RSS articles
Français  |  Nederlands

Comme un hiver glacial qui s’annonce.

posté le 19/11/15 par Monica Lewhisky Mots-clés  répression / contrôle social  réflexion / analyse  veiligheids / terrorisme  COP 21 

Ce matin, notre cher premier ministre s’est réveillé et n’a rien trouvé de mieux que de nous foutre la journée en l’air avec un discours bizarre, ou il prône l’unité nationale contre le terrorisme, alors qu’il convoquait une séance plénière exceptionnelle à la Chambre. Lire le discours dans l’intégralité dans le fil d’infos du Soir à partir de 9h30.

La Belgique, il faut bien le dire, si nous ne la haïssons pas complétement -d’une certaine façon-, c’est justement parce que personne au sein de ce territoire ne se définit comme tel. Il y avait l’autre jour à la radio une théorie selon laquelle s’il n’y avait pas encore eu d’attentat en Belgique, c’est justement parce qu’il n’y a pas cette arrogance chauvine insupportable qu’il y a par contre chez les dirigeants de nos voisins. Parce que frapper "la Belgique" est une idée absurde, parce que ce pays est une aberration. Et qu’être dirigeant d’une aberration, ce n’est pas une sinécure -on en viendrait presque à le plaindre- et Charles Michel qui n’est pas vraiment un grand puissant, même s’il aimerait bien, utilise donc le concept d’unité nationale qui semble marcher si bien chez ses voisins, pour donner une consistance à l’aberration qu’il est supposé gouverner. Et son gouvernement, cette association de malfaiteurs, euh coalition autoproclamée, qui regroupe notamment des individus nauséabonds à côté de qui Zemmour fait pâle figure, applaudit à tout rompre les propositions liberticides du premier ministre.

Car bien sur -nous avons lu la "stratégie du choc"- et ces attentats sont une aubaine pour le renforcement de l’arsenal policier. Et malheureusement même quand ils enrobent leurs discours de "liberté", et de "Lumières", etc, ils annoncent toujours un recul de ces mêmes valeurs.
Donc l’assemblée au complet a applaudi le Premier pour ses propositions si démocratiques : étendre la garde à vue de 48 à 72h (et hop, la constitution ciao), rétablir les contrôles aux frontières, fermeture des websites prêchant la haine (indymedia prêche-t-il la haine ?), fin des cartes SIM anonymes, enregistrement des passagers dans les transports, caméras en plus, etc. (Liste complète ici)

C’est bien sur tellement logique de renvoyer ceux qui reviennent de Syrie en prison puisque c’est souvent là même qu’ils ont pris la décision d’y aller. Bref, en ces temps d’austérité on trouve toujours 400 millions d’€ pour la police et l’armée.

Quelle manquement de lucidité que de stigmatiser Molenbeek, une commune à forte proportion d’immigrés, simplement parce que quelques exaltés y résidaient. Mais il est tellement facile de faire des amalgames, et d’enfin avoir un prétexte pour manifester son racisme d’Etat au grand jour. (Même les petits nazis de Nation comptent bien en profiter.) Mais bien sur la répression n’a jamais entraîné la radicalisation n’est-ce pas ?

Si le Premier cherchait la sécurité, il fermerait d’abord la fabrique d’armes d’Herstal, qui exporte à grands flots vers le Moyen Orient sa marchandise meurtrière. Peut-être qu’il serait temps aussi d’arrêter tout échange avec l’Arabie Saoudite qui en plus de pratiquer la torture finance Daech, à coup de pétro-dollars.
Mais quand il est question d’argent, la sécurité n’est plus qu’un vague concept poétique, comme la liberté dans ce discours.

C’est bien sur certainement au nom de notre liberté que les manifestations contre la COP 21 ont été interdites à Paris. [Lire le communiqué de la Coalition 21 (qui se débine un peu)][Lire le communiqué de Anticop21 (qui ne se débine pas)]

Face à tout ce marasme sémantique, rappelons bien que si le pétrole n’avait aucune valeur, il n’y aurait pas ces groupuscules de névrotiques fanatiques. Car effectivement le lien est ténu, et si l’on veut lutter contre ces terroristes, alors il faut aussi lutter contre le changement climatique.


posté le  par Monica Lewhisky  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
cop21-53d8f.jpg

Commentaires
  • 19 novembre 2015 21:19, par tentative de retranscription

    "Le fanatisme, comme le racisme, est un poison. Un poison qui divise, déchire et détruit. La présomption d’innocence, l’Etat de droit : c’est le nœud des démocrates. Dès vendredi soir, les services de sécurité de la Belgique ont été mobilisés en pleine coopération avec les services français. [...] Les contrôles ont été renforcés avec la France. La présence militaire a été renforcée, ils sont déployés dans les grandes villes pour des missions de surveillance. Le Conseil de sécurité s’est réuni à 14 reprises en quelques mois. Le retrait des cartes d’identité est désormais possible pour les candidats au djihad. Nous allons agir sur 4 axes : éradiquer les messages de haine et d’appels à la violence, concentrer les efforts sur les moyens pour repérer les individus potentiellement dangereux, renforcer la sécurité, agir sur le plan international. les lieux de prière non reconnus, svt clandestins, seront démantelés, la reconnaissance des mosquées doit être clarifiée, la formation des imams mieux encadrée, le gvt fédéral est prêt à ouvrir la concertation sur ces points (mosquées, imams) avec les entités fédérées, il faut concentrer les moyens sur les individus constituant une menace potentielle, A côté de ce premier axe (combattre la haine), j’en viens à la deuxième engagement : concentrer les moyens sur ceux qui sont identifiés comme pouvant constituer une menace potentielle et de tout mettre en oeuvre pour les repérer rapidement. L’Ocam a déjà enregistré des progrès significatifs depuis le dernier mois. Les djihadistes qui rentrent : leur place est dans les prisons" (applaudissements). Pour les autres personnes repérées par les services de la menace, elles porteront un bracelet électronique pour garantir la sécurité publique, notamment. On va développer le PNR : contrôler les passagers dans les avions et TGV pour empêcher l’embarquement de ceux qui sont fichés comme représentant une menace.
    Il sera dorénavant impossible d’acheter des cartes téléphoniques prépayées de manière anonyme. Charles Michel veut autoriser les perquisitions 24h/24 et faire passer la garde à vue à 72h, Le contrôle stricte des frontières de lUE est le corollaire de l’espace Schengen et le risque devant nous est l’effondrement du projet européen, si nous n’assumons pas pleinement nos responsabilités. Nous devons combattre Daesh. Nous devons éradiquer ce mouvement terroriste. Nous plaidons pour une large coalition internationale, de préférence dans le cadre des Nations Unies, le plan stratégique pour la défense est bien avancé, reste les derniers arbitrages budgétaires , j’invite les ministres-présidents pour établir un plan d’action, je propose de créer une commission spéciale Lutte contre le terrorisme, à la Chambre pour débattre de toutes ces questions. J’ai fait part à François Hollande du soutien absolu de notre pays à l’égard de la France et notre pleine coopération. je n’accepte pas les critiques qui ont visé à dénigrer nos services de sécurité. Grâce à nos services de sécurité et de renseignement, des vies ont été sauvées. Nous sommes probablement confrontés à l’un des défis les plus difficiles et complexes, il faut garder la tête froide car c’est probablement une nouvelle page de l’Europe qui est en train de s’ouvrir. Pour nous la liberté de vivre n’est pas négociable. Nous ne choisirons pas entre le droit à la sécurité et nos libertés fondamentales. Il y aura probablement d’autres attentats. Mais nous ne céderons pas à la panique ni à l’esprit de vengeance. Nous allons agir avec dignité, avec une volonté implacable. Nous porterons les valeurs universelles. Nous sommes debout et nous allons avancer. Le gouvernement a choisi de prendre une décision forte, d’adresser un signal fort : une enveloppe supplémentaire de 400 millions d’euros est mobilisée dans le budget 2016 pour renforcer la sécurité. Nous sommes debout et nous allons avancer. »

  • 3 décembre 2015 15:32, par sergueï lavodka

    je kiffe ton matronyme moniqua
    c’est quand qu’on fait l’amour ?

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.