RSS articles
Français  |  Nederlands

Action directe pour le boycott d’Israël

posté le 11/12/17 Mots-clés  antifa  luttes sociales  solidarité  action  réflexion / analyse 

A l’occasion du sommet Européen sur les migrations, le premier ministre européen israelien, Benjamin Nethanyhu, a été invité par Federica Mogherini, la haute représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, afin de participer « à un échange de vues informel avec les ministres de l’Union européenne en marge du conseil des Affaires étrangères. »

Qu’on ne se trompe pas, il s’agit bien pour l’UE et les Etats membres de profiter de l’expertise en terme de sécurité et de répression d’un Etat colonial qui impose une occupation militaire et est coupable de nettoyage ethnique en Palestine depuis 1948. Israël est devenu pour un grand nombre d’Etats une référence en terme de politique migratoire raciste et violente. Au delà de l’homme politique et de la politique coloniale dont Benjamin Nethanyhu est le nom, l’invitation d’un représentant coupable, entre autres, de l’expension des colonies et du massacre de plus de 2000 personnes durant l’opération "Bordure Protectrice" en été 2014, est un crachat à la figure de toutes les victimes des frontières, en Europe comme en Palestine.

Afin de protester contre cette invitation d’une part mais aussi contre l’ensemble de la politique israélienne, nous avons décidé de promovoir la campagne de boycott d’Israël (1) un peu partout dans Bruxelles.
Face à la propagande israélienne et la criminalisation de notre mouvement (2), tenir la ligne du boycott est primordiale. La campagne Boycott.Désinvestissements.Sanctions d’Israël reste l’arme la plus pertinente, en Europe, afin de faire pression sur le regime Israélien et un message de solidarité aux victimes du sionisme, en Palestine.Le boycott d’Israël est une réponse collective puissante et indispensable pour la chute du régime d’apartheid en Palestine.

Nous exigeons (3) :
- la fin de l’occupation et de la colonisation de toutes les terres arabes et le démantelment les Mur en Cisjordanie et à Gaza
- la Reconnaissance des droits fondamentaux des citoyens palestiniens d’Israël à une complète égalité,
- le Respect et la garantie du droits des réfugiés palestiniens à recouvrer leurs maisons et leurs biens comme le stipule la résolution 194 de l’ONU

La solidarité est notre arme.

1.BDS : https://www.bdsfrance.org/qui-sommes-nous/charte-de-la-campagne-bds-france/
2.criminalisation de BDS : https://www.bdsfrance.org/category/criminalisation-de-bds/
3.APPEL DE LA SOCIÉTÉ CIVILE PALESTINIENNE
https://www.bdsfrance.org/qui-sommes-nous/appel-de-la-societe-civile-palestinienne/


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article

Commentaires

Les commentaires de la rubrique ont été suspendus.