RSS articles
Français  |  Nederlands
dimanche 28 février 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda - 1 commentaire
13h30 - Balade technopolice : cartographions la surveillance ! posté le  - Agenda
lundi 1er mars 2021
17h00 - Rassemblement de soutien à Julian Assange acte 100 posté le  - Agenda
samedi 6 mars 2021
12h00 - [LILLE] APPEL NATIONAL contre les violences policières posté le  - Agenda
lundi 8 mars 2021
lundi 26 avril 2021
10h00 - Formation : « Medic tout terrain », près de Bure posté le  - Agenda - 3 commentaires

Commémoration de la mort de Semira Adamu

posté le 15/09/20
lieu : Belgium
Mots-clés  sans-papiers  solidarité 

C’était le 22 septembre 1998. Sémira Adamu, une jeune femme de 20 ans, était assassinée par les 9 flics qui voulaient la déporter. Elle avait auparavant résisté à 5 tentatives d’expulsion alors cette fois ils étaient déterminés, quitte à la tuer.
Si sa mort a permis un éveil d’une grande partie de la population, elle n’a pas changé les horreurs causées par les politiques migratoires, celles-ci se sont d’ailleurs même endurcies avec le temps. On constate toujours plus d’exploitation des personnes sans-papiers, de rafles dans nos rues, de vies brisées, de morts...
Alors 22 ans après, on n’oublie pas et on ne pardonne toujours pas !
Ceci est un appel à rendre ces atrocités visibles afin que chacun.e s’en souvienne.

Voici quelques idées de ce que tu peux faire toi aussi pendant la semaine qui vient :
- décorer les rues à l’effigie de Semira : coller des affiches à ta fenetre ou dans les rues, peindre les murs trop gris
- parler des politiques migratoires inhumaines avec tes voisins, dans la file d’attente du magasin, sur tes réseaux
- Aller montrer ta solidarité aux personnes enfermées, même juste avec 2 ou 3 potes y’a vraiment moyen de communiquer avec elles (tout du moins à Holsbeek ou à Steenokkerzeel, que tu peux rejoindre facilemment à vélo depuis bruxelles par le ravel) et apporter ton soutien. Tu peux amener de quoi faire du bruit devant.
- Aider des sans-papiers (qu’iels soient installé.e.s ou de passage), les aider à survivre, à continuer leur chemin ou s’évader en cas d’arrestation.
- aller gueuler ou saboter les responsables et outils de ces politiques : l’Office des étrangers, le commissariat général aux réfugiés et aux apatrides, les flics, la stib (qui livre les sans papiers aux flics lors de controles de tickets), Brussels Airlines (qui déporte activement)...


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)