Jouons contre les expulsions : rassemblement en soutien à la maison étudiante.

L’ULB VEUT EXPULSER LA MAISON ETUDIANTE
Dimanche, cela fera deux mois que la salle des marbres est occupée et transformée en maison étudiante autogérée conjointement par des étudiants de diverses universités, par des sans-papiers, et des non étudiants. Les autorités de l’ULB, qui n’ont jamais daigné venir voir de leurs yeux l’œuvre sociale, politique, festive, artistique, de la maison étudiante a donc choisit cette date symbolique pour nous mettre en demeure de quitter les lieux. Outre le fait qu’il est matériellement impossible de quitter et vider les lieux en deux jours, nous voulons réaffirmer la nécessité d’une maison étudiante sur le campus. Nous voulons réaffirmer combien ce qu’il s’est produit ici, en deux mois a fait bouger les lignes, à donner à vivre des pratiques de liberté et de bienveillance. Combien aussi, les sympathisants et occupants de la maison étudiantes sont divers de par leurs origines sociales, ethniques, leurs orientation sexuelles. Combien, il est possible de faire cohabiter tant de gens que l’on dit séparés. Combien nous avons ouvert un petit coin de l’ULB au reste de la société.
Pour protester contre cette mise en demeure, nous appelons à un rassemblement ce dimanche à 19h à la Maison Etudiante afin de discuter ensemble des perspectives et moyens de poursuivre cette expérience.
Nous terminerons la soirée, pour ceux qui le souhaite, par des jeux de sociétés. Opposons la joie et la rage à l’autorité verticale.

SQUAT TOUJOURS
ZAD PARTOUT
LA MAISON ETUDIANTE VIVRA


Rdv à partir de 18h au 50 avenue Franklin Roosevelt.


publié le 7 juillet 2018

copyleft Copyleft Indymédia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.
Top