RSS articles
Français  |  Nederlands

Alerte nosocomiale

posté le 10/02/17 par P Mots-clés  luttes numériques / internet  luttes sociales  médias 

Puisque modération a priori veut dire censure de toutes les opinions qui divergent de celles des modos de ce site Nantes indymedia org (par exemple les idées révolutionnaires pré-modernes), je poste ce commentaire ici, en réponse au communiqué de revendication (pour 5 livres volés à Marseille) et les menaces d’égorgement.

Bonsoir,

Pour information :

- le "sourire kabyle", c’est l’égorgement...

- khamsa fi aïnik : on use encore et toujours de la formule péjorative mais pittoresque : « khamsa fi aïnik » qu’on peut traduire par « cinq dans ton œil », c’est-à-dire les cinq doigts prêts à s’enfoncer dans les yeux de l’ennemi. Ou alors l’expression, « khemousse alik », « cinq sur toi », qui est, dans ce cas, une protection souhaitée par une personne amie. Cela prouve que malgré le délaissement de la khamsa, symbole matériel protégeant du mauvais œil, il reste toujours la croyance superstitieuse qui s’y rapporte.

***

j’ai lu et relu ce livre, il ne contient absolument aucune forme de racisme, aucune affirmation allant dans ce sens, et au contraire une trame qui vise à proposer une opposition au racisme sous toutes ses formes, même lorsque des anti-racistes dérivent sur des discours culturalistes, nationalistes, républicains et parfois homophobes et racistes entre communautés. On peut critiquer son contenu, ce que je me garderai de faire en compagnie de gens qui veulent en égorger d’autres.

Par rapport à l’égorgement, j’ai choisi mon camps il y a longtemps, c’est celui des villageois égorgés pour rien pendant la guerre civile en Algerie, et dont le sang a éclaboussé certains d’entre nous, immigrés algériens de première ou deuxième generation. Si vous souhaitez parler en notre nom, je ne vous dirais pas ce que l’on fait des égorgeurs quand on est algérien et révolutionnaire. Ce sont des choses, quand on les fait vraiment, on ne les annonce pas sur indymedia comme des boloss. Mais ce serait dommage d’en arriver là.

C’est triste que la politique soit devenue uns simple masse de calomnies et de vocabulaire accusatoire et moral, ici, en mode gros bras décérébrés et virilistes. J’espère franchement que tout le monde ignorera ces menaces ridicules, qui ne sont le fait que de deux ou trois extrémistes isolés et fascinés par la violence physique (des autres) et affrontant leur peur de la conflictualité avec une grossièreté qui trahit leur peur flagrante.

De plus les montées d’enchères verbales et (maintenant) virtuelles de ce type finissent toujours par retomber sur ceux qui les lancent. A Marseille aussi, beaucoup de monde commence à en avoir marre de vos méthodes de petits dealers déclassés et vos pratiques d’intimidation permanente.

En attendant, j’appelle les modérateurs d’indymedia Nantes, avec tout mon respect, à prendre la mesure de la poubelle que sont en train de créer ces accusations de racisme à l’emporte pièce, pour tous et toutes ou presque, et qui contribuent également à banaliser les propos racistes et à stériliser la critique du racisme.

Merci pour votre attention,

Vive l’anarchie.


posté le  par P  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article

Commentaires

Les commentaires de la rubrique ont été suspendus.