RSS articles
Français  |  Nederlands
Article refusé par les modérateurs
Raison du refus :
non local
Croix gammées, portraits d’Hitler : en Asie, la symbolique nazie a toujours des adeptes
posté le 29/09/19 Mots-clés  antifa 

Croix gammées, portraits d’Hitler : en Asie, la symbolique nazie a toujours des adeptes

AFP Publié le 03/03/2019

Namsai, pop-star parmi les plus populaires de Thaïlande, a récemment scandalisé avec son T-shirt arborant un drapeau nazi. Elle symbolise une jeunesse asiatique parfois attirée par la thématique fasciste, beaucoup moins par sympathie que par manque de références historiques.

Le mois dernier, lors d’une répétition retransmise à la télévision, Pitchayapa Natha, 19 ans, connue sous le nom de Namsai dans le "girls band" BNK48, est montée sur scène vêtue d’un t-shirt avec le drapeau de l’Allemagne nazie.

Face au tollé, l’artiste, qui compte plus de 370.000 abonnés sur Instagram, a rapidement présenté ses excuses, plaidant l’ignorance et assurant avoir pris conscience de la gravité de son geste. "Je promets que cela ne se reproduira plus", a-t-elle assuré.

Alors que l’Europe est en lutte contre une recrudescence de l’antisémitisme, en Asie beaucoup ignorent tout des crimes commis sous le IIIe Reich, ayant souvent comme seule connaissance de la Seconde Guerre mondiale le rôle joué par le Japon.

En Thaïlande, l’Holocauste figure dans les livres d’Histoire au lycée, mais il n’est développé que dans une "petite partie" des manuels, souligne Chalermchai Phanlert, universitaire au ministère de l’Education.

Et, alors qu’en Occident, la croix gammée est associée au nazisme, en Asie, elle reste un symbole religieux majeur, couramment affiché dans les temples hindous notamment.

La thématique du IIIe Reich est au final souvent utilisée sur le continent pour commercialiser une culture alternative anti-système, d’après des observateurs.

Des badges avec des croix gammées sont en vente sur le marché animé de Chatuchak à Bangkok, tandis qu’un commerçant du quartier touristique de Khao San Road, au coeur de la capitale, propose des T-shirts du Führer, nu en vacances à la plage, pour une poignée de dollars.

Mais, régulièrement, des références banalisées à Hitler font scandale en Thaïlande.

Ces dernières années, des élèves ont défilé en prélude à une compétition sportive en uniformes nazis et des étudiants d’une prestigieuse université de Bangkok ont dessiné une banderole représentant Hitler au milieu de superhéros de bandes dessinées.

Un hôtel proche de la capitale a aussi décoré l’une de ses chambres avec un portrait du Führer.

Serveurs en SS en Indonésie
Ces dérives ne sont pas propres au royaume. Un café, où les serveurs avaient revêtu l’uniforme noir des SS, est resté ouvert plusieurs années en Indonésie avant de fermer par manque d’intérêt, tandis qu’un musée indonésien proposait aux visiteurs de se prendre en selfie aux côtés d’une sculpture en cire d’Hitler.

Cet attrait pour la symbolique nazie n’est souvent pas à assimiler à de l’antisémitisme, d’après les experts.

"Cela ne veut pas dire que l’antisémitisme n’existe pas en Asie, mais il s’agit plutôt en réalité de prises de positions anti-israéliennes" à cause du conflit palestinien que d’une haine contre les juifs, estime Elliot Brennan, spécialiste de l’Asie du Sud-Est à l’Institut pour la politique de sécurité et de développement à Stockholm.

Par ailleurs, de nombreux pays asiatiques entretiennent une relation complexe avec leurs dirigeants autoritaires qu’ils perçoivent aussi parfois comme des modernisateurs.

En Asie, Hitler n’est donc pas toujours nécessairement "associé au diable", souligne Tul Israngura Na Ayudhya qui enseigne à l’Université Chulalongkorn l’un des rares cours consacrés à l’Allemagne nazie en Thaïlande.

Quelques progrès sont tout de même notables : à Bangkok, les ventes de souvenirs sur la thématique fasciste ont reculé, d’après le commerçant de Khao San Road.

Quant à Namsai, depuis son apparition qui a fait scandale, elle a rencontré plusieurs diplomates israéliens, étudie l’histoire du nazisme et souhaite organiser des conférences sur l’Holocauste dans les écoles thaïlandaises.

Cette affaire m’a offert "une opportunité" pour apprendre à connaître cette sombre page de l’Histoire, relève l’adolescente.


posté le 29 septembre 2019 Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC Saint-Petersburg
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Île-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Arkansas Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymédia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.2.5 [24404]
Top