RSS articles
Français  |  Nederlands
mardi 2 mars 2021
20h00 - Apéro-débat en ligne | Prison : le travail à la peine posté le  - Agenda
mercredi 3 mars 2021
18h30 - Dettes coloniales, réparations et reconnaissances posté le  - Agenda
samedi 6 mars 2021
12h00 - [LILLE] APPEL NATIONAL contre les violences policières posté le  - Agenda
dimanche 7 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
lundi 8 mars 2021
17h00 - Rassemblement de soutien à Julian Assange acte 101 posté le  - Agenda
dimanche 14 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
dimanche 21 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
lundi 26 avril 2021
10h00 - Formation : « Medic tout terrain », près de Bure posté le  - Agenda - 3 commentaires

50 ANS D’IMMIGRATION MAROCAINE

posté le 10/04/14
lieu : La Maison du Livre asbl
adresse : 28 rue de Rome, 1060 Saint-Gilles, Bruxelles

02/543.12.20
info@lamaisondulivre.be
Mots-clés  histoire / archive 

Éternels sujets, ou citoyens ?

• Mardi 13 mai à 20h

À l’occasion de la résidence du journaliste Ali Amar à Bruxelles nous vous proposons,
en marge des célébrations du cinquantenaire de l’immigration marocaine en Belgique,
une soirée consacrée aux rapports entre le Royaume marocain et ses émigrés depuis trois générations. Depuis la disparition de Hassan II, le style de contrôle de la diaspora par le gouvernement de Mohammed VI a changé. Il reste que 7% du PIB du Maroc proviendraient encore des transferts des Marocains Résidents à l’Étranger comme les considère Rabat. Et que Bruxelles, ville européenne où la communauté
d’origine marocaine est la plus dense, est aussi la capitale de tous les lobbies, donc une place de choix pour défendre, par exemple, la vision d’un Maroc en voie de démocratisation.

Avec nos invités, nous débattrons d’un pan peu connu de notre histoire commune. Une histoire de non-dits et de mots qui sentent le soufre : Mahkzen, amicales, double allégeance, entrisme... et permettent de comprendre, peut-être, certaines bizarreries diplomatiques qui perdurent entre la Belgique et le Maroc...

Avec :

Ali AMAR est co-fondateur du Journal, hebdomadaire marocain indépendant qui a cessé de paraître pour des raisons politiques et financières. Auteur de Mohammed VI : Le grand malentendu et de Paris-Marrakech : Luxe, pouvoir et réseaux avec Jean-Pierre Tuquoi, chez Calmann-Lévy, il réside actuellement à Bruxelles dans le cadre de l’International Cities of Refuge Network, à l’invitation et avec le soutien de l’ASBL Passa Porta.
Malika ES-SAIDI a écrit pendant quatre ans dans la presse francophone au Maroc, ainsi qu’en tant que correspondante de Jeune Afrique. De retour à Bruxelles, elle a travaillé comme journaliste indépendante pour Le Journal du Mardi, Le Soir et TelQuel, avant de se lancer dans la réalisation audiovisuelle.
Sam TOUZANI est auteur, metteur en scène et comédien. Féministe, laïque engagé, militant des droits humains, il vient de reprendre Gembloux, avec Ben Hamidou, sur les tribulations d’un tirailleur marocain pendant la Seconde Guerre mondiale.

La rencontre sera animée par Baudouin LOOS, du journal Le Soir.

P.a.f. : 4 euros, 2,5 euros étudiants et chômeurs, entrée libre pour les sans-papiers.

Un partenariat entre la Maison du Livre et le Centre régional du Libre Examen.


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
ali-amar-paris-m(...).jpg

Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.