RSS articles
Français  |  Nederlands

Commémoration de Semira : Une commémoration parmi d'autres

posté le 19/09/13 Mots-clés  luttes sociales  No Border  sans-papiers  solidarité 

Commémoration de Semira : Une commémoration parmi d’autres

Les frontières sont là pour contrôler, arrêter , refouler les étrangers.
Les frontières sont là pour nous sécuriser, pour empêcher les intrus de profiter de nos privilèges.
Les frontières sont là pour nous protéger....... au détriment de la vie de milliers de réfugiés.

Depuis le meurtre de Semira Adamou ces frontières ont été renforcées, militarisées1.
Des stratégies de dissuasion Européenne et étatique sont mise en place pour lutter contre l’immigration2.

On compte les murs dans le monde3

On compte les morts aux frontières 4

On compte le nombre de refoulements , d’ expulsions forcées, de rapatriements, de retours volontaires, d’expulsions collectives, de charters .5

On compte les enfermements, les tortures dans les centres de détention pour étrangers en Europe et dans les pays limitrophes.

On compte les accords pervers de réadmission des étrangers entre les états.

On compte les actes de violence.

Chacun joue des ses chiffres : politiques, états, associations, ong, droitsdelhommistes : pour prouver l’efficacité, pour démontrer les dangers de l’immigration et sa menace potentielle, pour pleurer sur les morts, pour condamner les états et leur politique de migrations, pour crier au Droit de l’Homme et aux valeurs de liberté.

Combien de temps allons nous encore compter ?
Combien de temps allons nous continuer à commémorer ?
Combien de temps allons nous continuer à rester témoin de ces atrocités ?
Combien de temps allons nous lire ces chiffres sans broncher ?
Combien de temps allons nous avaler toutes ces horreurs ?

Pour ceux qui cherche à survivre ou vivre mieux, les frontières sont là pour être franchies, au risque d’ y laisser la vie, d’être emprisonner, d’être renvoyer à la case départ.
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gN8x_yJ38fs

Et si on devenait tous passeurs ?
Et si il n’y avait plus de frontières ?
Et si il n’y avait plus d’états qui décident de tout ?

Pourquoi ne veut-t-on pas partager ?
Pourquoi ce refus de l’autre ?
Pourquoi ne pas laisser tout le monde venir et partir ?

Plus de frontières, plus d’états.
Un monde libre, un monde sans frontières .
Un monde de partage des savoirs et des avoirs.

Utopies vous dites ?

1 http://www.migreurop.org/IMG/pdf/map_36.3_perilleuses_traversees.pdf
2 http://www.migreurop.org/IMG/pdf/map_11.3_les_accords_de_l_agence_frontex.pdf
3 http://www.migreurop.org/IMG/pdf/map_4.5_murs_dans_le_monde.pdf
4 http://www.migreurop.org/IMG/pdf/map_36.1_des_morts_par_milliers_aux_frontieres.pdf
5 http://www.migreurop.org/IMG/pdf/map_11.4_les_charters_de_l_agence_frontex.pdf


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.