Comment résister ? (à la numérisation du vivant)

posté le 05/10/18 par Julie
lieu : La Maison du Livre asbl
adresse : 28 rue de Rome, 1060 Saint-Gilles, Bruxelles

02/543.12.20
info@lamaisondulivre.be
Mots-clés  réflexion / analyse 

À rebours de la doxa dominante qui prétend que tout est information, donc numérisable, Miguel Benasayag invite à envisager un mode d’hybridation entre la technique et les organismes qui ne relève pas de l’assimilation. Cela passe par la production d’un nouvel imaginaire, qui intègre la complexité propre au vivant et à la culture. Antoinette Rouvroy se demande comment résister à la préemption algorithmique, véritable entreprise à dé-penser. Les algorithmes imposent une gestion des sociétés sur la base des données que les individus laissent s’échapper. Il s’agit dès lors de s’interroger sur la manière de penser la condition numérique à l’heure du big data et de reprendre le pouvoir.

Miguel Benasayag : philosophe, psychanalyste et chercheur en épistémologique, animateur du collectif « Malgré tout »

Antoinette Rouvroy : chercheuse au FNRS, juriste et philosophe du droit à l’Université de Namur

www.monperecerobot.net


posté le  par Julie  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.