RSS articles
Français  |  Nederlands
Georges Ibrahim Abdallah – A la prison de Lannemezan, l’UJFP a rencontré un homme debout
posté le 11/09/14 par André Rosevègue Mots-clés  répression / contrôle social  solidarité 

C’est la première fois que je rentrais dans une prison. Cela faisait des mois et des mois que j’avais posé ma demande pour pouvoir rencontrer Georges Ibrahim Abdallah.

J’étais persuadé qu’elle me serait refusée. Gilbert Hanna, de Sud-Ptt et de la radio La Clé des Ondes à Bordeaux, m’avait convaincu de la présenter, ne serait-ce que par principe. Pour les visites non familiales, la question est : "en quoi cette visite peut faciliter la réinsertion du détenu ?".

Quand j’ai été interrogé par la gendarmerie sollicitée par le Procureur de Tarbes, j’ai répondu que je pensais pouvoir apporter en tant que responsable de l’UJFP un point de vue original et intéressant sur la situation aujourd’hui.

C’est le 29 août que l’autorisation m’a été envoyée, et j’ai donc pu rencontrer Georges dès ce mercredi 3 septembre, accompagné de Gilbert - qui a proposé à l’Union Syndicale Solidaires de relancer l’expression publique de l’exigence de la libération de Georges. Voir par ailleurs la pétition adoptée par son congrès et à laquelle l’UJFP apporte son soutien.

30 ans, cela fait 30 ans que Georges est en prison. Ce qui frappe tous ceux qui le rencontrent au premier contact, c’est un mélange de force et de sérénité. Quand les grilles s’ouvrent, et que les détenus qui ont de la visite arrivent, Georges apparait d’emblée en sage enjoué et respecté par tous, détenus, gardiens, visiteurs. "Oh, la petite a grandi cet été, comment s’est passé ta rentrée ? ..."

Je ne vais pas vous raconter plus de 4 heures de discussion, d’autant que j’ai choisi de ne pas prendre de notes cette fois-ci. Dès après notre accolade, Georges s’excuse de ne pas avoir répondu à chacune de mes lettres. Et il évoque courrier, journaux, livres, relations avec ses voisins, et sa pratique intensive d’activités physiques.

Georges a une connaissance précise de l’actualité de son pays, le Liban, mais aussi de toute la région. Il manie avec bonheur et humour la rigueur du matérialisme historique. Ses points de vue, toujours d’un point de vue de classe, sont discutables, mais jamais dogmatiques.

Il ne fait pas que remercier l’UJFP de son soutien. Il développe l’idée de la grande importance qu’une association comme la nôtre, aussi modeste soit elle, casse par sa présence et le contenu de ses interventions toute idée que le conflit est religieux ou ethnique, et donc fait obstacle aux analyses réactionnaires et régressives.

Georges ne veut pas parler de la réunion du Tribunal le 30 septembre à la prison, car il ne veut pas faire de plans sur son éventuelle libération conditionnelle, il a été trop souvent échaudé.

Je sais que sa cellule déborde de livres et de journaux. Je lui remets cependant nos dernières déclarations, le numéro 1 de "De l’Autre Côté", et le hors série "Tarabut" (mouvement qu’il ne connaissait pas). Et je lui propose, même si je sais qu’il n’en pas vraiment besoin, un livre de la collection du CETIM "pensées d’hier pour demain", celui sur Amilcar Cabral. Sa réaction positive est immédiate : "oui, ça m’intéresse, c’est le genre de documents qui peuvent intéresser ceux avec qui je discute ici".

Un homme debout.

Une rencontre qui oblige.

André Rosevègue


posté le 11 septembre 2014  par André Rosevègue  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article

Commentaires

Les commentaires de la rubrique ont été suspendus.

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC Saint-Petersburg
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Île-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Arkansas Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymédia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.2.5 [24404]
Top