Une femme tuée et 25 blessés dans la bande de Gaza par l’Etat fasciste

Les assassins ont à nouveau frappé : une Palestinienne a été tuée alors qu’elle manifestait pacifiquement pour la liberté à Gaza, et 25 autres manifestants, dont un journaliste ont été blessés, ce vendredi à Gaza.

"L’armée israélienne a assassiné ce vendredi 11 janvier 2019 une Palestinienne de Gaza âgée de 43 ans, et a blessé 25 autres personnes -bilan provisoire- par des balles réelles", nous écrit Ziad Medoukh.

"Ces Palestiniens, ajoute-t-il, manifestaient pacifiquement près des zones tampon imposées par les forces de l’occupation israélienne sur les frontières de la bande de Gaza".

Durant cette 42ème "Marche du Retour", qui a rassemblé des milliers de Palestiniens enfermés dans le grand camp de concentration de Gaza, les soldats de l’armée coloniale ont également visé une ambulance palestinienne, en la canardant de grenades lacrymogènes, indique l’agence Maan News


publié le 12 janvier 2019

copyleft Copyleft Indymédia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.
Top