RSS articles
Français  |  Nederlands
vendredi 26 février 2021
15h00 - Rassemblement Une Seule Solution : La Régularisation ! posté le  - Agenda
dimanche 28 février 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda - 1 commentaire
13h30 - Balade technopolice : cartographions la surveillance ! posté le  - Agenda
lundi 1er mars 2021
17h00 - Rassemblement de soutien à Julian Assange acte 100 posté le  - Agenda
samedi 6 mars 2021
12h00 - [LILLE] APPEL NATIONAL contre les violences policières posté le  - Agenda
lundi 8 mars 2021
lundi 26 avril 2021
10h00 - Formation : « Medic tout terrain », près de Bure posté le  - Agenda - 3 commentaires

Appel des jeunes comédiens à la manifestation

posté le 12/12/13
lieu : Ministère de l'Emploi
adresse : Rue Ernest Blérot 1, 1070 Bruxelles
Mots-clés  action  luttes sociales  économie 

« NO CULTURE »

Dans le contexte général d’austérité imposé aux citoyens belges, le secteur de la Culture est à nouveau la cible de mesures révoltantes.

Madame De Coninck, ministre de l’emploi, s’apprête à entériner un arrêté royal qui va purement et simplement empêcher des centaines de jeunes artistes formés dans les écoles supérieures d’exercer leur métier.

En effet, les conditions d’accès au chômage pour les artistes sont en passe d’être durcies de manière drastique.

D’une part, la hausse du montant du salaire minimum journalier (dans le cadre de la règle du cachet) engendre une augmentation du nombre de jours à prester pour prétendre aux allocations de chômage en tant qu’artiste.

D’autre part, les conditions d’accès à la protection de l’intermittence (« statut d’artiste ») sont également durcies, alors même qu’elle n’offrait jusqu’ici aux artistes qu’une situation sociale déjà très précaire.

La réalité de terrain du travail artistique rend indispensable la protection de l’intermittence !

Lui porter atteinte, c’est engendrer la déprofessionnalisation des générations à venir, et par conséquent empêcher le renouvellement de l’offre artistique en Belgique.

Cela revient à considérer que la société belge peut, à terme, se passer de l’apport singulier des artistes.

Ce durcissement législatif s’inscrit dans une logique d’extinction programmée du secteur culturel. Au delà de nos vocations personnelles, c’est de la place de l’art et de la culture au coeur de notre démocratie qu’il s’agit.

C’est pourquoi nous exigeons un gel de la réforme, qui devrait entrer en vigueur le 1er janvier prochain, afin que toute décision soit prise en concertation avec les travailleurs du secteur culturel.

Notre combat s’inscrit dans un combat plus large : celui de la défense des acquis sociaux et de la protection d’une jeunesse en voie de paupérisation.

Afin que notre voix soit entendue, NOUS APPELONS A LA MOBILISATION :

- De tous les TRAVAILLEURS DU SECTEUR CULTUREL, ARTISTES ET TECHNICIENS qui voient leur intégrité et leur travail entravés de toutes parts.

- De tous les ETUDIANTS, victimes d’un contexte socio-économique qui rend leur entrée sur le marché du travail de plus en plus difficile ;

- De tous les ENSEIGNANTS qui oeuvrent en vain à la formation d’une jeunesse sans futur.

Manifestons contre l’ineptie consternante de l’arrêté royal de Mme De Coninck, contre la division du secteur culturel, et contre la précarisation de la jeunesse !

Tous ce VENDREDI 13 à 13h devant le bureau de Mme De Coninck !


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.