RSS articles
Français  |  Nederlands
lundi 8 mars 2021
17h00 - Rassemblement de soutien à Julian Assange acte 101 posté le  - Agenda
samedi 13 mars 2021
dimanche 14 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
dimanche 21 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
lundi 26 avril 2021
10h00 - Formation : « Medic tout terrain », près de Bure posté le  - Agenda - 3 commentaires
10h00 - Formation : « Medic tout terrain » posté le  - Agenda

Action en solidarité avec le FAU d'Allemagne à Bruxelles à la Fondation Heinrich Böll

posté le 03/09/13 par Vrije Bond België
lieu : Heinrich Böll Foundation, office
adresse : Rue d’ Arlon 15, 1050 Bruxelles
Mots-clés  action  luttes sociales  solidarité 

Salut,

ce jeudi, le 5 septembre, de 10 à 11 hr. le Vrije Bond België (syndicat anarcho-syndicaliste) organise une "picket" à Bruxelles à la Fondation Heinrich Böll (Rue d’Arlon 15 à 1050 BxL)en solidarité avec les camerades de FAU en Allemagne :

Le syndicat Allemand anarcho-syndicaliste "FAU" (Freie Arbeiter Union) est en conflit avec le bureau scientifique du partie politique " Die Grünen"(Parti eco-vert), le "Heinrich Böll Foundation".
Malgré le fait que "Die Grünen" s’oppose contre Outsourcing et le travail temporaire, le HBF utilise des agences ou les employées sont payé moins que le salaire minimum !

Les travailleurs dans l’agence voudrait changer cette situation en s’organiser dans le syndicat anarcho-syndicaliste FAU, et ils ont collectivement demandé des meilleures conditions au HBF.

Le HBF a décidé de ne pas relever leurs demandes, mais de carrement changer d’agence, et les camarades du FAU était sans travail d’un moment à l’autre !

Pour cette raison le FAU nous appelle à participer à une semaine d’action internationale !

Pour plus d’infos, voyez sur :
http://www.fau.org/artikel/art_130822-233702 (en Anglais)
ou sur
http://www.fau.org/artikel/art_130822-231929 ( en Allemand)

Venez tous pour montrer notre solidarité avec les camarades en Allemagne !

Organisé par le Vrije Bond België (www.vrijebond.org)


posté le  par Vrije Bond België  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
fau.jpg

Commentaires
  • le texte du flyer, en Néerlandais :

    Hey Heinrich Böll Foundation , stop met het gebruik van tijdelijke werkkrachten, en neem diegenen die jullie hebben buitengeschopt weer aan !

    Vandaag, donderdag 5 september, zal de Berlijnse arbeidsrechtbank uitspraak doen in het door FAU-leden in Berlijn aangespannen proces tegen de Heinrich Böll Foundation.

    Wat is er aan de hand ?

    De Heinrich Böll Foundation is nauw gelieerd met de Groene Partij van Duitsland, Die Grünen, een partij die claimt tegen outsourcing en tijdelijk werk te zijn.

    Dat blijkt een farce te zijn als je kijkt naar praktijken van de Heinrich Böll Foundation :

    Tijdelijke werkkrachten verdienen er minder dan wanneer zij rechtstreeks in dienst zouden zijn genomen en er wordt een "verdeel en heers" politiek bedreven ten koste van de werknemers, door de duidelijke scheiding tussen vaste contracten en en tijdelijke contracten.

    En nadat de tijdelijke werkkrachten van een uitzendbureau in Berlijn, dat door de heinrich Böll Foundation werd gebruikt zichzelf begonnen te organiseren,en collectief en solidair om betere verloning en arbeidsomstandigheden vroegen, werd hun hele uitzendbureau gewoon buiten de deur gezet, en een ander, meer "gewillig" uitzendbureau in de arm genomen !

    Al jarenlang zijn outsourcing en vooral uitzendkrachten een favoriet instrument van de Duitse bazen om druk te zetten op de beroepsbevolking ,haar arbeidsrechten te verkleinen en te beknibbelen op de lonen.

    Zowel die Grünen als de Heinrich Böll Foundation hebben in de op dit moment lopende verkiezingscampagne in Duitsland herhaaldelijk en publiekelijk kritiek geuit op de huidige onzekere arbeidsmarkt en opgeroepen tot het optrekken van het minimumloon naar 8,50 euro / uur.

    Maar de Heinrich Böll Foundation maakt ondertussen zélf gebruik van outsourcing en tijdelijke werkkrachten voor schoonmaak, catering en event management, en dragen dus zelf actief bij aan de precaire arbeid !

    Sommige van hun uitzendkrachten ontvangen niet eens het minimumloon waar diezelfde Grünen en de Heinrich Böll Foundation dus wél voor zeggen te staan !

    De bij de FAU Berlijn aangesloten werknemers die deze schandalige gang van zaken afgelopen Mei openbaarden, zijn dus collectief hun baan en inkomen kwijt door de schandalige houding van de Heinrich Böll Foundation, en Die Grünen !

    De anarcho-syndicalistische vakbond FAU (Freie Arbeiter Union) roept daarom op tot een internationale actieweek van 2 september - 9 september 2013 : Tegen outsourcing en de anti-vakbondshouding van de Heinrich Böll Foundation en de politieke partij "die Grünen" !

    In Duitsland kunnen werkgevers normaal gesproken werknemers niet zo makkelijk ontslaan, maar dankzij het gebruik maken van Outsourcing en werknemers via uitzendbureaus aan te huren kan de Heinrich Böll Foundation dit wél zonder meer doen !

    Hun mentaliteit brengt ons terug naar de 19e eeuw : Als de tijdelijke werkkrachten hun stem verheffen, nemen we gewoon een ander uitzendbureau !

    Wij zeggen dat wat de Heinrich Böll Foundation doet gelijk staat aan een onacceptabele anti-syndicale houding en eisen dat ze de buitengesmeten werknemers terug aannemen, met vaste contracten !

    Wij als Vrije Bond België leden verklaren ons solidair met de getroffen kameraden in Duitsland, en zullen niet rusten totdat aan hun eisen is voldaan !

    De Heinrich Böll Stichting heeft kantoren in veel steden over de hele wereld.... laat hen weten wat je van hun houding denkt !

    Enkele leden van de Vrije Bond België <<www.vrijebond.org> ; >>

  • et en Français... plus ou moins... :-)

    Pour en finir avec la sous-traitance à la fondation des « Verts » allemands « Heinrich Böll » ! Pour la réintégration de tous les salariés !

    Bien que, au niveau politique, la fondation allemande « Heinrich Böll » soit proche du parti Bündnis 90 / Die Grünen (les Verts), elle utilise, en contradiction avec les positions publiques de ce parti, la sous-traitance et l’intérim depuis des années. En conséquence, les salariés concernés touchent un salaire inférieur à ce qu’ils gagneraient s’ils étaient embauchés directement, et l’ensemble du personnel est divisé. Certains salariés se sont syndiqués, et ont alors été licenciés. Nous appelons à une semaine d’action internationale contre la sous-traitance et la répression antisyndicale à la fondation écologiste « Heinrich Böll ».

    En Allemagne, depuis des années, la sous-traitance, et tout particulièrement l’intérim, sont couramment utilisés pour mettre les salariés sous pression, pour contourner leurs droits et pour diminuer les salaires. Publiquement, le parti écologiste-vert et la fondation « Böll » critiquent la précarisation croissante des conditions de travail ; dans leur campagne électorale actuelle, ils revendiquent un salaire minimum – jusqu’ici inexistant– de 8,50 euros par heure. Cependant, la fondation « Böll » profite depuis des années de la précarisation : en sous-traitant le nettoyage, la restauration et la gestion des conférences, et en favorisant par-là l’emploi précaire – certains des salariés travaillant chez « Böll » ne gagnent même pas le montant du SMIC revendiqué.

    Après que certains d’entre eux se sont syndiqués à la FAU Berlin et ont (depuis le mois de mai) fait connaître cette situation scandaleuse, ils ne sont plus employés (depuis le mois d’août) par la fondation « Böll » qui, elle, a simplement engagé une autre entreprise de sous-traitance. En Allemagne, il n’est normalement pas possible de licencier comme cela des salariés ; mais grâce à la sous-traitance, cela ne pose pas de problème à la fondation « Böll » : ceux qui résistent peuvent être tout simplement remplacés. La FAU Berlin considère que le comportement de la fondation « Heinrich Böll » est tout simplement antisyndical et revendique la réintégration des salariés sur la base d’un CDI respectant les conventions collectives.

    C’est pourquoi nous appelons à une semaine d’action internationale du 2 au 9 septembre 2013 ! La fondation « Heinrich Böll » a plusieurs bureaux à l’étranger, comme à Bruxelles, Prague, Varsovie, Belgrade et Moscou (cf. http://boell.org/web/364.html). Exigez de la direction de la fondation « Heinrich Böll » la réintégration de tous les salariés ! Suite à la plainte de l’un d’entre eux, une audience se tiendra au Tribunal du Travail de Berlin le 5 septembre : la fondation « Heinrich Böll » doit abandonner sa politique de sous-traitance et réembaucher ce salarié dans le cadre de la convention collective !

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.