Gilets jaunes : Feluy is burning

https://wlibertaire.net/2018/11/gilets-jaunes-feluy-is-burning/

gilets jaunes feluy

Le mouvement des gilets jaunes, née en fRance contre la hausse des taxes sur le carburant se répand aussi depuis lors en belgique. De nombreux blocages de sites pétrolier ont lieu, principalement en wallonie.

Un mouvements hétérogènes

Ce mouvement est très hétérogène et il est de ce fait difficile à situer. Néanmoins on ne peux nier qu’une rage, une révolte spontanée est en train de s’exprimer. Il serait navrant de n’en retenir que les tentatives de récupération par l’extrême-droite (qui ne semble par ailleurs pas prendre) ou certains faits intolérable de racisme et d’homophobie qui ont eu lieu dans quelques endroits de france. Il ne s’agit nullement de minimiser la gravité de ces faits mais il ne faut pas pour autant résumer tout le mouvement à cela. Un mouvement si large et extérieur aux microcosmes militants comprend forcements des personnes aux idées diamétralement opposées. Il y a donc dans ce mouvement, certaines personnes avec qui nous n’avons rien à partager MAIS il y aussi des individues sincérement révolté.e.s avec qui l’on pourrait tisser des liens, des complicités.

Des individus qui elleux aussi ont envie de tout renverser, qui elleux aussi ont compris que les flics défendaient les intérêts de Total, de la bourgeoisie et de son gouvernement et non ceux des précaires. Certain.e.s parlent des grèves de 61 et rêvent même de révolution..

Répression et révolte à Feluy

Lundi soir, la police était intervenu contre le blocage du site Total de Feluy.

Suite à cela un des gen.te.s ont décidé de ne plus se laisser faire, de ne pas se laisser écraser par la matraque policière. S’en est suivi 2 nuits d’affrontements avec la police et de barricades. Du rarement vu dans nos contrées.

Ce soir la police bloque totalement l’accès au site Total de Feluy. Mais les gilets jaunes locaux n’ont pas pour autant dit leur dernier mots… Des personnes se sont d’abord rassemblé face au par à conteneur à Seneffe (non loin de Feluy) puis ont installé un barrage filtrant à Houdeng.

Médias et politicien.ne.s jouent à la division

On a pu voir, en plus d’une hostilité clair de certain.e.s envers le bras répressif de l’état, une même hostilité envers ses officines de propagandes que sont les médias traditionnels.

Et il y a de quoi, une fois de plus, afin de décrédibiliser et d’affaiblir, média et politiques jouent à leur petit jeu favori la division entre les bon.ne.s et le mauvais.es. Avec d’un côté (selon le média/politicien.ne.s sa varie bien entendu, ielles ne savent visiblement pas se mettre d’accord) les méchant.e.s, les casseur.euse.s, les “probables extrêmistes-gauches”(un “sociologue” sur rtl), voir selon Jan Jambon des anarchistes et les gentil.e.s manifestant.e.s qui ont elleux un message à porter. Vidant par la même occasion les actions des premièr.e.s de tout leur sens. Alors que répliquer à la répression policière, c’est porter un message. Un message qui ne leur plait de toute évidence pas et c’est logique. C’est se positionner contre elleux, c’est dire on ne se laissera plus faire. Ça peut aussi exprimé un ras-le-bol de respecter leurs lois qui nous écrasent, nous appauvrissent, nous enferment. Un ras-le-bol de manifester en respectant leurs régles, bien dans le clous et n’ayant pour seul réponse un bon vieux “cause toujours”.

Néanmoins quelques très rares témoignage paru dans les médias mainstream semblent montrer que même parmis celleux qui ont choisi.e.s des moyen d’action pacifique, certain.e.s ne se laissent pas dûper et ne veulent pas de cette division et ça, c’est beau !

Solidarité avec les personnes arrêté.e.s

Au moins 30 personnes ont été arrêté.e.s judiciairement, soyons prêt.e.s à la soutenir face à cette infâme répression que l’on ne connait que trop bien.


publié le 10 décembre 2018

copyleft Copyleft Indymédia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.
Top