RSS articles
Français  |  Nederlands

Communiqué de presse du MIG : ACTION SURPRISE CE VENDREDI 13/12

posté le 12/12/13 Mots-clés  action  luttes sociales  économie  luttes environnementales  D19-20 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 10/12/2013

ACTION SURPRISE CE VENDREDI 13/12

Rendez-vous sur le parking autoroutier Heverlee-Zuid à 19h45

(E40 Bruxelles – Liège, après l’échangeur, sortie Leuven)

en prélude aux actions de D19-20 :

18/12 à 20h : Meeting citoyen

(Bâtiment du CES, grande salle, Bd Albert II)

19/12 dès 7h : Blocage du sommet européen

L’Europe dérive de plus en plus vers l’ultra libéralisme. Nous sommes fiers d’habiter dans des pays où la solidarité sociale, le respect de la nature et de notre environnement sont des valeurs prioritaires. Or, à l’heure actuelle, ces valeurs sont mises à mal par une logique financière qui anéantit tout.

Dernièrement, nous nous sommes donnés les moyens de rencontrer Mr Barosso à Liège pour lui expliquer les difficultés des jeunes agriculteurs pour s’installer dans le contexte complètement incertain de la nouvelle PAC. Il nous a expliqué les priorités de la politique européenne :

  • Créer un filet de sécurité ; c’est-à-dire faire en sorte que les producteurs survivent, à défaut de vivre, pour que l’agro-industrie soit alimentée quoi qu’il arrive. Cela peut sembler suffisant pour les agriculteurs en fin de carrière, certainement pas pour des jeunes qui s’installent.
  • Ouvrir les marchés ; avec comme exemple concret l’exportation de fromages vers le Canada en échange d’importation de bœuf canadien. Qu’on importe ou exporte des choses qui ne peuvent être produites ici ou là, d’accord, mais mettre en concurrence les producteurs de chaque côté de l’Atlantique avec des armes et des normes inégales, au seul profit des multinationales ou pire, opposer producteurs de lait et producteurs de viande, sans oublier, cerise sur le gâteau, le dommage collatéral de la pollution qui découle de tout ces transports, n’est, en aucun cas, justifiable, ni acceptable.

Nous avons également été à la rencontre de Mr le Premier Ministre Di Rupo et de Mr le Ministre Président de la Région Germanophone Lamberts pour qu’ils justifient la signature du traité d’austérité (TSCG) demandée par l’Europe. Celui-ci nous inscrit dans une crise permanente pour longtemps : les restructurations exigées au niveau des administrations et des communes vont entraîner beaucoup de licenciements, une dégradation des services au public et un effet boule de neige sur de nombreux secteurs comme la construction, la santé, ou l’enseignement. Il nous ont expliqué tous deux qu’il n’avaient pas le choix s’ils voulaient qu’une prochaine catastrophe bancaire soit assumée par l’Europe. Autrement dit, ces banques qui nous pressent, nous agriculteurs, au lieu de soutenir nos investissements et ont déjà coûté 3000 milliards d’euros au contribuable, vont à nouveau pouvoir réaliser des opérations à haut risque pour le contribuable, et à haut profit pour leurs dirigeants ! Et c’est pour garantir ces risques, à leur profit, que nous devons encore nous serrer la ceinture ! Impensable ? Et pourtant c’est ça le traité d’austérité ! C’EST INACCEPTABLE !

Mais cette logique destructrice ne touche pas que nous, c’est tout le secteur de la production européenne qui est mis à mal par l’ouverture au marché européen de tout ces produits à bas prix provenant de pays où les travailleurs sont exploités au mépris de toute justice sociale et où on produit sans se soucier des impacts sur l’environnement ! Il faut cesser de dire que nous ne sommes pas concernés : si l’employé et l’ouvrier sont sous-payés ou perdent leur emploi demain, comment voulez vous qu’ils se procurent nos produits de qualité et nous fassent vivre ? Si les chômeurs sont privés de leurs allocations, comment vont-ils se nourrir ?

Le rapport récent des Nations Unies montre que le changement climatique s’accélère et par leurs décisions, les politiques se rendent complice de ce désastre pour enrichir quelques uns. Nous ne pouvons pas rester passifs, NOUS DEVONS REAGIR. A notre appel, et avec le soutien d’un grand nombre d’ONGs et de syndicats, un groupement de citoyens de tous bords a décidé de se constituer en alliance (www.d19-20.be) contre le traité d’austérité et les accords de libre échange avec l’Amérique du Nord. Étant donné que notre gouvernement, comme la Commission européenne, se laisse conduire par les lobbies de l’argent, nous devons faire un LOBBY CITOYEN pour renverser la vapeur.

Rendons nous à Bruxelles tous ensemble le 19 décembre pour bloquer le sommet européen et demander des comptes à nos représentants. Contact presse : MIG-EMB (0479 432111)

www.mig-emb.eu


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.