Maxi-prison, petit procès et grand enjeux

Le 20 mai 2015, jour de l’audience publique de la commission de concertation concernant la construction de la maxi-prison à Haren, des opposant.e.s au projet manifestent dans le siège de la Régie des Bâtiments à Bruxelles. La maquette de la prison exposée dans le bâtiment est détruite durant l’action. Le parquet ouvre rapidement une enquête et 4 personnes se retrouvent accusées de "destruction de bien mobilier en bande"
Le 19 février 2016, les quatre inculpé.e.s sont condamné.e.s à 10 mois de prison avec sursis et une amende.

Ce procès est riche d’enseignement sur les formes actuelles de la répression

La logique du "délit associatif" de plus en plus répandue
Sans preuve directe et sans même essayer de savoir si les inculpé.e.s avaient personnellement participé à la destruction de la maquette, le tribunal a condamné chacune des 4 personnes identifiées comme si elle avait participé à la dégradation. Une logique répressive de plus en plus suivie par les tribunaux comme en attestent les verdicts de procès récents (No Border, ...)

L’utilisation des photos et vidéos publiées sur le web
Les images des caméras de surveillance installées à la Régie des bâtiment étant de très mauvaise qualité, l’identification des 4 manifestant.e.s n’a été rendue possible que par l’exploitation de photos et de vidéos publiées sur des sites militants comme Krasnyi, De Wereld Morgen ou le site de la ZAD du Keelbeek. Cet usage policier du matériel visuel publié en ligne devrait nous appeler à la plus grande prudence quant à l’utilisation de ces nouvelles technologies

La soirée de solidarité organisée le 1er mars à l’occasion de la reprise du procès en appel donnera l’occasion de discuter des risques et mesures de précaution liés à l’utilisation de photos/vidéos dans les luttes

Soirée de soutien aux 4 condamné.e.s
Le 1er mars dès 19h au local Sacco-Vanzetti

- Info et discussion sur la lutte contre la maxi-prison
- Discussion sur l’utilisation des photos/vidéos dans les luttes
- Concerts de Chômeuse Go On et Mary-Jacques Yattara
- Infothèque, bar, buffet vegan
Programme complet

Plus d’infos
- La campagne du Secours Rouge - A propos des photos dans les manifestations

A propos du procès
- L’appel à solidarité des 4 inculpé.e.s
- 10 mois de prison pour une maquette, quelques réflexions sur la violence de l’Etat
- Procès maquette maxi-prison : La justice prise en flagrant délire
- Dans le ventre de l’ogre


publié le 21 février 2017

copyleft Copyleft Indymédia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.
Top