RSS articles
Français  |  Nederlands

Bâtiment Réquisitionné - 38 rue de Koninck, Molenbeek

posté le 29/01/21 par campagne de réquisition solidaire Mots-clés  logement / squats / urbanisme  luttes sociales 

Les pouvoirs publics ne s’occupent pas de la question du logement ? Occupons !

Nouvelle réquisition solidaire aujourd’hui, vendredi 29 janvier, et nouveau témoignage de la quantité absurde et indécente de bâtiments vides à Bruxelles.

Grâce à la quatrième ouverture de cette campagne de réquisition, les solutions de relogement continuent pour 200 personnes migrantes sur le point de se faire expulser de chez elles à Jette et pour d’autres qui dorment à la rue, mais la question reste toujours la même : qui s’organise pour le droit au logement ?

Les pouvoirs publics semblent incapables de garantir le droit au logement, et pourtant, de nombreux bâtiments publics sont vides. C’est la région qui est propriétaire du bâtiment occupé, de 12.000m2, situé au 38 rue de Kokinck. A travers Citydev (son bras armé immobilier), dont les stratégies font la part belle à la spéculation immobilière et aux partenariats public-privé, elle se fait actrice de la gentrification. Laisser de tels batiments vides, c’est choisir de laisser des gens dormir à la rue.

Nous ne pouvons accepter ni le non ni le mal-logement. De même, nous ne pouvons accepter de vivre dans des villes dont les habitant∙es sont chassé∙es pour laisser la place aux plus aisé∙es. Nous ne pouvons accepter que la précarité immobilière s’aggrave encore.
Nous revendiquons que les espaces disponibles soient utilisés pour que les personnes puissent se loger ! Une nouvelle fois, une maison et des papiers pour toutes et tous !

NL

Overheidsinstanties die zich niet bezig houden met de woningnood ? Wij bezetten !

Een nieuwe solidariteitsvordering vandaag, vrijdag 29 januari, en een nieuw bewijs van de absurde en onfatsoenlijke hoeveelheid leegstaande gebouwen in Brussel.

Dankzij de vierde actie van deze vorderingscampagne worden er herhuisvestingsoplossingen geboden aan 200 migranten die op het punt staan uit hun huis te worden gezet in Jette en voor anderen die op straat slapen, maar de vraag blijft dezelfde : wie organiseert zich voor het recht op huisvesting ?

De overheid lijkt niet in staat het recht op huisvesting te garanderen, en toch staan veel openbare gebouwen leeg. Het is de regio die eigenaar is van het bezette gebouw van12.000 m2, gelegen te 38 Koninck straat. Via Citydev (zijn vastgoedtak), waarvan de strategieën gericht zijn op publiek-private partnerschappen die vastgoedspeculatie in de hand werken, middenklasse woningen die na 20 jaar worden vrijgegeven aan de markt, en service gerichte economische activiteiten in de armste buurten, treedt de regio op als een agent van gentrificatie. Dergelijke gebouwen leeg laten staan is ervoor kiezen om mensen op straat te laten slapen.

Wij kunnen geen dakloosheid of slechte huisvestiging accepteren. Evenzo, kunnen we niet toezien dat we leven in steden waar de huidige bewoners worden verdreven om plaats te maken voor de beter gesitueerden. Wij kunnen niet aanvaarden dat de huisvestingsonzekerheid nog groter wordt.

Wij eisen dat de beschikbare ruimte zal worden gebruikt om in te wonen ! Nogmaals, een huis en papieren voor iedereen !


posté le  par campagne de réquisition solidaire  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
crs.jpg

Commentaires
  • MISE A JOUR
    La situation se porte bien ! La police est présente en petit nombre et les négociations ont commencées et nous pouvons d’ores et déjà rester jusqu’à lundi. Le bâtiment est énorme, des mètres et des mètres carrés inoccupés. Notre communiqué a été lu aux voisins qui nous ont réservé un accueil curieux et sympathiques. N’hésitez pas à venir !

    UPDATE
    Het gaat goed ! De politie is in kleine aantallen aanwezig en de onderhandelingen zijn begonnen. Het gebouw is enorm, meters en vierkante meters onbezet. Ons communiqué werd voorgelezen aan de buren die ons nieuwsgierig en vriendelijk verwelkomden. Aarzel niet om te komen !

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)