RSS articles
Français  |  Nederlands

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Caisse de solidarité pour les émeutier.e.s ?

posté le 06/12/14 Mots-clés  solidarité 

C’est une question que je lance pour tenter d’ouvrir le débat.

Que faire avec les arreté.e.s du 6 novembre ? Que faire avec les futurs arreté.e.s lors des prochaines mobilisations ? Il est clair que la solidarité doit s’exprimer pour celles et ceux qui sont victimes de la répression policière et qui font face à des procédures judiciaires. Comment se comporter avec la personne qui a par exemple allumé le feu dans une bagnole d’un habitant du quartier ? Lui dire ’bien fait pour ta gueule, tu t’es fait chopée, paye et va en taule !’ ? L’idée c’est quoi, faire du cas par cas ? Du style : eux ce sont des pacifistes on veut bien les soutenir mais par contre ceux qui ont jetés des pavés ils avaient qu’a ne pas en lancer et ne pas se faire choper. En clair : où commence et où s’arrete la solidarité ?

Je finirai sur une note musicale : https://www.youtube.com/watch?v=U3wWJ7Bi3FA


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • 8 décembre 2014 10:12, par Kidam

    Et si, contrairement aux précautions d’usage, une caisse de solidarité partait du présupposé que l’adversaire commun, dans ce genre de situation, est la police et sa justice, que toute personnes inquiétée sera dès lors — a priori — soutenue, et que toutes les autres considérations seront mise en confrontation au-delà de cette solidarité première.
    Autrement, c’est considérer, aux côtés de l’adversaire, que la personne mérite que la justice s’occupe de son cas.

    Essayons-ça, juste pour voir.
    Cela promet d’être bien plus intéressant que les disqualifications préalables.

  • 10 décembre 2014 04:42, par anon

    assez d’accord avec le commentaire precedent !

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.