RSS articles
Français  |  Nederlands

COP 21 ET ALORS ...

posté le 29/11/15 par Albert Mots-clés  répression / contrôle social  COP 21 

Rentrant d’une chaîne humaine, chaleureux Ersatz à la marche pour le climat « interdite » pour cause de manque d’effectifs policiers (sommet européen oblige), plusieurs considérations chamboulent l’esprit .

Donc ce 29 novembre 2015, veille du début officiel de la grand-messe climatique nommée COP 21, faute de pouvoir marcher à Paris, nous allions marcher à Ostende, reine des plages, quoi que, bof, faut avouer, avec tout le respect que j’ai pour Arno, que c’est quand même pas la ville la plus représentative en termes de combats... Donc nous allions nous concentrer à Ostende, face (non pas contre terre - à ce stade) mais à la mer, nous allions dire à tous ces « représentants » qui discutaillent à Paris, que nous, ben nous on veut que ça change !

Oui, je sais bien, ces représentants ne nous représentent pas ; c’est bien la raison pour laquelle nous devons nous manifester nous-même ! Manifester ? Vous avez dit manifester ? mais quel mot terroriste que voilà ! Vous n’allez quand même pas « manifester » alors que les « grands » de cette Europe forteresse se réunissent pour se mettre d’accord sur le sort qu’ils vont réserver aux migrants, réfugiés ou autres personnes déplacées ? Un sommet à Bruxelles tout exprès pour ça, si si les « grands » vont en discuter : mais mon bon monsieur, vous n’imaginez pas que nous puissions absorber toutes ces personnes ?!! La Turquie, il est vrai en accueille beaucoup beaucoup, (près de 2 millions – pour 74,9 millions d’habitants –, suivie par le Liban où se sont réfugiés 1,1 million de Syriens) - mais pour qu’elle les « garde » au chaud chez elle, faut quand même casquer voyons ! Parce que nous, pauvres Européens on sait pas la-contre, on préfère payer qu’accueillir. Ouais, mais ces Turcs, ils en veulent à notre argent : une aide financière (pour prendre en charge ces réfugiés ; au moins 3 milliards d’euros, par an ; et aussi pour équiper les douaniers et acheter des bateaux gardes-côtes). En plus ils veulent même rouvrir les négociations pour leur admission au sein de l’Union européenne. Parce que vous savez, il est bien connu que la Turquie fait partie de l’Europe même si la plus grande partie de son territoire se trouve en Asie…
Donc j’en reviens à mes moutons, ben oui, vous n’avez pas remarqué comme le Belge moyen (et sans doute tout l’Européen moyen) est un mouton ? Il accepte donc tout ce qu’on lui impose. Il se sent tellement en sécurité quand l’État lui impose la présence de forces de l’ordre et militaires dans les rues, ou qu’il impose la fermeture de musées. Mais ohhhh miracle, la veille de l’ouverture du marché de Noël, ben on peut à nouveau aller acheter… Les pauvres commerçants ont déjà assez subi les revers de ces mesures de « sécurité ». Comme si la veste que vous vouliez acheter la semaine dernière vous ne l’achèterez pas la semaine prochaine ?… et quoi, aurions-nous moins bouffé ?
Mais je m’égare..., donc, les moutons ont non seulement accepté mais salué la présence de toues ces forces (je dis bien forces) de l’ordre (je dis bien ordre) qui les « rassurent » ! No comprendo !
Parallèlement Francken annonce aux Afghans, comme il l’avait fait aux Irakiens, qu’ils ne sont pas les bienvenus, Jambon annonce qu’il va « nettoyer » Bruxelles (si rappelez-vous Molenbeek est une commune bruxelloise), parce que chez ces gens là, Monsieur, il fait propre !

Mais à nouveau, je m’égare, tiens n’y aurait-il pas un lien quelque part ? Climat, fric, entreprises, money money, guerres pour le fric, vente d’armes, personnes en danger fuyant leur région ? Ah si, il y a bien un lien, mon cerveau ne me joue pas des tours.

Donc aujourd’hui à Bruxelles, au moins 4000 (semi) non-moutons aurons bêlé leur refus aux du système actuel, système capitaliste dans toute sa splendeur dont nous en attendons la décadence pour retrouver l’espoir.


posté le  par Albert  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • 8 décembre 2015 10:36, par ...

    n’attendez donc pas sa décadence pour retrouver l’espoir...
    c’est l’erreur de générations de militants/contestataires.

    il ne s’effondrera pas seul, ce système capitaliste,
    mais se contente de débarquer les indésirables et de durcir les règles du jeu.

    Une bonne partie (une majorité ?) des gens/moutons le connaissent bien,
    s’ils n’émergent pas c’est justement parce qu’ils attendent la décadence pour retrouver l’espoir et avec l’espoir, la parole et les actes.

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.