RSS articles
Français  |  Nederlands

Campagne de Soutien au Bataillon International de Libération au Rojava

posté le 16/02/16 par rojava.xyz Mots-clés  action  luttes sociales  répression / contrôle social  alternatives  antifa  Peuples natifs 

1.300€ de dons ont déjà été convertis en divers produits Celox (sachets de poudres, "seringues" remplies et pansements traités). Pour participer vous aussi à cette campagne, n’hésitez pas à faire un virement ou à utiliser l’outil en ligne "Leetchi".

En tout : 2.400€ (hors Litchee) ont déjà été récoltés, 500$ ont été remis au Bataillon International de Libération, 1.300€ convertis en Celox. En plus de cela, la campagne sur Leetchi a recueilli 390€ en 24h.

Toutes les infos sur www.rojava.xyz

Au coeur du Moyen-Orient, les populations du Rojava se sont soulevées contre les forces réactionnaires qui oppressent la région depuis des décennies. Après avoir libéré le Rojava de Daesh, les habitants du Rojava et les nombreux révolutionnaires étrangers qui sont venus les soutenir inquiètent à présent les impérialistes américains et l’OTAN, ainsi que les régimes réactionnaires et fascistes du Moyen-Orient : la Turquie, l’Arabie Saoudite et l’Iran. Tous à présent interviennent par bombardements ou ingérence, reproduisant les stratégies qui ont abouti à la création de nombreux groupes islamistes comme Daesh, Al Qaïda ou Al Nosra, des golems qui ont échappé au contrôle des pays capitalistes qui les ont façonnés.

Que ce soit par les attentats meurtriers, par les bombardements de civils, par les arrestations massives de militants révolutionnaires, par les attaques permanentes contre les guérillas populaires ou par les marchandages capitalistes, les ennemis du peuple ont bien du mal à arrêter la lutte de libération qu’ont entreprises les populations du Rojava, du Kurdistan et de tout le Moyen-Orient, et particulièrement les femmes armées du Rojava qui sont le pire cauchemar des islamistes.

Après s’être entourée de ses alliés habituels et historiques : USA, OTAN, Union Européenne, ONU, social-démocrates et régimes réactionnaires, la Turquie a entrepris une large campagne de répression à travers les territoires kurdes en Turquie, en Irak et en Syrie, avec pour objectif prioritaire de saboter les ambitions révolutionnaires des peuples opprimés du Rojava.

Aidons le Bataillon International de Libération qui regroupe des combattants communistes, anarchistes et antifascistes venus défendre le Rojava dans l’esprit des Brigades Internationales de l’Espagne de 1936. Apportons leur un soutien politique et matériel en finançant des pansements hémostatiques. 60% des blessés par balle meurent d’hémorragie en attendant d’être pris en charge : ces pansements stoppent l’hémorragie rapidement et coûtent 40$ l’unité.

Soutien à la lutte pour la révolution des peuples du Rojava et d’ailleurs, contre les islamistes, les USA, l’OTAN et les états réactionnaires !

Toutes les infos sur www.rojava.xyz


posté le  par rojava.xyz  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
rojava_banneer_w(...).png

Commentaires
  • 17 février 2016 07:01, par Vieux Sympathisant de la Gauche communiste internationaliste

    Ah bon ! Il y aurait des « ambitions révolutionnaires » au Kurdistan ??? Où ça ? Lesquelles ?

    L’implication des grandes puissances montre clairement que la Syrie est l’enjeu d’un combat impérialiste de grande ampleur, et il n’y est aucunement question de quelque révolution que ce soit !

    Le texte est d’ailleurs plus que discret sur les soutiens impérialistes des Kurdes, ceux-là même qui leur ont permis de reprendre Kobané, par exemple, ou ceux qui s’opposent à la Turquie dans la région, comme la Russie - qui n’est même pas mentionnée, hasard… - ou l’Iran, qui est bien entendu derrière tous les groupes qui s’affrontent à la Turquie…

    Bref, nous avons là l’habituel tissu de mensonges qui constitue la propagande de tous les États, tous aussi impérialistes les uns que les autres : soutenez-moi contre mes ennemis, ceux que je combats sont pires !

  • 17 février 2016 17:39, par réponse au (trop ?) vieux sympathisant

    Qu’il y ait des ambitions impérialistes en Syrie est l’évidence même - et c’est d’ailleurs exposé dans ce texte.
    C’est un tel embrouillaminis d’enjeux et d’ambitions impérialistes que, quoique l’on fasse ou quoique l’on ne fasse pas, une initiative (ou abstention) favorisera tel agenda impérialiste et contrariera tel autre.
    Poser la question sous cet angle est une pure impasse - un délice pour troll.

    Le peuple du Rojava a réalisé, dans des conditions difficiles, des progrès considérables en matière d’auto-organisation, de libération de la femme, de justice sociale etc. Alors il n’y a sans doute pas de quoi satisfaire le purisme de l’ultra-marxisme qui semble écrire de la planète Mars. Mais dans les conditions objectives d’un Moyen-Orient partagé entre états "modernes" dictatoriaux, états monarchistes réactionnaires, jihad médiéval et expéditions impérialistes, le Rojava est le seul espace ouvert à la libération sociale, nationale, féministe.

    Alors soit on le défend, soit là, vraiment, on joue le jeu de toutes les réactions.

  • ni état turc, ni proto état islamiste, ces gens luttent contre bien des choses

  • C’est bien le discours de tous les opportunistes, au sens trivial comme politique, de venir nous dire que « bien sûr, tout n’est pas parfait, mais il y a des choses bien qui se font et il faut les soutenir ». Les réformistes de tout poil, les staliniens, toutes les « Gauches » de la planète nous sortent le même refrain !

    Malheureusement, à la fin de ce genre de discours, il ne reste que les illusions perdues dès qu’on se retrouve face à la réalité, et là, elle est simple : d’« auto-organisation » il n’y a jamais eu, vu qu’il y a l’État capitaliste kurde derrière tout ce qui se passe au Rojava, la « justice sociale » est un très joli mot surtout très vide de sens dans un pays en guerre, et de « libération de la femme » il y a surtout l’obligation d’aller au front comme tout le monde pour la partie féminine de la population ! Voilà la réalité de ce que 17h39 essaie de nous vendre !

    Le « purisme » dont m’accuse ce commentaire n’est rien d’autre qu’un attachement aux principes, et parmi ceux-ci, il y a le vieux mot d’ordre marxiste dont j’aimerais savoir en quoi il serait dépassé : Prolétaires de tous les pays, unissez-vous ! À bas la guerre ! Défaitisme révolutionnaire ! Les prolétaires n’ont pas de patrie !

    La libération nationale est un mythe, et en ce qui concerne les prolétaires elle a toujours été un mensonge ! Quant à la « libération sociale et féministe », dans une société de classe où existe l’exploitation et qui de toute façon ne peut être détruite au niveau de la nation, elle est un mensonge et c’est tout ! Le discours qui soutient ces calembredaines a toujours été celui des Staliniens, on sait donc d’où 17h39 nous sort ce tissu de mensonges !

    Je ne vois de toute façon pas en quoi on joue le jeu de la réaction en dénonçant tous les ennemis du prolétariat et de la révolution ! Parce qu’il est très clair que le jour où il y aura au Rojava une révolution prolétarienne, une vraie, cherchant à renverser l’État et la classe dominante, l’État kurde fera comme tous ses confrères : il tirera dessus ! Dès que la bourgeoisie kurde qui tire les ficelles du PKK et du PYG se sentira en danger face aux exploités, elle n’hésitera pas à réprimer les révolutionnaires avec la dernière des sauvageries, et on verra alors que que valent les discours sur « la libération sociale, nationale, féministe » des marchands d’illusions réformistes et staliniens !

    Tiens, j’aimerais savoir ce qu’il adviendrait dès aujourd’hui au Rojava des révolutionnaires qui appelleraient au défaitisme révolutionnaire et à renverser l’État kurde… juste pour que la démarcation entre révolutionnaires et « réactionnaires » soit bien claire…

  • en terme d’illusions perdues, la gauche communiste sait de quoi elle parle ...

  • Qu’ils sont vains ces donneurs de leçons qui ne trouverons jamais aucune expérience concrète digne d’eux (et je parle de vraie expérience, ayant pu se donner les moyens de la durée sur quelques années, pas les foirages-qui-auraient-pu-si)

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.