvrir toutes ces manipulations, nous avons été obligés de mettre au point - après de nombreux tâtonnements - un nouvel outil voué à un bel avenir. Cet outil, nous l’avons baptisé CLV ou « Clic sur Lien pour Vérifier ». Très peu utilisé par les lecteurs, cet outil se révèle redoutablement efficace et une tragédie pour les falsificateurs.

On comprend alors mieux les 100 interventions sur Article XI de Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet qui tente maladroitement de dévier le sujet et les centaines d’interventions anonymes - curieusement similaires et récursives - qui insistent lourdement sur « les informations documentées et vérifiées » du texte, qui répètent en boucle « bravo, beau travail, arguments irréfutables », et bla-bla-bla. Si « tout le monde le dit », c’est que ça doit être vrai, n’est-ce pas ? Et surtout, surtout, prions le ciel que les lecteurs n’aillent pas en masse vérifier eux-mêmes. Raté. Répondant à notre invitation, nos lecteurs ont enrichi le dossier. Voici le résultat de ce travail collectif (nous n’avons pas pu tout mettre par manque de place...).

Pour faciliter la lecture de ce qui suit, nous avons reproduit le texte original en gras, en insérant nos propres commentaires. Certaines notes de bas de page ont été remontées dans le corps du texte pour faciliter la lecture. Pour raccourcir le document, nous n’avons repris que les parties concernant directement le Grand Soir (à quelques rares exceptions). Nous n’examinerons donc pas tous les cas d’effets de halo. Nous ne nous attarderons pas non plus sur toutes les affirmations hasardeuses, péremptoires et souvent cocasses.

Dans la première partie de ce texte, nous pointerons les falsifications des auteurs. Dans la deuxième partie, quelques réponses d’ordre général à des mensonges, insinuations, pratiques courantes chez les « chasseurs de rouges-bruns ». Autant se familiariser avec leurs méthodes, car il semblerait que la saison ne fait que commencer.

PREMIERE PARTIE

Manipulation des lecteurs, falsifications et « effets de halo »
La Chasse aux Rouges-Bruns par les Rouges-douteux : la méthode dite ’Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet ’
Notons pour commencer que l’article est étrangement présenté avec un logo qui n’est plus utilisé par le Grand Soir depuis des mois. De là à affirmer qu’il a été rédigé de longue date, légèrement dépoussiéré pour la circonstance, et jeté en pâture, il n’y a « qu’un pas », comme diraient Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet et Joe Rashkounine (alias le Grand Inconnu).

La raison d’être de tout le texte est présenté dès les premières lignes, sous forme d’une FAAA (Fausse Affirmation Assénée avec Autorité).

« (...) il n’y aurait rien à y redire si les choix éditoriaux du site n’avaient lourdement évolué ces dernières années, avec la publication d’auteurs issus de l’extrême-droite ou de la mouvance conspirationniste. Une dérive regrettable, sur fond de confusionnisme politique et avec l’anti-impérialisme pour seule grille de lecture.

Pour beaucoup de camarades de lutte, Le Grand Soir, crée en 2002 par Viktor Dedaj et Maxime Vivas, (...) On pouvait ne pas forcément partager toutes ses prises de positions politiques - pro-Castristes ou pro-Chavez, (...) »

Nos deux Tintin chez les Soviets sont mal informés. Le site a été crée en 2002, et a été repris depuis février 2008 par les coaccusés. Nous ne comptabiliserons pas ceci comme falsification, mais comme « erreur » due à une « incompétence journalistique » largement démontrée ci-après.

"L’anti-impérialisme pour seule grille de lecture" ? Qui nous lit sait ce que nous avons beaucoup publié contre tous les fascismes, les racismes, les bellicismes et la médiacratie. Contre les menteurs aussi, nous y sommes.

« Cependant, depuis trois ou quatre ans, ce site altermondialiste de gauche a fait évoluer ces choix éditoriaux historiques (...) Des dérives (signalées à de multiples reprises, ces derniers mois, sur divers forums [2 - Qu’ils soient libertaires ou de sensibilité de gauche radicale, anti-impérialistes, antifascistes.]) s’incarnant dans la publication, de plus en plus fréquente d’auteurs ou de textes ouvertement fascisants et d’extrême-droite. »

Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet et Joe Rashkounine ne nous disent pas de quels forums il s’agit. Les étiquettes « libertaires », « radicales », « anti-impérialistes » et « antifascistes » - ils ont oublié « anti-capitalistes » - suffisent pour apporter une aura de crédibilité - et font passer les lecteurs du Grand Soir (exigeants et pointilleux) pour de grands dadais.

A partir d’ici, plusieurs falsifications s’entrechoquent et se croisent. Tout l’article est fondé sur l’idée d’une « dérive » amorcée « depuis quelques années », de publications « de plus en plus fréquentes » et « signalée à de multiples reprises, ces derniers mois ».

Vrai ? Pour vérifier, il suffit de compter. Depuis sa fondation en 2002, Le Grand Soir a publié 10.173 articles (comptage effectué directement sur la base de données). Depuis l’amorce de la dérive annoncée ici à grand fracas, 5.882 articles ont été publiés.

En acceptant sans sourciller la grille de lecture de Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet et Joe Rashkounine nous avons compté tous les articles signés par tous les auteurs « ouvertement fascisants » ou « d’extrême droite », « conspirationnistes », « staliniens », « antisémites », « louches », « communistes » (avec les guillemets) dénoncés par nos deux Einstein des préaux.

Les bases mêmes de l’article constituent donc une invention et tout le reste est à l’avenant.

Notre « réponse » s’arrête donc là . Ce qui suit est un démontage.

Le Parti Anti-Sioniste : « Parmi les membres du PAS figurent aussi des négationnistes reconnus, comme Ginette Hess Skandrani (exclue des Verts pour sympathie négationnistes). Celle-ci a créé, aux cotés de Maria Poumier [note bas de page 3 - Soutien historique des négationnistes, Maria Poumier a par ailleurs traduit nombre de textes de Dedaj, sur le site tlaxcala.es], (...) »

Voici probablement la plus « belle » falsification de Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet : la note en bas de page numéro 3. Elle glisse discrètement ici l’idée d’une sorte de connivence/collaboration entre un des coaccusés et MP. Un « soutien historique des négationnistes » aurait « traduit nombre de textes de Dedaj » sur un site Tlaxcala.es

Appliquons le CLV (clic sur Lien pour Vérifier) http://www.tlaxcala.es

Le site offre un classement par auteur, et un classement par traducteur et un moteur de recherche. Résultat : zéro. Aucun article de Dedaj. Encore moins « traduits » par MP. Notons au passage que dans la note, le lien est mentionné, mais n’est pas cliquable. De là à penser que Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet l’a sciemment évité, afin de limiter les clics, « il n’y a qu’un pas ».

(Cette allégation tourne d’ailleurs en boucle sur Internet. Probablement postés et re-postés par les mêmes. Et lorsque le faux est démontré, la tactique habituelle - toujours probablement par les mêmes sous d’autres pseudos - consiste à "relancer la balle" et de "découvrir" un texte de MP sur un site de solidarité avec Cuba publié en... 2003 et au contenu irréprochable.)

Récapitulons : avec Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet, 2 allégations = 1 falsification + 1 calomnie.
« Le 1er juin 2009, (bien) après une avalanche de mails et de commentaires furieux de lecteurs, le site a fini par accueillir la republication d’un article du site antifasciste REFLEXes, « Dieudonné tel qu’il est ». »

Quelqu’un s’est-il posé la question de comment Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet et Joe Rashkounine pourraient savoir que nous aurions reçu « une avalanche de mails » ? Ont-ils accès à notre boîte-aux-lettres ? Passons et continuons notre exercice et vérifions « l’avalanche de commentaires furieux » sous le communiqué « signé de la main » (c’est mignon) de Yahia Gouasmi.

Appliquons le CLV (clic sur Lien pour Vérifier) http://www.legrandsoir.info/creation-du-PARTI-ANTISIONISTE.html

Total des commentaires : 12, dont :
- furieux/protestations/demandes de retrait : 2 ;
- Dubitatifs/critiques/mises au point : 2 ;
- Autres : 8

Voilà « l’avalanche » annoncée par Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet et Joe Rashkounine et démentie par un seul et simple clic.

Précision : nous n’avons pas « fini par accueillir », sous une pression qui vient d’être inventée, nous avons publié.

Récapitulons : avec Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet, 3 allégations = 2 falsifications + 1 calomnie
« Un éclair de lucidité de courte durée (par opposition aux éclairs de longue durée ?) : le 12 mars 2010, Le Grand Soir mettait à nouveau en ligne un article du Parti antisioniste, écrit de la main de son président Yahia Gouasmi (...) (qui) s’y livrait à une véritable apologie du régime iranien d’Ahmadinejad [4], »

« Véritable apologie du régime iranien d’Ahmadinejad » écrivent nos deux rhétoriciens de l’enfer. Alors appliquons encore une fois le CLV (clic sur Lien pour Vérifier) http://www.legrandsoir.info/Nucleaire-Israelien-l-Europe-a-l-abri.html

ô surprise (mais pas vraiment) car on constate que l’article ne mentionne en réalité l’Iran que pour signaler que ce pays a signé le Traité de Non-Prolifération Nucléaire (par opposition à Israël). Autre falsification démentie par un petit clic.

Récapitulons : avec Marie-Anne Boutoleau, 4 allégations = 3 falsifications + 1 calomnie
(…)

« De « l’alter-mondialisme » autoritaire et malsain (Castro et Chavez... on a bien compris.... ) à la défense des dictatures, il n’y a qu’un pas. Le Grand Soir l’a (notamment) franchi allègrement en volant au secours (faux )du dictateur libyen Mouammar Kadhafi - celui-là même qui tire sur son propre peuple à grand renfort d’avions de chasse (ça reste à prouver, mais une autoproclamée égérie des médias alter qui se fie aux médias de propagande de masse, on a vu pire) (d’ailleurs fournis par les pires impérialistes de la planète) (comme c’est mignon, encore. Question : alors pourquoi venir nous casser les pieds ?)Pour cela, rien de moins que la mise en ligne, le 13 mars dernier et par la grande porte, d’un texte de Ginette Skandrani (...) Qu’un site comme Le Grand Soir publie des écrits d’une activiste d’extrême-droite notoirement connue (...) le site a juste prétendu ignorer le lourd passif de Ginette Skandrani (...) »

Le « notoirement connu » est très drôle et est placé ici pour parer à toute dénégation des coaccusés. S’ils nient, c’est qu’ils mentent. Toujours est-il qu’il a fallu attendre 19h00 pour qu’un article publié depuis 6 ou 7 h du matin sur LGS fasse l’objet d’une remarque par Le Yéti qui nous envoie une volée de bois vert. Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet et Joe Rashkounine classent donc les coaccusés et les 9000 visiteurs qui ont précédé le Yéti à l’heure dite dans la catégorie « tous menteurs ».

Combien des lecteurs d’Article XI et des nôtres la connaissaient ? (un peu plus il est vrai que le fantomatique Joe Rashkounine). Pour un article de Ginette Hess Skandrani (au contenu irréprochable) publié par Le Grand Soir, Article XI (auteur et webmaster) la cite 31 fois avec indication des journaux où l’on peut la lire. Au total, cet auteur, publié une fois par Le Grand Soir est cité 72 fois (article et commentaires) dans Article XI. La répétition, le ton des commentaires, finissent par faire croire que nous tenons-là une collaboratrice du Grand Soir.

Cela dit, en la publiant, nous avons été moins brutaux que le Bétar qui a tabassé chez elle cette vieille dame juive à coups de casques de motos et l’a envoyée à l’hôpital en 2006. Et nous n’avons pas été plus légers que les Verts dont elle a été cofondatrice en 1982, exclue en 2005 « sous l’incrimination statutaire » de « Comportement de nature à porter atteinte à l’image des Verts ». Pourquoi charger exclusivement LGS sur ce cas et ne rien dire aux Verts qui ont été plus longs que nous à la détente (plus de 20 ans) ? Alors que, chez nous, elle n’a jamais milité, n’a jamais fait partie de l’équipe).

Dernière chose : Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet et Joe Rashkounine émettent des doutes sur notre honnêteté par rapport à cet incident. Comme si nous avions quelque chose à cacher (pas vrai Rashkounine ?) Comme si nous n’avions pas assumé toujours tous nos choix. Comme si nous n’étions pas entrés dans toutes nos solidarités et tous nos combats par la grande porte et à visage découvert. Nous n’avançons pas sous pseudos.

Récapitulons : avec Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet, 5 allégations = 3 falsifications + 1 calomnie + ½ vérité (car effectivement, l’article - au contenu irréprochable - a bien été publié)
« Dernier virage, et non des moindres, du Grand Soir : des appels du pied répétés au souverainiste de droite François Asselineau (...) Le Grand Soir promeut ainsi régulièrement ses conférences (...) »

Décidemment. Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet et Joe Rashkounine tentent d’en faire trop... Il est pourtant « notoire » que les annonces de l’Agenda du Grand Soir sont en service libre (saisies directement par les visiteurs et simplement validées par les modérateurs). M. Asselineau, ou un des ses partisans, doit trouver un intérêt à venir annoncer ses activités publiques sur le Grand Soir. Le Grand Soir ne les a pas censurées. Fallait-il ?

Récapitulons : avec Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet, 6 allégations = 4 falsifications + 1 calomnie + ½ vérité
Dernière minute : un lecteur qui a appliqué la méthode CLV (félicitations), nous signale aussi :

« - Silvia Cattori : (...) rédactrice de nombreux textes publiés par Ginette Skandrani et Maria Poumier notamment dans La Gazette du Golfe et des banlieues. » En fait, on trouve 4 articles en tout entre 2004 et 2006 et la Gazette est publiée en réalité par S. Thion. Deux autres affirmations, dont deux falsifications. Ne s’agissant pas d’attaques directes contre le Grand Soir, nous ne les comptabilisons pas. Précisons cependant que La Gazette a publié aussi Dominique Vidal, Alain Gresh, Régis Debray, d’autres dont Article XI nous dit qu’ils sont affreux et... Ilan Pappé, historien israélien qui, du coup, fréquentant à la fois ce lieu « négationniste particulièrement odieux » et Article XI qui le publie aussi (eh oui !) contamine ce vertueux site immaculée, repère des vierges effarouchées de la bien pensance gaucho qui se retrouve dès lors rouge-brune comme un vulgaire Grand Soir. On voit ici comment les procédés crapuleux des inquisiteurs d’Article XI se retournent contre eux.

[…]


posté le 8 février 2019 Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
arton13393-c6e13(...).jpg


Commentaires

Les commentaires de la rubrique ont été suspendus.

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC Saint-Petersburg
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Île-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Arkansas Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymédia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.2.5 [24404]
Top