RSS articles
Français  |  Nederlands
samedi 14 décembre 2019
14h00 - Ouverture de Naast Monique/ A côté de chez Monique posté le 08/12/19 - Agenda
14h30 - Grand Forum Annuel de RDC - Demandez le programme ! posté le 09/12/19 - Agenda
dimanche 15 décembre 2019
15h00 - un café féministe posté le 26/11/19 - Agenda
lundi 16 décembre 2019
18h00 - Ouverture de la boutique des produits de luttes posté le 12/12/19 - Agenda
mardi 17 décembre 2019
mercredi 18 décembre 2019
17h00 - Ouverture de la boutique des produits de luttes posté le 12/12/19 - Agenda
vendredi 20 décembre 2019
18h00 - Pimp ton Nowel - Sérigraphie posté le 13/12/19 - Agenda
dimanche 22 décembre 2019
09h00 - Brocante de noël à L’Accroche posté le 03/12/19 - Agenda
lundi 23 décembre 2019
18h00 - Ouverture de la boutique des produits de luttes posté le 12/12/19 - Agenda
samedi 18 janvier 2020
La beauté du geste
posté le 19/11/19
jeudi 5 décembre 2019 20:00
lieu : Halles de Schaerbeek
adresse : rue Royale Sainte-Marie, SCHAERBEEK
022182107
reservation@halles.be
Mots-clés  répression / contrôle social  action  Indigné / Occupy 

Au coeur du projet : les CRS. Dont cinq acteurs endossent le rôle, jusqu’au bout, sans chercher à dénoncer ni se distancier. Reprenant gestes, armes, tenues, actions, ils se donnent à fond !

Comment un artiste peut-il en arriver là ? Dans la première partie, une troupe cherche un biais pour évoquer le rapport entre art et politique. Entre l’actualité qui commande leurs révoltes personnelles, et la mémoire du théâtre qui les institue artistes, ils arpentent le plateau, et l’envers de l’histoire contemporaine. D’associations en bifurcations ils tâtonnent, shakespearent, s’égarent, se reprennent. Apparaît le fil d’Ariane. Le CRS.

A prendre le rôle au sérieux on s’expose aux dérapages ! Voici nos acteurs devant la justice. Provocation à la désobéissance ? Atteinte à l’ordre public ? De quoi peut-on sérieusement accuser des acteurs mettant en exercice leur entrainement de CRS ?

Documentaire, mise en jeu du répertoire, pièce dans la pièce, théâtre-action, épopée, drame, farce... Chavirant de registre
en registre, La beauté du geste est une exploration rugueuse et virtuose du théâtre du pouvoir et des pouvoirs du théâtre.


posté le 19 novembre 2019 Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)


copyleft Copyleft Indymédia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.2.5 [24404]
Top