RSS articles
Français  |  Nederlands

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Angststrategie in de gesloten centra.Stratégie de la peur dans le centre fermé de Bruges.

http://www.gettingthevoiceout.org/strategie-de-la-peur-dans-le-centre-ferme-de-bruges-greve-de-la-faim-suspendue-solidarite/

Stratégie de la peur dans le centre fermé de Bruges. Grève de la faim suspendue. Solidarité.

Les femmes qui avaient entamé une grève de la faim le 7 mai au centre fermé de Bruges, ont suspendu leur action ce 9 mai suite à des pressions importantes de la direction.

Elles demandaient de rencontrer des journalistes pour dénoncer leur enfermement et leurs conditions de détention : La direction leur a dit qu’il était interdit de parler à des journalistes, ceci pour leur « sécurité », et que d’importantes représailles auraient lieu si elles bravaient cette interdiction.
Elles ont choisi d’interrompre leur action suite à ces menaces mais restent très solidaire entre elles.

Elles ont très peur d’une mise au cachot, de représailles de l’Office des Étrangers en ce qui concerne leur dossier personnel, d’expulsions « surprises », ce qui est quotidien dans le centre : elles sont appelées chez l’assistante sociale qui leur annonce un vol pour le lendemain, puis directement mises au cachot sans pouvoir prévenir leur avocat ou leur co détenues.
Ainsi une dame congolaise a été amenée et expulsée sous escorte il y a deux jours dans le secret total. Elle avait une audience devant le conseil du contentieux cette semaine. Son avocat n’a pas été mis au courant de cette nouvelle tentative d’expulsion et n’a pas pu faire de recours.

Un groupe d’activistes est venu ce 8 mai crier leur solidarité devant le centre au son de Samba et de « Liberté » au moment où elles étaient dans le préau. Très vite elles ont été ramenées dans leur chambre, le personnel leur expliquant que c’était pour leur « sécurité ». Cette petite démonstration leur a fait beaucoup plaisir. Elles ne savaient pas que des personnes de l’extérieur se battaient contre ces prisons et elles ont été très heureuses de l’apprendre.

http://www.gettingthevoiceout.org/angststrategie-in-de-gesloten-centra-hongerstaking-opgeschort-solidariteit/

Angststrategie in de gesloten centra. Hongerstaking opgeschort. Solidariteit.

De vrouwen die op 7 mei een hongerstaking waren begonnen in het gesloten centrum van Brugge, hebben na zware druk van de directie hun actie opgeschort op 9 mei.

Ze hadden gevraagd om journalisten te ontmoeten om hun opsluiting en hun leefomstandigheden aan te klagen, maar de directie antwoordde hen dat het verboden was om met journalisten te praten, en dit omwille van hun “veiligheid”, en dat er zware consequenties aan verbonden waren als ze dit verbod niet in acht zouden nemen.

Door deze bedreigingen verkozen ze om hun actie te onderbreken, maar ze blijven onderling solidair.

Ze zijn zeer bang voor opsluiting in het cachot, voor represailles van Vreemdelingenzaken in hun individuele dossier, en voor “verrassings”deportaties. Dat laatste is dagelijkse kost in de gesloten centra : ze worden bij de sociaal assistent geroepen die hen een vlucht voor de volgende dag aankondigt, waarna ze direct in het cachot worden opgesloten zonder dat ze hun advocaten of medegevangenen kunnen inlichten. Zo werd twee dagen geleden een Congolese dame in alle stilte onder escorte uitgezet. Ze zou een zitting voor de Geschillencommissie deze week gehad hebben. Haar advocaat was niet op de hoogte gebracht van deze nieuwe uitzetting en heeft geen beroep kunnen instellen.

Een groep actievoerders is op 8 mei hun solidariteit komen betuigen voor het centrum op het moment dat de vrouwen zich op de binnenplaats bevonden. Zeer snel werden ze weer naar hun kamer gebracht met hun “veiligheid’ als voorwendsel. Deze steunbetuiging heeft de vrouwen veel plezier gedaan. Ze wisten niet dat mensen van buitenaf zich verzetten tegen de gesloten centra, en ze waren erg blij om dit te vernemen.


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.