RSS articles
Français  |  Nederlands
dimanche 7 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
lundi 8 mars 2021
17h00 - Rassemblement de soutien à Julian Assange acte 101 posté le  - Agenda
samedi 13 mars 2021
dimanche 14 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
dimanche 21 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
lundi 26 avril 2021
10h00 - Formation : « Medic tout terrain », près de Bure posté le  - Agenda - 3 commentaires

[Cinéma d’Attac] Next Stop Utopia

posté le 05/10/18
lieu : Cinéma Aventure
adresse : 57 Rue des Fripiers, Bruxelles-Ville

02 219 92 02
info@cinema-aventure.be
Mots-clés  alternatives  économie  projection / débat / concert 

Le Cinéma d’Attac présente

NEXT STOP UTOPIA
un film de Apostolos KARAKASIS

DÉTERMINATION, intelligence, vision politique..., mais aussi jovialité, solidarité, humour, ouverture d’esprit : c’est un concentré de l’Humanité à laquelle on aspire.

Telle une épopée grecque, voici le récit de l’entreprise Vio.Me à Thessalonique. Sans dieux ni déesses, ses travailleurs ont refusé la logique d’un capitalisme mondialisé, n’acceptant pas d’abandonner leur usine.

DVio.Me était une filiale florissante du groupe Philkeram-Johnson, le plus important producteur de matériaux de construction en Grèce. Chez Vio.Me, on fabriquait des colles industrielles ainsi que des dissolvants. Mais en 2011, la maison-mère décide de déposer le bilan et de fermer l’usine : elle suspend le paiement des salaires, et met les travailleurs en « arrêt de travail forcé » sans leur verser les indemnités dues. Ceux-ci se retrouvent avec à peine 359 euros d’allocations mensuelles.

Le syndicat ouvrier de Vio.Me va alors mener une résistance acharnée, fonder une coopérative ouvrière et reprendre la production avec pour slogan « Vous ne le pouvez pas ? Nous le pouvons ! »... Vio.Me est, aujourd’hui, un site qui se réinvente au sein d’une économie dévastée par les mesures d’austérité frappant durement le pays. Mais grâce à un choix ambitieux (mais réfléchi) de bouleversement des rapports de travail au sein de l’entreprise, la coopérative a réussi à engager de nouveaux travailleurs. Et des réseaux de distribution se sont tissés à travers toute l’Europe pour permettre la distribution des produits issus de cette usine désormais autogérée.

Pour autant, le modèle n’est pas la solution miracle : les travailleurs –qui poursuivent la production– ont un statut précaire, et l’occupation des bâtiments reste « illégale ».

La projection sera suivie d’un débat avec
- Fotoula IOANNIDIS (militante grecque)
- Carine ROSTELEUR (Secrétaire régionale « CGSP-ALR »)

L’Aventure
Galerie du Centre, 57 rue des Fripiers à Bruxelles
[entre la Monnaie et l’arrière de la Bourse]
http://www.cinema-aventure.be/

Attac-Bruxelles 1
bxl1[chez]attac.be - http://bxl.attac.be - tél : 0494 808 854


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.