RSS articles
Français  |  Nederlands

Appel à venir vivre sur le terrain du Keelbeek - Oproep om op het terrein van de Keelbeek te komen leven

posté le 26/02/15 par vrij Keelbeek libre ! Mots-clés  répression / contrôle social  alternatives  logement / squats / urbanisme  agriculture  ZAD du Keelbeek 

[FR]

Keelbeek : une moitié du terrain clôturé, deux moitiés plus vivantes que jamais…

Appel à venir vivre sur le terrain du Keelbeek !

Au Keelbeek, là où le gouvernement espère construire la plus grosse prison du pays, environ 9 hectares de terres arables et de nature ont été clôturés le 19 février. Cette clôture pourrait signer l’arrêt de mort de tout ce qui vit sur cette partie du terrain. C’est sans compter la volonté croissante de riverains, de citoyens, d’associations toujours plus nombreuses de faire vivre le Keelbeek ! Nous sommes POUR un projet de vie à Haren, CONTRE le projet mortifère de mégaprison qui porte un futur sans avenir.
Le Keelbeek, terrain de 18 ha de nature préservée à Haren dans le nord de Bruxelles, est menacé à très court terme par la construction d’une mégaprison de 1.200 détenus, hommes, femmes et jeunes. La procédure avance très rapidement, les enquêtes publiques et commissions de concertation auront lieu au printemps, le début des travaux est prévu pour mi mai 2015. Environ la moitié du terrain vient d’être clôturée, devenant ainsi inaccessible, alors que la délivrance des permis d’urbanisme et d’environnement na pas encore eu lieu. Par ailleurs, comme tant d’autres (Uplace), ce mégaprojet soulève la question du caractère démocratique et transparent des procédures et du financement. Construire une nouvelle prison, qui aggrave les problèmes et n’en résout aucun, bétonner des terres potentiellement nourricières : nous n’acceptons pas ce futur ! Agissons ensemble contre la destruction évitable de ce terrain !

Nous, habitant-e-s et ami-e-s de la ZAD du Keelbeek, vous appelons à venir occuper le terrain avec nous !

Rejoignez-nous aux côtés de la ZAD (zone à défendre) du Keelbeek et de ses activités agricoles ! Depuis août 2014, des personnes font vivre ce lieu. L’hiver est passé, c’est maintenant le moment de préparer les plantations et les installations des beaux jours : on a besoin de monde ! Il y a des permanences 7 jours sur 7, des chantiers et ateliers tous les weekends. L’accès est facile (10 minutes en train depuis la gare du Nord, voir plan sur le blog), des lieux sont prévus pour y dormir (amenez votre sac de couchage). S’installer, faire connaissance avec les chèvres, chercher les œufs des poules, cultiver les potagers, agrandir le verger et les habitations : tout est à créer, tout est possible… Bienvenue à toutes et à tous !

17, 18 et 19 avril, weekend d’actions et de festivités à l’occasion de la journée internationale des luttes paysannes

Vous pouvez aussi :
- Soutenir cet appel à venir vivre au Keelbeek en le diffusant largement dans tous vos réseaux et médias
- Venir nous rendre visite et profitez de cette nature préservée
- Participer aux nombreuses et réjouissantes activités qui ont lieu sur le Keelbeek et y organiser les vôtres, ainsi que des actions de soutien décentralisées
- Fournir du matériel pour les constructions et les plantations
- Réagir lors des enquêtes publiques et des commissions de concertation de ce printemps
- Acheter la ZADinneke, notre exquise bière de soutien
- Soutenir financièrement la mobilisation et les frais des actions en justice en faisant un don au collectif vrije Keelbeek libre ! Compte Argenta BE21 9731 2423 4503,
- Vous abonner à la liste d’envoi pour recevoir les annonces des activités du Keelbeek, ...

Non au bétonnage des terres, quelles qu’elles soient !
Non à la construction de nouvelles prisons !
L’union fait la force. Vive le Keelbeek libre !

Collectif vrije Keelbeek libre !
haren.luttespaysannes.be - keelbeek (at) sdu.collectifs.net

[VL]

Keelbeek : de helft van het terrein omheind, de twee helften meer levend dan ooit...

Oproep om op het terrein van de Keelbeek te komen leven !

Op de Keelbeek, waar de regering de grootste gevangenis van België hoopt te bouwen, zijn op 19 februari ongeveer 9 hectaren landbouwgrond en natuur ingesloten met een omheining. Deze omheining kan het doodvonnis betekenen van alle leven op dit deel van het veld. Maar dat is dan zonder rekening te houden met de groeiende bereidheid van bewoners, burgers en verenigingen om de Keelbeek te doen leven ! Wij zijn VOOR een levend project in Haren, en TEGEN het dodelijke project van de mega-gevangenis zonder toekomst.

De Keelbeek, een terrein van 18 hectaren ongerepte natuur in Haren, in het Noorden van Brussel, wordt op korte termijn bedreigd door de bouw van een mega-gevangenis voor 1.200 gedetineerde, mannen, vrouwen en jongeren. De procedure vordert zeer snel, een openbaar onderzoek en de overlegcommissies vinden plaats in het voorjaar, het begin van de werken is gepland voor half mei 2015. Ongeveer de helft van het terrein werd pas omheind en is daardoor nu ontoegankelijk, dit terwijl er nog geen stedenbouwkundige- of milieuvergunning afgeleverd werd. Bovendien stelt zich bij dit mega project, net zoals bij de vele andere (Uplace), de vraag hoe democratisch en transparant het proces en de financiering verlopen. De bouw van een nieuwe gevangenis, die de problemen verergert en niets oplost, potentieel vruchtbare bodem betonneren : zo’n toekomst aanvaarden we niet ! Laat ons samen handelen tegen de vermijdbare vernietiging van dit terrein !

Wij, bewoners en vrienden van de ZAD van de Keelbeek,
roepen jullie op om het terrein mee te komen bezetten !

Kom ons vervoegen op de ZAD (zone à défendre - te verdedigen zone) van de Keelbeek en haar landbouwactiviteiten ! Sinds augustus 2014 blazen mensen leven in deze plek. De winter is voorbij, het is nu de tijd om de aanplantingen en installaties voor de mooie dagen voor te bereiden : we hebben iedereen nodig ! Er zijn 7 dagen op 7 permanenties en elk weekend zijn er workshops en werven. De toegang is eenvoudig (10 minuten met de trein van aan het Noordstation, zie plan op de blog), er is plaats om te slapen (breng uw slaapzakken mee). Je er installeren, kennismaken met de geiten, eieren zoeken, moestuinieren, de boomgaard en de bewoning uitbreiden... het kan er allemaal, alles is te creëren... Iedereen is welkom !

17, 18 en 19 april, weekend van acties en festiviteiten
ter gelegenheid van de Internationale Dag van de Boerenstrijd

Jullie kunnen ook :
- Deze oproep, om op de Keelbeek te komen leven, ondersteunen door hem onbeperkt te verspreiden in al uw netwerken en media,
- Ons komen bezoeken en genieten van de ongerepte natuur,
- Deelnemen aan de talrijke en leuke activiteiten die plaatsvinden op de Keelbeek en er de jouwe organiseren, maar ook gedecentraliseerde ondersteunende acties organiseren.
- Zorgen voor bouwmaterialen en plantgoed,
- Reageren op de openbare onderzoeken en overlegcomités van dit voorjaar,
- Lekkere ZADinnekes kopen, ons exclusieve bier ter ondersteuning, via zadinneke(at)collectifs.net,
- Financiële ondersteuning bieden voor de mobilisatie en de gerechtskosten, door een gift te doen aan aan het Collectief Vrije Keelbeek Libre ! Argenta rekening BE21 9731 2423 4503
- Je abonneren op de mailinglijst om de aankondigingen van de activiteiten op de Keelbeek te ontvangen, ...

Neen aan het betonneren van de gelijk welke grond !
Neen aan de bouw van nieuwe gevangenissen !
Eendracht maakt macht. Leve de vrije Keelbeek !

Collectief Vrije Keelbeek Libre !
haren.luttespaysannes.be - keelbeek(at)sdu.collectifs.net


posté le  par vrij Keelbeek libre !  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
14122014.jpg
patates_12.jpg

Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.