RSS articles
Français  |  Nederlands

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Communiqué de l’occupation suite à la manifestation d’un logement pour tous et toutes.

posté le 22/03/17 par Collectif Piratonsbxl Mots-clés  alternatives  antifa  féminisme  logement / squats / urbanisme  luttes sociales  répression / contrôle social  sans-papiers  solidarité 

21 mars 2017

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

DE L’OCCUPATION DU BÂTIMENT RUE GODECHARLE 21, 23

« Nous sommes le Printemps qui toujours revient »

CONSIDÉRANT, les difficultés qu’il y a aujourd’hui a créer et faire vivre un lieu à la fois politique, culturel, artistique, d’échange et d’entraide ; tant à cause du coût qu’entraînerait la location d’un tel lieu que des barrières politiques sciemment dressées face à toute tentative de réappropriation, d’occupation, et d’animation d’un bâtiment propice à accueillir nos légitimes aspirations ;

CONSIDÉRANT, l’estimation du nombre de SDF à 5000 personnes et l’estimation du nombre de bâtiments vides entre 15 000 et 30 000 ;

CONSIDÉRANT, que 50 000 ménages sont actuellement en attente d’un logement social ;

CONSIDÉRANT, la nette augmentation des loyers cyniquement orchestrée par les spéculateurs de toutes boues, les propriétaires carnassiers sous le regard bienveillant de nos multiples parlements et alcôves de pouvoir ;

CONSIDÉRANT, l’acharnement avec lequel ces dites institutions politiques chassent les classes populaires – travailleuses et travailleurs avec ou sans papier, SDF et allocataires sociaux - du cœur de la ville, puis criminalisent toutes formes de résistances à travers une répression violente et infondée ;

CONSIDÉRANT, le projet de loi dite « anti squat » qui a mûri dans le cerveau – si conventionnel – de monsieur le ministre de la Justice Koens Geens, visant à accélérer les procédures d’expulsion ainsi qu’à transformer l’occupation d’un bâtiment vide en un délit passible d’être jugé au pénal ;

CONSIDÉRANT, les éternels efforts de négociation, de consultations, de cogestion, de quémande et de compromissions qui n’ont mené qu’a la mort des spontanéités et des créativités, la pacification de nombreux lieux a même visée ;

DÉCLARONS avoir pris possession du lieu rue Godecharle 21, 23 dont l’avenir est décidé actuellement en assemblée générale ouverte à toutes celles et ceux prêts à apporter un peu de leur volonté et de leur créativité pour ériger ce lieu politique, culturel, artistique, d’échange et d’entraide qui manque tant à Bruxelles et au creux duquel nous tentons d’inventer de nouvelles formes d’existence, de réjouissance et de résistance ;

« Vivre, c’est squatter poétiquement le monde »


posté le  par Collectif Piratonsbxl  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.