RSS articles
Français  |  Nederlands

"C’est pour notre bien" "T’is voor ons goed"

Collaboration entre l’ Office des Étrangers et un bourgmestre
Publié le 11 avril 2015 par admin - Read this post in English, Nederlands

08/04/2015 : Ils s’aiment et ils attendent un heureux événement. Ils ont décidé tout naturellement de se marier. La date est fixée au 17/04/2015. Ils sont convoqués à la commune pour une “interview” ce matin du 08/04/2015 à 9 heures.
Dans la rue près de l’hotel communal, une voiture banalisée s’approche d’eux, avec gyrophare. Quatre hommes en civil sortent et prennent le futur marié. Ils l’emmènent et disparaissent.
La femme, très choquée, va voir le bourgmestre :
Oui, le bourgestre admet qu’il a participé à cet « enlèvement », mais que c’était pour son bien et « pour éviter qu’elle fasse une bêtise ».
La dame a 39 ans, a déjà une gamine de 5 ans (qui a assisté à l’enlèvement de son second papa) et nous dit qu’elle est assez grande pour prendre ses décisions et que ces décisions lui appartiennent
Personne ne veut lui dire où ils ont emmené son futur mari. Son délit : pas de papiers !

Eh oui les identifications et les collaborations s’installent, les camps sont la et les avions sont prêts, tout cela “pour notre bien”

http://www.gettingthevoiceout.org/collaboration-entre-l-office-des-etrangers-et-un-bourgmestre/

Collaboratie tussen Vreemdelingenzaken en een burgemeester
Posted on april 11, 2015 by admin - Read this post in English, Français

08/04/2015
Zij zijn verliefd en zij is in in verwachting… Ze besloten heel vanzelfsprekend om te trouwen. Dat moest gebeuren op 17 april. Zij werden opgeroepen in het gemeentehuis op 8 april om 9 uur voor een “interview”.
Op straat naast het gemeentehuis stopt een anonieme wagen met lichtsignaal. Vier mannen in burger komen uit de wagen, grijpen de man vast en verdwijnen met hem.
De dame gaat in shock naar de burgemeester.
Inderdaad, zegt hij haar, hij heeft meegewerkt aan deze “kidnapping”, maar “dat was in haar belang, om haar te beletten een stommiteit te doen”.
De dame is 39 jaar, zij heeft al een dochter van 5 jaar (die getuige was van de kidnapping van haar tweede vader) en ze zegt ons dat ze oud en wijs genoeg is om zelf beslissingen te nemen en dat die beslissingen haar en alleen haar toebehoren.

Niemand wil haar zeggen waar haar toekomstige echtgenoot zich bevindt. Zijn misdrijf : geen papieren !

Eh Ja, de identificaties en de collaboraties zijn aan de gang, de camps zijn daar , en de vliegtuigen staan klaar, dit alles “in ons belang”


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.