RSS articles
Français  |  Nederlands

Calais : planning concentrationnaire implacable

posté le 20/02/16 par miluskaya Mots-clés  répression / contrôle social  No Border  sans-papiers  solidarité  Calais 

Lundi 29 février : l’expulsion d’une partie de la jungle a commencé à grand coups de CRS armés de lacrymos et prêts à les dégainer... [Lire ici ou dans les actualités de Qwant], hier le 2 mars, l’expulsion se poursuit. Vous pouvez voir des images prises par le collectif de migrants photographes "Jungleye", bon le lien est sur fessebouk, sorry. Ecoutez "Jungalaradio". CE SOIR à 20h (3mars) rassemblement à la BOURSE

En 1 an, le nombre de migrantEs présentEs à Calais avait presque triplé. DE 2300 en octobre 2014, on en comptait en octobre 2015 près de 6000. Ici, début février, un nouveau comptage a fait état de 3700 personnes.
Dans le même temps, les gendarmes et CRS ont quasiment doublé d’effectifs. De 225 gendarmes et 440 CRS, on est passé de 525 gendarmes et 600 CRS après la visite du Ministre de l’Intérieur français Cazeneuve en octobre dernier. Tout ça pour une ville de seulement 75 000 habitantEs.

Fin mars 2015, les migrantEs ont été concentrés sur un terrain à l’écart de la ville, où s’est rapidement construit le plus gros bidonville de France. Rapidement des infrastructures se sont mises en place, plus de 2000 cabanes ont été construites. La Jungle de Calais comprend aujourd’hui 2 écoles, un centre pour les femmes, un autre pour les jeunes, une bibliothèque, de nombreux lieux de rencontre, un centre d’aide juridique, une infirmerie, restaurants, barbier, plusieurs lieux de culte (voir destruction de l’église le 1er fév), et même un théâtre (où des acteurs du célèbre Globe de Londres sont venus récemment jouer Hamlet de Shakespeare).

Le 11 janvier dernier, un camp de containers a été construit au centre du bidonville dont l’objectif est "d’accueillir" 1500 migrantEs. 125 containers, parfois empilés les uns sur les autres, chacun numéroté, qui nous rappellent de singuliers baraquements très en vogue en Pologne à une certaine époque. Le camp est entouré de grilles et pour y accéder, il faut poser sa main sur un drôle d’appareil de reconnaissance palmaire. Inutile de dire que cet inquiétant dispositif biométrique rebute quelque peu les migrantEs à intégrer le camp, d’autant plus que son constructeur est un ancien officier des renseignements militaires. Douze personnes par container de 14m2, cela ne fait pas beaucoup de place par humainE... [Voir les images de ce camp ici]

Pour construire ce camp concentrationnaire, il a fallu déplacer 500 familles qui avaient leur baraquement sur place, et ceci à coup de bulldozer...

Le 12 février dernier,la préfète du Pas-de-Calais, Fabienne Buccio, a annoncé la destruction de la moitié de la surface du bidonville, pour mettre la pression sur les migrantEs d’intégrer le camp de containers que ça leur plaise ou non. Cela concerne un bon millier de personnes qui verront détruire le baraquement qu’ils ont souvent construit eux-mêmes, et très probablement plus confortable que le mètre-seize qui leur sera alloué dans le camp.

Il s’agit de la première étape visant à éradiquer complétement le bidonville, et marquant une nouvelle ère de contrôle bien inquiétante. Centre d’Accueil Provisoire (CAP) (le nom officiel de ce camp de containers) ou Centre d’Accueil et d’Orientation (CAO) (ailleurs en France, ouverts en octobre 2015) seront les seules options pour les migrantEs présentEs à Calais. Citons ici les propos ambigus de Natacha Bouchart, maire de Calais "Il faut sortir les parasites de la lande".

Suite à "L’appel de Calais", une pétition demandant de meilleurs conditions pour les migrantEs signée par plus de 44 000 personnes - notamment afin que cessent les multiples agressions physiques dont souffrent les migrantEs , une nouvelle pétition pour s’opposer à la destruction du bidonville est aujourd’hui en cours de récolte de signatures.
Du côté anglais aussi aujourd’hui une pétition interpelle David Cameron pour lui demander de faire pression pour que ne soit pas détruite la jungle de Calais.
Le texte "La jungle et la ville" écrit par 2 cinéastes explique pourquoi la destruction de la jungle n’est pas une solution.

Actualités sur https://passeursdhospitalites.wordpress.com/ /// https://calaismigrantsolidarity.wordpress.com/


posté le  par miluskaya  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
04-7.jpg
2015-09-21-bulld(...).jpg
calais01.jpg
12687911_1043281(...).png

Commentaires
  • 9 mars 2016 10:20, par Albertine

    Soutenez les militants en grève de la faim à Calais !
    calaishungerstrike2016blog.wordpress.com

    Aujourd’hui est le 7iême jour de grève de la faim pour les militants
    iraniens à Calais. Ils restent forts même si leur condition physique
    devient inquiétante. Il y a maintenant neuf personnes en grève de la
    faim : deux ont rejoint le mouvement cet après-midi. Ce qui amène le
    nombre totale de personnes ayant été en grève de la faim à douze. Trois
    ont arrêté suite à différentes raisons personnelles, mais le groupe
    reste déterminé à faire tout ce qui est nécessaire pour être entendu.

    Leurs exigences sont :

    1. Nous exigeons des autorités françaises que l’appel (pour
    contester l’expulsion de la zone sud de la jungle de Calais)
    soit entendu urgemment par la Cour Européenne des Droits de
    l’Homme et que l’expulsion de la jungle de Calais soit
    suspendue jusqu’à ce que les procédures légales soient
    terminées.
    2. Nous voulons l’arrêt de l’expulsion de la jungle par la
    force.
    3. Nous voulons l’arrêt de l’utilisation de gaz lacrymogène
    dans la jungle.
    4. Nous voulons l’arrêt des attaques par les fascistes.

    Soutien qu’ils ont demandé :
    - Faire que les médias mondiaux soient vigilants.
    - S’assurer que le message atteigne les personnes qui ont le pouvoir et
    la responsabilité d’agir.
    - Réaliser cela par l’action politique en solidarité avec eux.

    Pour plus d’information au sujet de la grève de la faim en cours à
    Calais, voir calaishungerstrike2016blog.wordpress.com

    Calais Migrant Solidarity :
    > Please share and publish.
    > If there could be translation into french tonight would be great so we can
    > share the blog address on french sites too.
    >
    >
    > *Support the activists on hunger strike in Calais !*
    > calaishungerstrike2016blog.wordpress.com

    > Today is the 7th day that Iranian activists are on hunger strike in Calais.
    > They are remaining strong even if their physical conditions are becoming
    > worrying. There are now 9 people on hunger strike : 2 more only joined this
    > afternoon. This brings the total number who have been on hunger strike to
    > 12. Three have stopped due to different personal reasons, but the group
    > remains determined to do all it takes to become heard.

    > Their demands are :
    >
    > 1. We request to the French authorities that the appeal [to contest the
    > eviction of the south area of the jungle in Calais] is heard urgently
    > before the European Court of Human Rights and that the eviction of the
    > Calais jungle is suspended until all legal proceedings are concluded.
    > 2. We want the end of the forced eviction of the jungle
    > 3. We want an end of the use of tear gas in the jungle
    > 4. We want an end of the attacks by fascists

    >
    > Support they have requested :
    >
    > - Make the world’s media pay attention
    > - Make sure the message reaches those with power and responsibility to
    > act
    > - Do these things through political actions in solidarity with them

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.