RSS articles
Français  |  Nederlands

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

[CAS - NoBorder] 2 procès, 1 soirée de soutien, des entre-aides multiples

posté le 13/11/13 par comité de soutien Mots-clés  répression / contrôle social  No Border  sans-papiers  solidarité 

Deux procès intentés par les forces de l’ordre à l’encontre d’activistes qui luttent contre les politiques xénophobes menées par nos Etats contre les migrants « sans-papiers » auront lieu les 20 et 27 novembre prochain au palais de justice de Bruxelles.

Le 20 novembre aura lieu l’appel du procès dit « NoBorder » intenté à l’encontre de deux activistes ayant participé à une manifestation devant le camp pour étrangers (centre fermé) 127bis à Steenokkerzeel durant le NoBorder en septembre 2010.

Le 27 novembre aura lieu l’appel du procès intenté contre 6 militants du Comité d’Actions et de Soutien (collectif constitué autour de deux occupations par des migrants « sans-papier » sur le campus du Solbosch, ULB, en 2008-2009) pour avoir perturbé une conférence des différents partis libéraux sur le site de Tour et Taxi lors du mouvement national d’occupations mené par des personnes « sans-papiers » en 2009.

Ces deux procès, comme bien d’autres, sont la manifestation concrète d’une volonté politique de casser ces mouvements de lutte. Cette stratégie d’isolement et d’essoufflement a lieu au moment où les conséquences meurtrières des dispositifs européens de lutte contre les migrations (traques, rafles, camps pour étrangers, militarisation des frontières extérieures, exploitation des travailleurs clandestins, remise en cause du droit d’asile, durcissement des politiques d’accueils, criminalisation des citoyens bi-nationaux, criminalisation des communautés tziganes, islamophobie, ...) sont remise en cause par de nombreux citoyens qui n’attendent plus l’appui des gouvernements ou des associations gouvernementales pour agir.

C’est pourquoi il nous a semblé nécessaire de mettre sur pied une soirée de soutien pour renforcer les liens là où les procédures judiciaires voudraient nous voire courber l’échine et fermer nos gueules.

Cette soirée aura lieu le samedi 16 novembre dès 19H au croisement de la rue des Coteaux et de la rue Van Hoorde à Schaerbeek. Non seulement nous n’allons pas nous taire mais nous allons ouvrir nos voix à d’autres voix, ouvrir nos gestes à d’autres gestes.
Nous allons marcher avec nos compagnons afghans qui luttent avec une détermination dont nous avons beaucoup à apprendre pour obtenir une protection légitime que les conventions internationales appellent le « droit d’asile ».
Nous allons crier avec le comité Ali Aarrass pour sortir notre co-citoyen des prisons marocaines en exigeant de notre gouvernement qu’il assume ses responsabilités en traitant chaque citoyen à Egalité. Et avec Ali Aarrass nous allons crier contre tous les dispositifs de ségrégations qui font que certains d’entre nous sont discriminés à l’embauche, contrôlés au faciès, disqualifiés dans leurs paroles et dans leurs résistances, mis en difficultés pour faire venir leur famille, ...
Nous allons assainir les champs de l’agro-industrie avec le Field Liberation Movement en détruisant les semences transgéniques qui font un (im)monde dans lequel les entreprises sélectionnent les semences en fonction de leur profit tout en s’accaparant les terres.
Nous allons aller devant les prisons avec le Secours Rouge car nous avons appris de nos luttes qu’un Etat de droit n’est jamais une protection contre l’enferment et la criminalisation des militants politiques, car nous avons appris que les lois d’exceptions ne sont pas une dérive de nos « démocratie » mais qu’elles en sont le fond obscure.

Cette soirée festive et impertinente n’est qu’un moment parmi d’autres pour rendre possible la rencontre entre des fronts de luttes hétérogènes qu’aucune cause transcendante ne doit venir étouffer dans leur diversité.
Nous aurons la chance d’écouter Fred des Terrils (Homme Orchestre, alliant blues-rock-chanson-ukulélé-techno du futur)
ainsi que Hydra (groupe de rap Arabo Andalou, dialectique, apatride, rythmique et mélodique rendant sensible aux peuples du versant oublié de l’Europe) qui avait mis le feu à la commémoration de Semira Adamu en septembre dernier.
Des prises de paroles du collectif des Afghans, du comité Ali Aarrass, du Field Liberation Movement, du Secours Rouge, du réseau NoBorder ainsi que du CAS auront lieu.
Un stand permettra à ceux qui le désirent de prendre des informations plus précises sur ces différents front pour, qui sait, tisser de nouvelles alliances aventureuses.

Nous ne cherchons pas à établir un front commun mais à tisser un réseau d’entre-aides multiples au sein d’une politique antagoniste pour des coalitions à venir.

Soyez les bienvenus !

19H : repas
20H15 : prises de parole (collectif des Afghans, comité Ali Aarrass, FLM)
20H45 : concert de Fred des Terrils (https://www.facebook.com/lesterrils)
21H15 : prises de parole (Secoure Rouge, NoBorder, CAS)
21H45 : concert de Hydra (http://hydra.propagande.org)
22H45 : DJ. N.D.C.

Comité de soutien aux inculpés du CAS et du NoBorder

http://comitedesoutienbxl.blog.com


posté le  par comité de soutien  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
tract-cas.jpg

Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.