RSS articles
Français  |  Nederlands

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

250 personnes devant le Consulat pour la libération de Bahar Kimyongür

posté le 26/11/13 par le CLEA Mots-clés  répression / contrôle social 

COMMUNIQUÉ DU CLEA

Ce lundi 25 novembre, dès 17 heures, de nombreux sympathisants se sont rassemblés devant le Consulat d’Italie à Bruxelles.

Il y a de quoi : la détention de Bahar à la prison de Bergame risque, en effet, de durer.

Pour plusieurs raisons. Si Federico Romoli (l’avocat italien de B. Kimyongür) a pu s’entretenir le matin-même avec le juge chargé de l’affaire, il apparaît toutefois que cette entrevue a tourné court : à l’exception du mandat Interpol, le juge ne disposerait présentement –pour entreprendre son instruction– d’aucunes pièces supplémentaires. Qu’elles soient relatives au mandat d’amener activé par la Turquie, ou qu’elles concernent les jugements (prononcés aux Pays-Bas et en Belgique) innocentant notre ami des accusations portées contre lui par Ankara.

De surcroit, en Italie n’existe pas la possibilité de mise en liberté conditionnelle (qu’elle soit avec ou sans caution)... Dans le moins pire des scénarios, le juge pourrait cependant intimer des arrêts domiciliaires (ce qui signifie l’obligation pour Bahar de trouver un hébergement dans le pays et d’y rester, dans l’attente d’un jugement sur le fond).

On le voit, les nouvelles ne sont pas bonnes et confirment ce que l’on appréhendait : les différents Etats appartenant à l’Union européenne, au lieu d’annuler purement et simplement un mandat d’arrêt déjà désavoué judiciairement, continuent d’en tenir compte. Une manière de se soumettre aux injonctions d’un pays à qui l’on refuse, par ailleurs, l’adhésion parce que les libertés fondamentales y sont régulièrement violées.

Madrid : jugement en attente. Milan : instruction en attente.

Deux exemples d’un même scandale.

Face à un tel affaissement démocratique, à nous d’organiser la mobilisation la plus large, la plus efficace.

Jean Flinker,
membre du Comité pour la liberté d’expression et d’association

www.leclea.be


posté le  par le CLEA  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.